Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Simply Red est un groupe anglais formé en 1985 par Mick Hucknall et rejoint rapidement par David Fryman, Tony Bowers, Fritz McIntyre, Tim Kellet et Chris Joyce.

Le nom du groupe serait une référence au surnom « Red » d’Hucknall, en rapport à la couleur de ses cheveux.

Le premier single du groupe « Money’s too tight (To mention) », une reprise de la chanson saoul des « Valentine Brothers » sort la même année et devient très rapidement un hit planétaire. Single suivi de peu de l’album « Picture book ».

En 1986, ils récidivent avec le titre « Holding back the years », une reprise d’un titre des « Frantic Elevators » qui n’est autre que l’ancien groupe d’Hucknall. Single qui à son tour fracasse tout sur son passage.

L’album « Men and women » sort un an plus tard en 1987 et coïncide avec un changement de look des membres du groupe ainsi qu’un changement de sonorité.

Album dont sera extrait principalement le hit « The right thing ».

En 1989 sort l’album « A new flame » qui lui va produire un nouveau hit planétaire avec le single « If you don’t know me by now », somptueuse reprise d'Harold Melvin & The Blue Notes. Single qui sera l’une des plus grosses ventes commerciales de l’année et leur plus gros succès jusqu'à ce jour. Sans compter l’excellent « It’s only love » qui effectuera également un beau parcours.

Ce succès planétaire va malheureusement monter à la tête d’Hucknall et créer de plus en plus de tensions au sein du groupe. A tel point point que Bowers et Joyce préfère quitter le groupe.

La consécration ultime arrive en 1991 avec la sortie de l’album « Stars » qui va devenir la plus grosse vente d’album en Europe des deux ans à venir avec des titres phares comme « Something got me started » ou « Stars ».

Quatre ans s’écoulent avant que ne sorte l’album « Life » qui lui va produire le méga hit « Fairground », album qui se vendra à plus d’un million d’exemplaires Outre-Manche.

En 1996, nouveau succès avec le single « Angel », reprise d’un titre d’Aretha Franklin datant de 1973. Single qui sera le dernier succès d’envergure du groupe, le groupe ne retrouvant jamais plus le même niveau d’excellente malgré la sortie ultérieure de titre de très bonne facture, notamment en 2003.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Money's too tight (To mention) 1985
  • Come to my aid 1985
  • Holding back the years 1985
  • Jericho 1986
  • Open up the red box 1986
  • The right thing 1987
  • Infidelity 1987
  • Maybe someday 1987
  • Every time we say goodbye 1987
  • It’s only love 1989
  • If you don't know me by now 1989
  • A new flame 1989
  • You've got it 1989
  • Something got me started 1991
  • Stars 1991
  • For your babies 1992
  • Thrill me 1992
  • Your mirror 1992
  • Fairground 1995
  • Remembering the first time 1995
  • Never never love 1996
  • We’re in this together 1996
  • Angel 1996
  • Night nurse 1997
  • Say you love me 1998
  • The air that I breath 1998
  • Ghetto girl 1998
  • Mellow my mind 1998
  • Ain't that a lot of love 1999
  • Fake 2003
  • Sunrise 2003
Mick le Rouge...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1985...pour son premier titre, le groupe signe ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie. Une arrivée fracassante pour un groupe qui va s'imposer rapidement comme l'un des tous meilleurs de sa génération. E-NOR-MI-SSIME !

1985...difficile de rivaliser avec le rouleau compresseur précédent mais ce qui est sur, c'est que le groupe confirme qu'il n'est pas là pour faire de la figuration, loin de là

1985...une magnifique reprise des Frantic Elevators où l'art de se reprendre soi-même puisque ce titre vient à l'origine de l'ancien groupe d'Hucknall. Quoi qu'il en soit, cette 'reprise' leur assure un 2ème top hit planétaire et leur ouvre de façon magistrale les portes de la gloire et de la renommée

1986...après une année 85 exceptionnelle en tous points, l'année 86 semble repartir à peu près sur les mêmes bases. Et ce n'est qu'un début !

1986...3 mégas hits en cette seule année, 86 aura fait encore plus fort que l'année précédente au final. Une montée en puissance qui rien, ni personne, ne peut arrêter...

1987...le groupe devient incontestablement l'un des plus gros phénomènes du moment au niveau planétaire. Chaque titre qui sort désormais se transforme immédiatement en or !

1987...un style et une voix qui font mouche à chaque fois. Le groupe semble avoir trouver la recette miracle du succès. Ou bien possèdent-ils un talent hors norme, tout simplement...

1987...un joli titre qui sera le 'petit' hit de l'année. L'inspiration est pourtant présente mais le public semble ne pas avoir accroché à ce titre qui ne manquait pas d’intérêt, c'est clair...

1987...une pause douceur où le temps est comme suspendu. Dans un style qui n'a rien à voir avec ce qu'ils ont pu proposer jusqu'alors. Etonnant...

1989...le 2ème méga hit interplanétaire. ENORMISSIME titre qui fait rentrer définitivement le groupe dans la légende musicale des années 80. Une consécration largement méritée. MA-GIS-TRAL !

1989...encore une reprise de classe mondiale, cette fois-ci sur un titre d'Harold Melvin & The Blue Notes datant de 1972. Et le résultat est tout simplement oufissime. Résultat des courses : plus gros succès de toute leur discographie, rien que ça. MO-NU-MEN-TAL !

1989...retour à la Dance pure et dure pour clore une année, et surtout une décennie, absolument incroyables pour le groupe. Que leur réserve la décennie 90 ? Que des bonnes choses !

1989...un tout dernier titre en cette année 89 qui voit le groupe s'aventurer une nouvelle fois dans le registre Intimiste. Jusqu'alors, ça leur a plutôt réussi, il n'y a pas de raisons que ça change !

1991...après une année 1990 à vide, on les retrouve dans une forme éblouissante en cette nouvelle décennie. Tellement éblouissante que ce titre va tout fracasser sur son passage. Un talent sans limites !

1991...seulement 2 titres en cette année 1991 mais quels titres ! Ils signent ici deux de leurs plus gros succès et prouvent de façon éclatante qu'il va falloir encore compter sur eux pour les années qui viennent !

1992...le groupe joue de plus en plus la carte de l'Intimiste, histoire de varier au maximum les plaisirs. Une polyvalence digne des plus Grands. Dont ils font partie et ce depuis longtemps !

1992...un 'petit' hit, et oui, ça leur arrive. La preuve avec ce titre à la qualité certaine mais compte tenu de ce qu'ils sont capables de produire, celui-ci fait un peu pâle figure...

1992...après une année 1991 euphorique, on ne peut pas dire que 1992 soit du même calibre malheureusement. Le groupe se maintient dans le le peloton de tête, certes, mais il va falloir faire attention à la sortie de route...

1995...nouveau trou d'air de 3 ans. Et nouveau retour en force avec ce titre qui leur permet de prouver de façon éclatante qu'ils en ont encore sous la pédale.10 ans ont passé depuis leur premier méga hit. En voilà un nouveau ! Une durée au top hors norme mais ils le valent bien !

1995...le groupe s'adapte aux nouvelles sonorités et reste ainsi dans la course malgré la concurrence de petits jeunots aux dents qui rayent le parquet...

1996...le 'petit'hit de l'année 1996. Il est clair qu'ils ne peuvent pas aligner méga hit sur méga hit durant des décennies. On s'en contentera largement !

1996...nouvelle pause douceur. Ce ne sera pas forcément leur meilleur titre dans le registre 'à émotions' mais l'on s'en contentera largement

1996...passés Maîtres dans l'art de la reprise. Merci Aretha ! Une année 96 décidément sous le signe de la zénitude...

1997...en mode reggae. Ah, celle-là, ils ne nous l'avaient pas encore faite. Et pourquoi pas ? Cela rajoutera toujours une nouvelle corde à l'arc de leur énormissime talent

1998...la décennie 90 restera incontestablement celle d'un Simply Red en mode douceur. Un parti pris étonnant, et surtout risqué, mais qui leur permet pour l'instant de se maintenir parmi les meilleurs. Pari donc gagné !

1998...dans la même veine. Mais où est donc passé leur talent incroyable qui a produit tant de hits Dance ? Évaporé à première vue...

1998...un titre totalement en dehors des tendances du moment. Un pari audacieux de la part du groupe mais qu'ils vont payer cash avec un résultat dans les Charts des plus modestes...

1998...celui-ci ne sera même pas classé, allez comprendre. Tout en finesse, tout en douceur, et malgré tout cela, un titre qui passe à la trappe. Franchement dommage...

1999...retour à la Dance et comme par hasard, retour d'un succès franc et massif. Comme quoi, il suffisait de pas grand chose. On sent quand même comme un certain essoufflement. Survivront-ils à la décennie suivante ? Hum, hum, bonne question...

2003...nouveau changement de décennie et le groupe réussit encore la prouesse de livrer un titre de très très gros calibre. Ça répond donc à la question précédente et de bien belle manière !

2003...la reprise ultime qui leur offre l'un de leurs plus beaux titres. Un des plus gros hits de la décennie 2000. Merci Hall & Oates et surtout leur titre culte 'I can't go fot that (No can do)' datant de 1981 !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article