Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Mötley Crüe est un groupe américain formé à Los Angeles en 1981 par Nikki Sixx, Tommy Lee, Vince Neil et Mick Mars. Groupe qui peut se vanter d’avoir vendu à ce jour pas moins de 100 millions de disques à travers le monde.

Un premier album « Too fast for love » voit le jour la même année. Album qui connaîtra un joli succès d’estime et dont sera extrait le single « Live wire ». Single qui passera par contre complètement inaperçu.

Mais le groupe va rapidement faire parler de lui, non pas dans les rubriques people, mais plutôt dans les faits divers. En effet, leur première tournée au Canada en 1982 est ponctuée d’incidents divers entre saisies de matériel prohibé, alertes à la bombe lors de concert et jet de téléviseurs à travers les fenêtres dans les hôtels par Tommy Lee…

Il va leur falloir deux ans pour calmer le jeu et surtout se faire remarquer par un certain…Ozzy Osbourne. Lequel les prend en première partie de sa tournée de 1984, leur offrant ainsi une vitrine inespérée. Mais ils se font remarquer une nouvelle fois par leurs extravagances, autant vestimentaires que par leur consommation abusive de drogue et d’alcool.

Ce qui ne les empêche pas de connaître leurs premiers succès d’envergure avec les titres « Looks that kill » et « Too young to fall in love », deux singles extraits de l’album « Shout at the devil » sorti un an plus tôt en 1983.

L’année 1984 voit le groupe se retrouver une nouvelle fois dans les faits divers lorsque Vince Neil est impliqué dans un face à face mortel en voiture. Accident dramatique qui voit son passager Nicholas Dingley, des Hanoi Rocks, décéder dans l’accident. L’album « Theatre of pain » qui sort un plus tard en 1985 lui sera d’ailleurs dédié. Un album qui voit la sonorité du groupe considérablement évoluer et qui va produire leurs deux premiers tops hits planétaires que sont « Smokin’ in the boys room » et « Home sweet home ».

Nouvel épisode dramatique deux ans plus tard en 1987 lorsque Nikki Sixx est retrouvé quasi-mort suite à une overdose d’héroine. Par miracle, il en réchappe grâce à l’intervention des médecins qui le sauvent grâce à 2 injections massives d’adrénaline. La même année, le groupe arrive quand même à sortir l’album « Girls, girls, girls », album qui va faire un véritable carton planétaire et qui paradoxalement, ne produira qu’un seul hit notoire avec le single du même nom que l’album.

Malgré le succès croissant du groupe, Thaler et McGhee, les deux managers du groupe, ne tolèrent plus les excès des différents membres et les envoient de force en 1989 en cure de désintox. Cure des plus salvatrices puisque tous les membres redeviennent clean et sortent dans la foulée leur meilleur album à savoir « Dr. Feelgood ». Album incroyable qui va rester 114 semaines dans les Charts et qui va surtout produire le plus gros succès de toute leur discographie avec le titre qui porte, une nouvelle fois, le nom de l’album. Quatre autres tops hits vont en être également extraits à savoir « Kickstart my heart » toujours en 1989 et « Without you », « Don’t go away mad (Just go away) » et « Same Ol’ Situation (S.O.S.) » en 1990.

Un an plus tard sort leur première compilation nommée « Decade od decadence », qui va produire deux nouveaux top hits que sont « Primal scream » et « Home sweet home ‘91 ».

Les deux albums suivants, « Mötley Crue »  en 1994 et « Generation Swine »  en 1997 vont connaître également leur heure de gloire mais le succès sera sans commune mesure par rapport aux années précédentes. Un succès en régression lié au phénomène ‘grunge’ qui va malheureusement leur donner un sacré coup de vieux, entraînant une lente mais irréversible désaffection du public.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Stick to your guns 1981
  • Live wire 1982
  • Shout at the devil 1983
  • Looks that kill 1984
  • Too young to fall in love 1984
  • Smokin’ in the boys room 1985
  • Home, sweet home 1985
  • Girls, girls, girls 1987
  • You’re all I need 1987
  • Dr Feelgood 1989
  • Kickstart my heart 1989
  • Without you 1990
  • Don’t go away mad (Just go away) 1990
  • Same Ol’ situation (S.O.S.) 1990
  • Primal scream 1991
  • Hooligan’s holliday 1994
  • Afraid 1997
  • Bitter pill 1998
Trop jeunes pour tomber amoureux...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1981...un premier titre qui donne tout de suite la tendance : ça va tabasser et ça va tabasser fort. On est prévenus !

1982...le groupe court toujours après son premier hit classé. Pourtant, ce n'est pas faute de mettre de la bonne volonté. Qu'ils se rassurent, leurs efforts vont être bientôt récompensés...

1983...le premier hit classé, le voilà ! Certes, de faible calibre mais c'est toujours mieux que rien. Un premier hit qui va en appeler bien d'autres !

1984...maintenant que la machine est bel et bien lancée, le groupe commence à dérouler de façon impressionnante. Et ce n'est que le début...

1984...année de transition qui voit le groupe sortir un seul titre. La montée en puissance est linéaire mais le groupe n'arrive pas encore à franchir le cap qui va le faire passer dans la cour des très Grands. Ça ne saurait tarder...

1985...l'année qui va vraiment changer la donne. Le succès devient enfin planétaire et propulse le groupe à des niveaux de réussite jusque là inatteignables

1985...comme souvent dans ces cas là, les groupes de Heavy Metal excellent dans le tabassage mais également dans l'Intimiste, chose paradoxale. En voilà un parfait exemple !

1987...après une année 1986 à vide, on les retrouve en cette année 1987 dans une forme pour le moins olympique. Et forcément la qualité des titres s'en ressent !

1987...sont-ce les mêmes...? La sonorité n'a rien à voir avec ce qu'ils proposaient jusque là. Un changement radical qui prouve qu'ils peuvent jouer également dans d'autre catégories et c'est plutôt de bonne augure pour la suite

1989...retour du tabassage en règle, on se doutait que la parenthèse ouverte sur le titre précédent n'allait pas durer. Quoi qu'il en soit, retour gagnant car le groupe signe ici tout simplement le plus gros hit de sa carrière. MA-GIS-TRAL !

1989...énormissime année 1989 avec un deuxième top hit dans la foulée. Certes, de moindre envergure que le précédent mais le groupe est de façon incontestable au summum de son art !

1990...un passage à la décennie 90 qui se fait en mode Intimiste. Bon, en mode Intimiste Heavy Metal mais quoi qu'il en soit, la qualité est de mise. Une nouvelle fois !

1990...les tops hits se succèdent à une vitesse impressionnante. 5 ans déjà que le groupe est au top et c'est parti pour durer encore quelques années

1990...5 ans au top et surtout 5 ans de tabassage en règle côté sonorité. Un groupe qui n'aura que très peu évoluer à l'inverse de la plupart des concurrents qui auront joué, à un moment où à un autre, un peu plus dans la catégorie pop rock

1991...quoi qu'il en soit, le fait de ne rien changer paie encore vu le niveau de succès qu'ils continuent à rencontrer. La preuve une nouvelle fois avec ce titre qui restera comme un de leurs mieux classés !

1994...gros trou d'air de 3 ans mais cela ne les empêche de se maintenir dans le peloton de tête. Pas sur que cela dure encore des années mais tant que ça marche...

1997...nouveau trou d'air de 3 ans. Bon, là, ça commence faire beaucoup. Des trous d'air à répétition qui fragilisent forcément le groupe et qui annoncent une fin d'aventure plus ou moins proche...

1998...le groupe y croit encore et continue à avancer, vaille que vaille. Ce qui est sur, c'est que le meilleur est derrière eux. Mais à ce stade, ils ne le savent pas encore. L'aventure continuera la décennie suivante, certes, mais pour un résultat somme toute décevant...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article