Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Joy Division est un groupe anglais formé en 1976 à Manchester par Ian Curtis, Peter Hook, Stephen Morris et Bernard Sumner.

Groupe éphémère mais mythique car considéré comme l’un des fondateurs de la vague Cold Wave (Vague Froide) qui inspirera fortement les courants gothiques des années 2000.

Le nom du groupe serait une référence au nom allemand Freudenabteilung (Division de la Joie en français), nom de triste réputation car il désignait une partie des camps de concentration nazis où certains détenus devaient se prostituer pour satisfaire les appétits sexuels de leur tortionnaire.

Référence choisie par Ian Curtis après qu’il ait lu le livre « The house of dolls » de Yehiel De-Nur. Et qui lui vaudra certaines accusations de complaisance nazie. Complaisance qui sera corroborée par d’autres éléments troublants comme la pochette de leur premier EP « An ideal for living » à forte conotation Hitlérienne ou leur premier nom de groupe « Warsaw » (Varsovie).

L’aventure commence donc en 1976 quand Summer, Hook et Mason se rencontrent à un concert des Sex-Pistols et décident de former un groupe. Curtis sera recruté par petites annonces et les rejoindra quelque temps plus tard.

Ils enregistrent leur première démo dans la foulée, de forte inspiration punk. Puis un mini album quelques mois plus tard, le fameux « An ideal for living ».

C’est deux ans plus tard, en 1978, que les choses s’accélèrent lorsqu’ils signent leur premier contrat avec le label Factory Records.

Le premier album « Unknown pleasures » sort en 1979 et reçoit de bonnes critiques. On lui doit notamment « Transmission » et surtout « She’s lost control ».

Le deuxième, et dernier album, « Closer » sort en 1980. Dernier car Ian Curtis, atteint de graves crises d’épilepsie et surmené par les concerts se donne la mort en se pendant chez lui le 18 Mai de cette année là.

Sortiront à titre posthume l’album ainsi que l’un des singles qui restera comme l’un de leur plus grand hit à savoir « Love will tear us apart ».

Les « 3 survivants » poursuivront leur route en créant un autre groupe phare de la New-Wave anglaise à savoir « New Order ».

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Transmission 1979
  • Licht und blindheit 1980
  • Komakino 1980
  • Love will tear us appart 1980
  • These days 1980
  • Atmosphere 1980
  • She’s lost control 1980
Une joie de courte durée...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1979...les débuts d'un des groupes les plus éphémères et les plus sulfureux de cette fin de XXième siècle. Âmes sensibles s'abstenir...

1980..en très peu d'années d'existence, ils vont réussir à imposer une sonorité particulièrement glauque et sombre mais incroyablement novatrice. Une sonorité hors norme qui va inspirer un certain nombre de groupes par la suite...

1980...dans la même veine. Le groupe peine quand même à trouver un style définitif et un tant soit peu "Grand Public"...

1980...ce titre là va tout changer et faire exploser subitement leur notoriété. Un titre plus abouti, nettement plus inspiré que les précédents...et cette fois-ci, le public suit. E-NOR-MI-SSIME !

1980...une suite quelque peu brouillon et qui ressemble nettement plus à leurs premières compositions. Du bon et du moins bon comme on dit...

1980...une sonorité terriblement sombre mais au lyrisme hors norme. Avec à la clé un nouveau succès qui vient récompenser une inspiration quasi unique en son genre...

1980...un dernier titre au son incroyable tout en étant à la limite de l'insupportable... Le tout porté par un Ian Curtis en transe et qui parfois fait peur... Indéniablement, l'un des groupes les plus 'barrés' de cette fin de XXième siècle...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article