Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Rien qu'une petite chanson pour Mariette...

___________________________________

Francis Cabrel est un auteur compositeur interprète français qui, hormis le fait d’être un des plus grands compositeurs contemporains, peut se vanter également d’avoir vendu à ce jour aux alentours d’une vingtaine de millions de disques.

La légende dit qu’il aurait eu LA révélation à l’âge de 13 ans en écoutant le titre « Like a rolling stone » de Bob Dylan. Et qu’il aurait commencé à composer à cette époque là pour tenter de vaincre sa timidité maladive.

On le retrouve à 17 ans dans quelques groupes plutôt orientés folk-rock, aventures sans lendemain. Puis à 19 dans le groupe Ray Frank et les Jazzmen, groupe qui se produit dans les bals locaux. Groupe qui se rebaptise rapidement Les Gaulois, en références aux moustaches portés par tous les membres.

Mais c’est en 1974 que les choses vont prendre une toute autre tournure lorsqu’il participe à un télé-crochet organisé par Sud Radio. Malgré la présence de 400 concurrents, il remporte le concours et les 2000 francs mis en jeu grâce à sa chanson « Petite Marie ». Chanson écrite tout spécialement pour sa femme Mariette Darjo.

Le label CBS le signe dans la foulée et le fait tourner dans toute la France, ainsi qu’à l’étranger jusqu’en 1977, date à laquelle il sort enfin son premier disque « Ma ville ». Extrait de son premier album « Les murs de poussière » qui contient également Petite Marie. Mais le label le bride, tente de masquer le plus possible son côté méridional et Cabrel le vit de plus en plus mal.

Ce qui ne l’empêche pas deux ans plus tard en 1979 de sortir l’album « Les chemins de traverse ». Album dont va être extrait son premier joyau à savoir le sublimissime « Je l’aime à mourir ». Titre qui va se vendre à plus de 500 000 exemplaires et qui reste à ce jour sa plus grosse vente côté single. L’album, lui, se vendra à plus de 600 000 exemplaires !

Il récidive l’année suivante avec la sortie de l’album « Fragile » qui va faire encore plus fort que son prédécesseur. Vendu à plus d’un million d’exemplaires (!), il va produire un nouveau joyau avec le titre « L’encre de tes yeux », et dans une moindre mesure « La dame de Haute savoie ».

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, les 3 albums suivants ne vont pas du tout connaître le même destin que les précédents. « Carte postale » en 1981, « Quelqu’un de l’intérieur » en 1983 et « Photos de voyage »en 1985 ne connaîtront qu’un succès relatif. Relative traversée du désert qui va durer jusqu’en 1989. Seul succès notoire durant cette période, le titre «  Il faudra leur dire » qui sort en 1986 et qu’il interprète en compagnie des Enfants d’Asnières.

Retour fracassant à l’aube de la décennie 90 avec l’album « Sarbacane », album qui va se vendre à plus de 2 millions d’exemplaires ! Albums aux 3 Victoires de la Musique, il va produire pas moins de 4 hits dont « Animal », « Sarbacane » ainsi que les somptueux « C’est écrit » et « Tout le monde y pense ».

La consécration suprême arrive cinq ans plus tard en 1994 lorsque sort l’album « Samedi soir sur la terre » qui va se vendre à 4 millions d’exemplaires !! Le record absolu pour l’artiste. Album d’exception qui reste à ce jour la 2ème meilleure vente d’albums en France. « La corrida », « Samedi soir sur la terre » et le sublime « Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai » en seront les principaux extraits.

Nouveau succès 5 ans plus tard en 1999 lorsque sort l’album « Hors-saison », album qui dépasse encore le double million d’exemplaires en terme de ventes ! Mais qui ne produira qu’un seul single phare avec le titre « Presque rien ».

Nouvelle petite traversée du désert, voulue ou subie, au début du nouveau millénaire avec un léger rebond en 2004 avec l’album « Les beaux dégâts ».

Il faut attendre l’année 2008 pour voir l’artiste renouer une nouvelle fois avec le succès grâce à l’album « Des roses et des orties », meilleure vente de l’année en France en terme d’albums. Album qui va se vendre à plus de 800 000 exemplaires, un record pour l’époque.

Artistes atypique aux multiples talents et compositeur à l’inspiration sans limites, l’artiste n’a toujours pas fini de nous étonner…la preuve avec son dernier album sorti en 2015. Et qui crée encore l’évènement…

Un des très rares artistes français à avoir enregistré autant de succès répartis sur 3 décennies distinctes ! Une véritable prouesse ! Et c’est pas fini, loin de là….!

A découvrir ou redécouvrir...

___________________________________

 

Discographie (entre autres...) :

Décennie 70 :

  • Petite Marie 1977
  • Les murs de poussière 1978
  • Je l’aime à mourir 1979
  • Je rêve 1979

Décennie 80 :

  • L’encre de tes yeux 1980
  • Je pense encore à toi 1980
  • La dame de Haute Savoie 1981
  • Carte postale 1981
  • Chandelle 1981
  • Répondez moi 1982
  • Ma place dans le trafic 1982
  • La fille qui m’accompagne 1983
  • Question d'équilibre 1984
  • Encore et encore 1985
  • Je te suivrai 1986
  • Il faudra leur dire 1986
  • Sarbacane 1989
  • C’est écrit 1989

Décennie 90 :

  • Tout le monde y pense 1990
  • La corrida 1994
  • Je t’aimais, je t’aime, je t’aimerai 1994
  • La cabane du pêcheur 1994
  • Octobre 1995
  • Samedi soir sur la terre 1995
  • Presque rien 1999
  • Hors saison 1999

Décennie 2000 :

  • Le monde est sourd 2000
  • Bonne nouvelle 2004
  • Qu'est-ce que t'en dis ? 2004
  • Tu me corresponds 2004
  • Les gens absents 2005
  • Gardien de nuit 2006
  • Le gorille 2007
  • La robe et l'échelle 2008
  • Le chêne liège 2008
  • Des hommes pareils 2009
  • Né dans le bayou 2009

Décennie 2010 :

  • Comme une femme 2012
  • Je te veux 2012
  • Partis pour rester 2015
  • Dur comme fer 2015
  • A chaque amour que nous ferons 2015
  • Le pays d'à coté 2016
  • Le fils unique 2017

Décennie 2020 :

  • Te ressembler 2020
  • Peuple des fontaines 2021
  • A l'aube revenant 2021
  • Rockstars du moyen âge 2021
  • Un morceau de sicre 2023

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1977...l'arrivée fracassante d'un inconnu qui ne va pas le rester très longtemps. Dans un style musical minimaliste et complètement en dehors des standards de l'époque, il montre immédiatement l'énormissime talent dont il dispose. Sans compter un niveau d'inspiration qui s'annonce déjà hors norme...

1978...il confirme dans la foulée tout le bien qu'on pouvait penser de lui. Des mélodies simples, tout comme les paroles, le tout d'une efficacité redoutable. La recette Cabrel, unique en son genre !

1979...sa 1ère MERVEILLE. LE titre qui va tout changer et le propulser à la vitesse de la lumière au sommet de la reconnaissance. Il signe ici tout simplement l'une des plus belles ballades de cette fin de XXième siècle côté français. Rien que ça !

1979...une année exceptionnelle qui fait littéralement exploser sa notoriété. Et toujours ce look surréaliste, lui aussi totalement en dehors des standards de l'époque. Ce qui ne l'empêche de signer des titres Intimistes d'exception, le tout sur un fond musical souvent minimaliste. Une prouesse incroyable !

1980...sa 2ème MERVEILLE. On aurait pu penser qu'il passerait telle une étoile filante dans le paysage musical français. Que néni. Bien au contraire, il livre un nouveau joyau qui le consacre déjà comme l'un des plus gros phénomènes de l'époque. Un phénomène qui va durer !

1980...chaque titre devient un évènement à lui tout seul. Une inspiration sans cesse renouvelée et qui produit titre Intimiste sur titre Intimiste d'un niveau très au-dessus de la moyenne de la concurrence !

1981...de temps en temps, il lui arrive d'accélérer subitement le tempo. Et ça marche aussi. Une polyvalence réservée uniquement aux plus Grands !

1981...chassez le naturel, il revient au galop. Le voici revenu dans son domaine de prédilection et une nouvelle fois, il nous livre de l'exceptionnel. Une fois de plus !

1981...un titre qui ne sortira pas officiellement en single mais qui mérite largement sa place dans la lumière, ça c'est certain...

1982...on aurait pu penser qu'il n'aurait jamais sa place dans la décennie 80, une décennie au côté fou et totalement débridée. Justement, tel un OVNI, il s'y est installé avec une facilité déconcertante et un style unique en son genre qui fait toute sa force

1982...là ou la plupart des groupes et des chanteurs utilisent les synthés et les boites à rythme, lui, au contraire, conserve un style musical d'une simplicité déconcertante. Et c'est justement pour ça qu'il ne subit la concurrence de personne en vérité !

1983...une production annuelle de titres minimaliste mais qui dit rareté dans son cas, dit qualité. Et de la Premium !

1984...certes, ce titre ne restera pas comme son plus grand Chef d'Oeuvre mais tout, chez lui, est inspiré, quoi qu'il arrive

1985...encore un de ses titres parmi les plus emblématiques. Il confirme, année après année, un talent d'écriture que peu d'autres artistes français peuvent égaler

1986...une nouvelle fois, un titre à la simplicité d'une efficacité redoutable. Un style dont il est vraiment devenu le Maître incontesté et incontestable

1986...comme Pierre Bachelet en son temps, il signe ici un titre d'une fraîcheur incroyable grâce à la présence à ses côtés d'une troupe d'enfants qui apporte une touche d'humanité rare et précieuse...

1989...petit trou d'air de 3 ans et le revoilà en pleine forme, dans un style qui a évolué, c'est clair. Fin des années 80 oblige...

1989...sa 3ème MERVEILLE. 10 ans après des débuts fracassants, il continue à livrer des titres hallucinants dont on se demande vraiment où il va chercher l'inspiration...

1990...4ème MERVEILLE. Un virage de décennie négocié à la perfection et qui le confirme définitivement comme l'un des plus Grands de cette fin de XXième siècle côté français. Un titre largement mérité !

1994...les trous d'air commencent à s'accumuler. Cette fois-ci, il va durer 4 ans. Des trous d'air régénérateur car il revient à chaque fois en pleine forme et dans un style qui a évolué d'une façon ou d'une autre...

1994...5ème MERVEILLE. Ca valait largement le coup d'attendre. Et à chaque Merveille, ce qui est proprement incroyable, c'est que l'accompagnement musical est toujours aussi minimaliste. Et ce depuis ses débuts. Ce sont les mélodies exceptionnelles qui font la différence à chaque fois !

1994...une année 1994 décidément exceptionnelle avec une succession de titres somptueux. Comme souvent, le repli - voulu ou forcé - n'est pas forcément un constat d'échec, loin de là. Mais plutôt une phase obligatoire pour mieux renaître derrière...

1995...nouvelle ballade d'exception, tout en simplicité, dans le plus pur style Cabrélien. Il passe à travers le temps et à travers les modes sans que rien ne l'affecte, ni ne le déstabilise. Une véritable prouesse !

1995...alors que la décennie 90 est une décennie ou tout change très vite, voire trop vite, l'artiste suit son petit bonhomme de chemin tranquillement mais surement. Loin de l'agitation mondaine et des paillettes du show-biz. C'est aussi sa force !

1999...nouveau saut de puce de 4 ans. 20 ans après ses débuts, il est toujours là quand bien d'autres de sa génération ont disparu depuis bien longtemps. Son secret : une vie simple, tout simplement !

1999...il aura traversé la décennie 70, la décennie 80 puis la décennie 90. Il aura traversé tous les courants et toutes les modes. Et ce sera adapté à chaque fois. Un style vraiment unique qui produit MERVEILLE sur MERVEILLE. La preuve avec ce nouveau titre. Et c'est pas fini, rendez-vous la décennie suivante...

2000...le voici donc qui entame sa 4ème décennie. Va-t-il réussir à nous surprendre, va-t-il encore réussir à nous émouvoir, c'est l'avenir qui va nous le dire...

2004...on ne va pas se mentir, les meilleures années sont désormais derrière. L'aventure va continuer durant cette décennie de la meilleure des manières mais sans atteindre les sommets rencontrés précédemment...

2004...le fossé se creuse de plus en plus avec les jeunes générations et son style leur devient de plus en plus hermétique. Après, pas sur qu'il vise ce type d'auditoire...

2004...et toujours cette orchestration minimaliste qui restera pour toujours sa marque de Fabrique. On ne le refera pas comme on dit...

2005...il restera droit dans ses bottes jusqu'au bout et rien, ni personne, ne le forcera à changer quoi que ce soit dans sa façon de faire. Il est un des très rares dans ce cas là...

2006...le voici arrivé au sein de la comédie musicale de Louis Chédid 'Le soldat rose'. Un univers qui n'est pas si loin du sien, force est de constater...

2007...une version très libre du titre de Georges Brassens mais qui a au moins le mérite de totalement revisiter le titre. Un bel hommage en tout cas !

2008...ce qui restera surement comme l'un de ses titres parmi les plus aboutis de la décennie. Et qui vient surtout à point nommé pour montrer haut et fort qu'il va falloir encore compter sur lui dans les années qui viennent...

2008...des titres complètement en dehors du temps et des standards imposés par les maisons de disques. Il est surement l'un des seuls à jouer dans cette catégorie si atypique durant cette décennie 2000...

2009...au final une belle décennie qui l'aura vu se maintenir en haut de l'affiche sans trop de difficultés. Il faut dire qu'avec un talent pareil, le contraire aurait été étonnant...

2009...allez, ce n'est pas tout à fait fini pour cette décennie 2000. Il reste encore ce titre aux paroles étranges et à la sonorité pour le moins éloignées de ce qu'il fait d'habitude...

2012...il va décider d'entamer cette nouvelle décennie 2010 en reprenant certains titres de Bob Dylan. Pari audacieux une nouvelle fois mais qui une nouvelle fois correspond bien à son univers personnel...

2012...après 'Just like a woman', il reprend maintenant 'I want you'. Ses versions françaises fonctionnent parfaitement et lui permettent surtout de rendre un hommage plus qu'évident à un artiste qu'il affectionne tout particulièrement...

2015...il arrive encore à nous surprendre avec des mélodies pour le moins basiques. Il est vraiment l'un des seuls à pouvoir le faire et ce talent unique est rare, très rare...

2015...sur certains morceaux on a vraiment l'impression de repartir des décennies en arrière. Rien ne change chez lui et surtout en lui...

2015...les années passent, tout comme les décennies et lui reste le même de façon immuable. Et comme il reste le même sa musique fait de même...

2016...son parcours exceptionnel à travers les décennies et surtout les modes force le respect indéniablement. Lui est toujours là à composer et proposer ses chansons, ce qui n'est pas le cas d'un paquet de 'collègues' de son époque...

2017...et tant qu'il aura des choses à raconter et surtout à chanter il reviendra inexorablement. Et entre temps des chanteurs qui auront démarré bien après lui auront déjà raccroché les gants, sacré paradoxe...

2020...et il entame ici sa 6ème décennie. Rien, ni personne, n'osera lui dire qu'il est peut être temps de prendre sa retraite. Et lui ne compte en aucun cas la prendre, ça c'est certain...

2021...des titres à la simplicité extrême qui mais qui ont cette faculté incroyable de résister à toutes les modes et tous les dictas musicaux du moment. Un chanteur qui a tout compris et ce dès le début...

2021...sans compter qu'il y a qualité mais il y aussi quantité. Une inspiration sans fin qui se regénère en permanence et qui ne l'a jamais abandonné, fait rarissime...

2021...l'on se doute donc qu'il ne va surement pas s'arrêter en si bon chemin et qu'il va forcément revenir par la suite. Affaire à suivre comme on dit...

2023...

___________________________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article