Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Tina Arena, de son vrai nom Filippina Arena, est une compositrice-interprète italo-australienne qui peut se vanter d’être une des artistes féminines australiennes ayant vendu le plus de disques à ce jour, à savoir pas moins de 10 millions. Son nom de scène ‘Tina’ viendrait en vérité d’une analogie avec la fin de son vrai prénom ‘pina’, surnom que lui donnait sa famille lorsqu’elle était petite.

Elle démarre très tôt la carrière artistique, dès l’âge de 10 ans, en participant à un télé-crochet très connu en Australie Young Talent Time. Très rapidement, elle devient un des membres emblématiques de l’émission et est rebaptisée Tiny Tina. Nom sous lequel elle va sortir un premier album « Tiny Tina and Little John » en 1977, album où elle partage l’affiche avec un autre garçon nommé John Bowles.

Elle quitte l’émission à partir de 1983 alors âgée de 16 ans. Et signe son premier contrat avec le label Graffiti Records un an plus tard, label qui lui permet de sortir son premier single « Turn up the beat ». Un single qui sort en 1985 et qui connaîtra un certain succès en Australie. Mais pas assez pour que le label lui permette d’enchainer avec un album.

Elle se reconvertit alors dans les jingles publicitaires et apparaît également dans des comédies musicales. Et il va lui falloir attendre jusqu’au tout début de la décennie 90 pour signer avec un nouveau label, cette fois-ci EMI. Sort dans la foulée le single « I need your body », single qui cette fois-ci va atteindre le sommet des Charts australiens. Un succès dû en partie à la métamorphose physique de la jeune femme qui joue désormais à fond sur sa plastique plutôt avantageuse !

Son premier album « Strong as steel » sort la même année et connaît, lui aussi, un succès certain au pays des kangourous. Mais il va lui falloir attendre encore 4 ans pour voir enfin ses efforts récompensés à la hauteur de ses mérites grâce à l’album « Don’t ask », album qui sort en 1994 et qui lui offre enfin la reconnaissance planétaire tant attendue.

Un album qui va se vendre à plus de 2 millions d’exemplaires à travers le monde et qui va produire la bagatelle de 4 top hits planétaires, rien que ça. En commençant par le plus gros, « Chains » qui sort la même. Suivent dans la foulée « Sorrento moon (I remember) », « Heaven help my heart » et « Show me heaven » qui sortent un an plus tard en 1995. La notoriété de la chanteuse explose littéralement.

Trois nouvelles années s’écoulent avant la sortie en 1997 de l’album « In deep », album qui confirme son statut de phénomène du moment mais sans pour autant l’amplifier. Et qui va marcher principalement sur le Vieux Continent et dans l’hémisphère sud. Album dont sera extrait principalement « Burn » en 1997. Suivi en 1998 de « I want to know what love is » et « I wa          nt to spend my lifetime loving you », énormissime BO d’un des films phare de l’année à savoir Le masque de Zorro.

Mais qui produira également 2 singles en langue française dont l’énormissime « Aller plus haut » en 1999, single qui sera l’un des plus gros hits cette année-là dans l’héxagone. Il s’en vendra aux alentours de 600 000 exemplaires. La chanteuse est alors au summum de la renommée et de la réussite.

Une aventure qui va se poursuivre la décennie suivante. Avec des hauts, mais aussi des bas. Affaire donc à suivre…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • You're the one that I want 1979
  • The way we were 1983
  • Xanadu 1983
  • Turn up the beat 1985
  • I need your body 1990
  • The machine’s breaking down 1990
  • Strong as steel 1990
  • Woman's work 1991
  • Chains 1994
  • Sorrento moon (I Remember) 1995
  • Heaven help my heart 1995
  • Wasn’t it good 1995
  • Show me heaven 1995
  • That’s the way a woman feels 1996
  • Burn 1997
  • If I didn’t love you 1997
  • Now I can dance 1998
  • Whistle down the wind 1998
  • I want to know what love is 1998
  • I want to spend my lifetime loving you 1998
  • If I was a river 1998
  • Aller plus haut 1999
Elle veut passer le reste de sa vie à l'aimer...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1979...et oui, aussi incroyable que cela puisse paraître, c'est bien la même qui 15 ans plus tard va devenir l'une des plus grandes stars planétaires de la chanson. Ce qui est sur, c'est que la petite Filippina a déjà tout d'une grande...

1983...la petite fille a bien grandi. Et son talent commence à crever l'écran, c'est indéniable. Surtout lorsqu'elle reprend du Barbra Streisand !

1983...pour l'instant elle fait uniquement dans la reprise de luxe mais plus pour très longtemps. Quoi qu'il en soit, toutes les 'copies' qu'elle livre sont quasiment du niveau de l'original. Proprement stupéfiant....

1985...l'incroyable aventure Young Talent Time étant désormais refermée, la jeune Tina peut enfin voler de ses propres ailes. Et ça démarre sur les chapeaux de roue avec un premier titre solo particulièrement pêchu qui lui offre son premier succès notoire. Tout pourrait aller pour le mieux. Sauf que la suite va être un peu plus compliquée à gérer que prévue...

1990...alors qu'on aurait pu imaginer qu'elle allait tout fracasser en cette fin de décennie 80, l'histoire ne va pas tout à fait se passer comme prévue. Avec comme résultat un énorme trou d'air de 5 ans. La revoilà donc seulement en cette décennie 90 mais cette fois-ci, cette décennie sera bien la sienne !

1990...maintenant que la machine est bel et bien lancée, ça va dérouler vite et fort. La montée en puissance va être linéaire, il suffit juste d'être un peu patient pour la voir tutoyer les étoiles. Car pour les tutoyer, elle va les tutoyer !

1990...une année 1990 qui la voit revenir dans la course de façon évidente. Certes le succès se limite pour l'instant à l'Australie mais l'on se doute qu'elle ne va pas en rester là...

1991...même si ce titre n'est pas dénué de qualité, loin de là, il ne sera même pas classé. On la croyait partie pour tout fracasser pour de bon cette fois-ci, malheureusement elle va de nouveau disparaître des radars pendant quelques années. Allez comprendre...

1994...retour 3 ans plus tard et cette fois-ci, elle ne revient pas pour faire de la figuration ! La preuve avec ce titre qui lui offre une première reconnaissance planétaire. Enfin !

1995...un seul titre en 1994 et puis s'en va. Nous voici donc l'année suivante, une année 1995 qui va confirmer tout le bien qu'on pouvait penser, et surtout, tout le potentiel, de la chanteuse

1995...la main mise sur les événements se confirme avec ce nouveau top hit planétaire. La notoriété de la chanteuse est en hausse constante et il manque vraiment pas grand chose pour faire d'elle l'un des phénomènes du moment

1995...après une succession de titres Dance, la voici arrivée en mode Intimiste. Et malheureusement, ce n'est pas forcément dans ce domaine qu'elle est la plus efficace car ce titre ne sera classé qu'en Australie...

1995...elle démontre avec brio que l'Intimiste lui va parfaitement également. Il suffit simplement de lui amener les bons titres. Forcément, quand elle reprend le plus gros succès de Maria McKee , un titre datant de 1990, on voit le résultat. La copie ne vaudra pas l'original mais l'on s'en rapproche de peu !

1996...le problème avec elle, c'est que le niveau des titres fluctue sensiblement d'une année à l'autre et que le résultat dans les Charts s'en ressent forcément. Cette année sera une année 'sans' comme on dit...

1997...l'année 1997 sera un meilleur millésime, on le voit tout de suite avec ce titre à l'inspiration évidente. Comme quoi, quand elle veut...

1997...elle a vraiment un problème avec l'Intimiste car elle ne démérite pas dans ce domaine, loin de là, mais dès qu'elle produit un titre original, le public ne suit pas. Allez comprendre...

1998...bon, d'un autre côté, elle ne fait pas mieux dans la Dance. Elle n'arrive toujours pas à sortir le titre qui va faire la différence et la consacrer au niveau planétaire à la hauteur de son talent...

1998...nouvelle reprise de luxe cette fois-ci du titre d'Andrew Lloyd Weber datant de 1961. Une jolie reprise une nouvelle fois mais qui ne lui permet toujours pas d'atteindre les sommets...

1998...puisqu'elle excelle dans les reprises de luxe de titres Intimiste, autant reprendre l'un des plus beaux des 20 dernières années, surtout lorsque ce sont des compatriotes. Sa reprise du titre de Foreigner datant de 1984 est une véritable réussite et lui permet de revenir une nouvelle fois dans la course. Ouf...

1998...puis arrive cet ENORMISSIME titre ! Elle signe ici tout simplement l'un des titres parmi les plus emblématiques de la décennie grâce à cette BO du film 'Le masque de Zorro'. Une consécration largement méritée mais une consécration uniquement sur le Vieux Continent, la sphère anglo-saxonne n'ayant pas suivie à la vue des résultats dans les Charts. Décidément, elle aura eu beau tout essayer, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

1998...des résultats dans les Charts complètement aléatoires, et surtout, complètement contradictoires. Ce titre là ne sera classé qu'en Angleterre. La loterie permanente...

1999...le titre qui va littéralement faire exploser sa notoriété en France. Ecrit par un certain J Kapler, qui n'est autre que Robert Goldman, frère cadet de Jean-Jacques. En tout cas, un titre qui restera comme l'un des plus gros succès de cette fin de décennie dans l'héxagone et qui va faire d'elle l'une des chanteuses étrangères parmi les plus appréciées du moment. E-NOR-MI-SSIME !

Bonus : une décennie 2000 qui la voit continuer son petit bonhomme de chemin, principalement en France. Un pays qui lui réussit au plus haut point, la preuve une nouvelle fois avec ce titre. MA-GIS-TRAL !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article