Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Blue System est un groupe allemand formé en 1987 par Dieter Bohlen, déjà bien connu à l’époque pour avoir été l’un des membres du groupe Modern Talking, groupe qui aura produit un nombre impressionnant de méga hits les années précédentes.

Blue System est composé de Dieter Bohlen lui-même, Rolf Köhler, Michael Scholz et Detlef Wiedeke sur la partie chants. A cela se rajoute quelques choristes féminines pour la plupart inconnues du public.

Par contre, sur scène, on retrouvera au démarrage du groupe d’autres personnes que sont Joachim Vogel, Jeanne Dupuy, Frank Otto et Nadja Abd El Farrag comme chanteuse principale.

Groupe qui restera principalement dans l’histoire musicale des années 80 grâce à plusieurs titres de gros calibre que sont« Sorry, little sarah » en 1987, « Under my skin » en 1988 et « Magic symphony » en 1989. Single qui connaîtront un succès notoire au niveau planétaire ces années là.

Rien qu’à ce titre, l’on se devait de leur consacrer cet article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Sorry, little Sarah 1987
  • She's a lady 1988
  • My bed is too big 1988
  • Under my skin 1988
  • Silent water 1988
  • Love suit 1989
  • Magic symphony 1989
  • 48 hours 1990
  • Love is such a lonely sword 1990
  • When Sarah smiles 1990
  • Lucifer 1991
  • Testamente d'Amelia 1991
  • Déjà vu 1991
  • It's all over 1991
  • Roméo et Juliet 1992
  • I will survive 1992
  • History 1993
  • Operator 1993
  • 6 years 6 nights 1994
  • Laila 1995
  • Only with you 1996
  • Anything 1997
Symphonie magique...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1987...un début de carrière solo qui démarre sous les meilleurs auspices avec un premier titre classé. Un de plus dans la carrière d'un artiste qui aura profondément marqué son époque, seul ou à plusieurs...

1988...incontestablement l"un des meilleurs savoir faire côté Dance de toute la décennie sur le Vieux Continent. C'est ce qu'on appelle avoir du talent, tout simplement !

1988...une énormissime année 1988 avec pléthore de titres et une inspiration qui fait mouche à chaque fois. Remarquable !

1988...une sonorité reconnaissable entre toutes et qui restera pour toujours sa marque de Fabrique. Deutsche Qualität !

1988...il aura excellé dans la Dance mais son talent dans l'Intimiste n'est pas négligeable. Certes, il n'aura pas produit de hit majeur dans ce domaine mais il est loin d'être ridicule

1989...ce titre ne connaîtra son heure de gloire que dans la sphère germanique mais il aurait mérité une reconnaissance bien plus large, c'est clair

1989...celui-ci va connaitre un niveau de succès nettement supérieur à son prédécesseur. Et pourtant, on est quasiment dans le même registre. Allez comprendre...

1990...un passage à la décennie 90 qui se fait une nouvelle fois en mode Dance. Et qui montre surtout que l'inspiration à ce niveau là reste à un niveau largement suffisant pour continuer à jouer dans la cour des Grands

1990...il est vrai qu'on frôle souvent la caricature et que la voix du cher Dieter ne restera pas dans l'histoire comme la plus brillante de toutes. Mais bon, l'ensemble est largement assez cohérent et la qualité suffisante pour que l'aventure puisse continuer...

1990...nouvelle parenthèse Intimiste de fort bonne qualité. On est quand impressionné par le nombre de titres produits chaque année et surtout cette qualité qui reste quasi constante année après année, décennie après décennie...

1991...une aventure qui continue vaille que vaille et qui montre surtout que le chanteur en a encore sous la pédale. Pas question pour l'instant de lâcher quoi que ce soit par rapport à une concurrence de petits jeunots qui ont pour la plupart 20 ans de moins...

1991...quand Dieter fait du Enigma, ça donne ce genre de résultat. Certes, il n'atteindra pas le niveau atteint par Sadeness mais l'on s'en rapproche...

1991...toujours aussi rythmé, toujours aussi efficace. Chaque année, on se dit que ce sera surement la dernière. Que néni, le 'touché' Dieter' continue à produire des titres à la qualité plus qu'évidente

1991...le duo totalement improbable et qui pourtant fonctionne à merveille. Il arrivera à nous étonner jusqu'au bout le bougre. MA-GI-QUE !

1992...nous voici déjà arrivés en 1992. Et même si les standards musicaux ont considérablement évolué depuis quelques années, Dieter reste invariablement sur la même ligne. Pas sur que cela puisse durer comme ça encore longtemps...

1992...quoi qu'il en soit, pour l'instant, ça tient encore. Heureusement que l'inspiration mélodique est toujours de mise car sinon il y aurait longtemps que la messe serait dite...

1993...l'aventure continue encore et toujours mais le niveau de succès va se limiter désormais uniquement à l'Allemagne. Le début de la fin...

1993...une discographie pléthorique qui livre année après année son lot de titres à la qualité plus que certaine. Une inspiration qui ne faiblit pas d'un Iota malgré le poids des années...

1994...toujours là le bougre. Une longévité pour le moins exceptionnel quand on voit qu'il en est déjà à une deuxième carrière. Sans compter tous les artistes qu'il aura produit à côté et qui auront, eux aussi, connu le même niveau de succès

1995...on se doutait qu'à un moment donné il allait devoir s'adapter aux nouvelles tendances musicales du moment. C'est désormais chose faite et ma foi, le résultat est loin d'être ridicule !

1996...il rivalise avec la jeune génération sans aucun complexe. Une belle résistance qu'on ne peut que saluer et qu'on ne retrouve que chez les meilleurs de chaque génération forcément

1997...le dernier hit, il fallait bien que ça arrive un jour. Après 10 ans passés dans la cour des Grands, on se doutait que ça n'allait pas durer encore des années et des années. Mais quelle belle aventure !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article