Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

And Also The Trees est un groupe anglais formé en 1979 à Inkberrow dont la particularité est d’avoir des textes de chanson particulièrement poétiques.

C’est en envoyant une démo au Cure que le groupe va se faire connaître. Une bienveillance qui va leur permettre de participer à certains shows promotionnels de la tournée de ces derniers.

Ils sortent leur premier single « Shantell » en 1983, suivi en 1984 du single « The secret sea ». Suivi de peu de leur premier album, du nom du groupe. Le tout produit par un seul homme, à savoir Lol Tolhurst des Cure.

En 1986 sort l’album « Virus meadow », suivi en 1987 des singles « Shaletown » et « The house of the heart ».

Deux ans plus tard, c’est l’album « The Millpond years » qui sort à son tour, suivi en 1989 de l’album « Farewell to the shade ».

Groupe particulièrement prolifique, l’album « Green is the sea » verra le jour en 1992, « The klaxon » en 1993, « Angelfish » en 1996 et enfin « Silver soul » en 1998.

Et c’est pas fini…

A découvrir ou redécouvrir. Coup de Coeur !

Discographie (entre autres...) :

  • Shantell 1983
  • Wallpaper dying 1983
  • Talk without words 1984
  • The secret sea 1984
  • Secrecy 1984
  • Shaletown 1987
  • Needle street 1987
  • This ship in trouble 1988
  • The house of the heart 1988
  • Lady d’Arbanville 1989
  • Misfortunes 1989
Sombres poètes...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1983...des débuts à la sombre douceur. Une tendance de fond plutôt Cold Wave mais dans des nuances assez modérées...pour l'instant

1983...une inspiration et un style qui peuvent déconcerter, c'est clair. Mais ce qui fait également l'originalité du groupe

1984...la sonorité évolue et se structure. Une évolution nécessaire et salutaire pour éviter au groupe une marginalisation trop importante et trop durable...

1984...une histoire quasiment sans paroles. Certes, le groupe n'atteindra jamais le sommet des Charts mais ce qu'il propose a au moins le mérite de sortir des sentiers battus...

1987...un titre empreint d'une douce torpeur. Chassez le naturel, il revient au galop comme on dit. Le groupe repart sur des chemins légèrement tortueux et difficilement accessibles pour le commun des mortels...

1987...un côté obscur qu'on retrouve une nouvelle fois à travers ce titre. Une orientation musicale affirmée et qu'ils n'ont pas l'intention de faire évoluer. Ou peu...

1988...il ne manque plus que le château hanté et la lande brumeuse pour que le tableau soit parfait. Un groupe qui cultive jusqu'au bout une noirceur particulièrement étonnante...

1988...allez, un peu de gaieté, que diable, il était temps ! Et encore, la gaieté chez eux a des allures toutes relatives...

1989...en hommage à Cat Stevens et à l'ôde qu'il écrira tout spécialement à Patti d'Arbenville...son amoureuse. Une reprise pour le moins étonnante...

1989...un son presque joyeux en guise de cadeau de fin. Profitons, avec eux, c'est plutôt chose rare !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article