Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Den Harrow, de son vrai nom Stefano Zandri, est un chanteur italien dont le nom de scène viendrait du mot italien denaro (argent).

Chanteur qui signera plusieurs gros tubes de la décennie 80 avec des titres comme « Future brain », « Mad desire », « Charleston » et autres « Catch the fox ».

La plupart de ces hits étant issus des deux premiers albums « Overpower » et « Day by day ».

En vérité, Den Harrow serait un concept mystificateur savamment orchestré par 2 producteurs, R. Turrati et M. Chieregato. Producteurs qui avoueront qu’en vérité, ce n’est pas le Den Harrow des plateux de télé qui chantait, mais un chanteur de l’ombre du nom de Tom Hooker (Stefano Zandri se contentant de faire du play back).

Et c’est encore un autre chanteur de l’ombre, un certain Anthony James, qui officiera sur l’album « Lies ».

Ce qui n’empechera pas ce vrai-faux Den Harrow de revendiquer en son seul nom et pour des décennies la paternité de certains des plus gros tubes Dance de la décennie.

Beau tour de passe-passe !

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • A taste of love 1983
  • Mad desire 1984
  • Bad boy 1985
  • Future brain 1985
  • Charleston 1986
  • Catch the fox 1986
  • Dangerous 1987
  • Don’t break my heart 1987
  • Tell me why 1987
  • Energy rain 1987
  • You have a way 1988
  • Born to love 1988
  • Holiday night 1989
  • You and the sunshine 1993
  • The universe of love 1994
  • I need a lover 1995
  • Go away 1999
Mauvais garçon aimant le Charleston...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1983...des débuts à la limite de la caricature. Mais nous sommes dans les années 80...époque bénie où tout est permis, donc rien d'étonnant

1984...côté sonorité, le niveau monte doucement mais surement. Reste maintenant à produire LE titre qui va bien et qui va surtout permettre de passer de l'ombre à la lumière !

1985...le titre qui va tout changer ! Son premier hit intergalactique qui le hisse One Shot au rang de star planétaire. Surement l'un des plus gros hits Dance de la décennie !

1985...il récidive direct avec un 2ème méga hit. Une année oufissime qui le positionne de facto comme l'un des gros phénomènes du moment !

1986...la passe de 3 ! Changement d'année et consécration ultime avec un titre qui met une nouvelle fois le feu à tous les Dancefloor de la planète. MA-GIS-TRAL !

1986...et 1, et 2 et 3 tubes... Non, non, en voici un 4ème dans la foulée. On ne peut plus l'arrêter le bougre !

1987...un titre en duo...à distance. Un titre qu'il interprète mais qui est également interprété par Alba Parietti. Et dans les 2 cas, le résultat est le même : top hit !

1987...on se dit que comme la plupart des chanteurs d'Italo Disco, le monsieur va nous faire 1, allez 2, voire 3 tubes max. Et bien là, nous avons carrément le Champion du Monde de hits Italo Disco. C'est une déferlante ininterrompue de méga hits...

1987...il nous aura bien bluffé l'animal quand même. Tout en play back, pour l'époque, rien d'étonnant. Mais sur autant de morceaux, il fallait quand même le faire et jouer le jeu jusqu'au bout !

1987...après 3 années totalement euphoriques, le chanteur commence sérieusement à marquer le pas. Et pourtant, il est loin de démériter...

1988...l'année de la franche décélération... Nous n'aurons que 2 hits cette année-là... Perds en puissance pépère. Du moins, ceux qui écrivent pour lui...

1988...on sent que la fin se rapproche, du moins le début de la fin. Encore un titre standardisé et qui manque quelque peu d'inspiration...

1989...une fin de décennie qui le voit disparaitre des radars doucement mais surement. Bon, d'un autre côté, l'essentiel est fait comme on dit !

1993...son dernier hit et encore, un tout petit. En mode Euro Beat, années 90 obligent. Et ma foi, ça marche encore mais ce sera bien la dernière fois...

1994...l'aventure va continuer vaille que vaille mais le chanteur fera plus dans la figuration qu'autre chose. Dure loi du métier...

1995...il aura su s'adapter aux dernières tendances du moment mais sans pour autant retrouver l'inspiration géniale qui l'avait porté aux nues 10 ans plus tôt. Ainsi va la vie...

1999...il poussera jusqu'en fin de décennie 90 mais sans réussir à inverser la tendance malheureusement. Quoi qu'il en soit, il pourra toujours se vanter d'avoir laissé dans l'histoire musicale des années 80 des titres de référence dont il ne peut qu'être fier !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article