Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Sister Sledge est un groupe américain formé en 1971 à Philadelphie et composée des sœurs Debbie, Joni, Kathy et Kim Sledge. Quator qui aura remporté la bagatelle d’une centaine d’Awards environ.

Leur premier single « Time will tell » sort en 1971 mais il faut attendre l’année 1973 et le single « Mama never told me » pour les voir accrocher leur premier succès.

Le premier album « Circle of love” sort en 1975 et connaît un beau succès en Europe.Suivi en 1977 de l’album « Together » qui produira un unique hit avec « Blockbuster boy ».

Tout s’accélère lorsqu’elles rencontrenten 1979 Nile Rodgers et Bernard Edwards du groupe Chic, lesquels vont leur produire l’album « We are family » Album dont va être extrait l’énormissime « He’s the greatest dancer » qui devient à ce moment là le plus gros succès de leur carrière.

Suivi de peu d’un autre méga hit à savoir « We are family ». La notoriété du groupe explose et l’album fait un véritable malheur.

Un an plus tard en 1980 sort l’album « Love somebody today » qui produira le single du même nom. Album qui sera malheureusement incapable de rivaliser avec le précédent.

Trou d’air rapidement surmonté avec la sortie en 1981 de l’album « All american girls » qui produit le méga hit du même nom. Suivi de peu d’un autre hit plutôt influencé reggae « He’s just a runaway ».

Nouveau succès en 1982 avec la sortie de l’album « The sisters » qui voit le titre « My guy » effectuer un beau parcours dans les charts.Puis c’est au tour de l’album « Bet chasay that to all the girls » en 1983 de connaître un succès équivalent.

En 1984, c’est le titre « Lost in music », un des tous premiers morceaux du groupe spécialement remanié pour l’occasion, qui connaît cette fois-ci les faveurs du public.

Les « Sisters » connaitront un dernier succès d’envergure en 1985 avec le single « Frankie », extrait de l’album « When the boys meet the girls ». Dernier succès qui terminera ainsi l’épopée grandiose de cette famille hors norme et qui aura laissé dans l’histoire certains morceaux Dance d’anthologie.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Love don’t you go through no changes on me 1974
  • Thank you for today 1976
  • He’s the greatest dancer 1979
  • We are family 1979
  • Lost in music 1979
  • Got to love somebody 1979
  • Reach your peak 1980
  • All american girls 1981
  • He’s just a runaway 1981
  • My guy 1982
  • Bring your own baby 1983
  • Thinking of you 1984
  • Frankie 1985
  • Dancing on the jagged edge 1985
Les 4 filles du Dr Sledge...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1974...les Jackson 5 version filles. Et ma foi, ça démarre fort bien tout ça. C'est pétillant et Dance à souhait. Ca promet !

1976...on aurait pu imaginer une suite tout aussi Dance, années 70 obligent . Que néni, elles montrent immédiatement toute leur polyvalence. Complètes les petites !

1979...terminé la figuration, les filles passent à la vitesse supérieure. Et quelle vitesse ! Premier hit planétaire, rien que ça. Elles signent ici surement l'un des plus gros hits Dance de la décennie 70

1979...mais c'est sans compter sur ce titre OUFISSIME qui restera comme le plus gros succès de toute leur discographie. Tous les Dancefloor du monde entier s'en rappellent encore !

1979...une année 1979 exceptionnelle qui les consacre définitivement comme l'un des tous meilleurs groupe de la décennie et de cette fin de XXième tout court. Chapeau les filles !

1979...un 4ème hit pour finir l'année en beauté. 4ème hit pour 4 filles au top de leurs possibilités. Un groupe qui restera indéniablement comme l'un des groupes 'familiaux' parmi les plus talentueux

1980...petit passage à vide en ce début de décennie 80. Après une année 1979 oufissime, il est normal que les filles lâchent un peu de lest...

1981...mais il ne faut surtout pas les sous-estimer. Retour en force fracassant avec cet ENORMISSIME titre qui met une nouvelle fois le feu à tous les Dancefloor. Un titre qui ne vous rappelle pas quelque chose...?

1999...et oui, Sex Bomb est en vérité une reprise réarrangée de "All american girls". Un méga tube qui en appelle un autre. Comme quoi, quand la base est bonne...

1981...une année avec des hauts et des bas. Sur les 4 singles sortis, seuls 2 s'en sortiront avec les honneurs. Dont celui-ci...

1982...une 'petite' année avec comme seul point de repère notable ce titre. On s'en contentera !

1983...la décélération s'accentue d'année en année. Les filles ont toujours le niveau, c'est clair. Mais plus l'étincelle de génie qui fait toute la différence...

1984...ce qui ne les empêche pas de continuer à produire des titres de très gros calibre. Quel talent !

1985...le dernier hit notoire. Et pas des moindres ! Mais cette fois-ci, la fin se rapproche bel et bien à grands pas...

1985...quasiment 15 ans après leurs débuts, la belle aventure des 4 filles est en train d'arriver à son terme. Une aventure incroyable qui leur aura permis de laisser dans l'histoire musicale des années 80 des trésors musicaux dont elles peuvent être fières, c'est certain !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article