Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Bill Deraime, de son vrai nom Alain Deraime, est un chanteur français qui voit sa carrière artistique réellement démarrer en 1979 non pas en tant qu’artiste solo mais au sein du groupe Milteau, groupe très orienté blues et avec lequel il sort un album cette année là. Album qui passera totalement inaperçu.

Retour en solo à partir de l’année 1980, année de sortie de son premier album personnel « Plus la peine de frimer », album dont va être extrait son premier succès notoire à savoir « Faut que j’me tire ailleurs ».

Un succès qui se confirme un an plus tard avec la sortie en 1981 de l’album « Qu’est-ce que tu vas faire ? », album dont sera extrait le plus gros succès de toute sa discographie à savoir « Babylone tu déconnes ».

Malheureusement, le soufflet va retomber aussi vite qu’il est monté et l’album » Entre deux eaux » qui sort un an plus tard en 1982 ne va connaître en rien le succès des 2 opus précédents. Tous comme les autres albums qui sortiront par la suite.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Sur ma chaine bon marché 1979
  • Faut que j’me tire ailleurs 1980
  • C'est dur 1980
  • Plus la peine de frimer 1981
  • Babylone tu déconnes 1982
  • Fauteuil piégé 1983
  • Loser 1984
  • Un jour tu trouves 1986
  • La porte 1987
  • Sur le bord de la route 1989
  • Toujours du bleu 1989
  • Pamela 1991
Faut qu'il se tire ailleurs...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1979...l'arrivée de l'OVNI. Les débuts d'un chanteur pour le moins atypique et dont le parcours va se révéler particulièrement sinueux...

1980...ce qui restera surement comme son titre le plus emblématique. Un titre qui le fait rentrer One Shot dans la légende musicale des années 80 côté français. Que demander de plus !

1980...il sait faire dans la pêchu mais il sait faire également dans la ballade. La preuve avec ce titre qui n'a vraiment rien à voir avec le précédent...

1981...dans la même veine. Un style totalement décalé pour l'époque et qui le marginalise forcément. A l'heure des synthés et des boites à rythmes, forcément, il détonne...

1982...son plus gros succès discographique. Les efforts pour coller aux dernières tendances sont évidents et n'échappent pas au grand public. Et qui dit grand public, dit succès forcément...

1983...la suite va s'avérer quelque peu plus compliquée à gérer que prévue. Même une bonne volonté évidente ne va pas suffire à le maintenir dans la cour des Grands malheureusement...

1984...son style est atypique, tout comme son look. Pas facile de trouver sa place au milieu d'artistes tous formatés de la même manière...

1986...quoi qu'il en soit, il s'accroche et fait mieux que résister. Même si le niveau de succès est somme toute limité, il continue à proposer des titres à la qualité évidente

1987...le côté country-blues est et restera pour toujours sa marque de fabrique. Sa force et sa faiblesse tout à la fois...

1989...quand Bill joue dans la catégorie 'Reprise de luxe'. Sa reprise du titre culte 'Dock of the bay" d'Otis Redding est loin d'être ridicule , c'est le moins qu'on puisse dire

1989...une décennie qui s’achève dans la joie et la bonne humeur. Une décennie qui l'aura vu atteindre les sommets puis disparaître progressivement des radars...

1991...il l'aura joué décalé pendant la décennie 80 mais là, on ne parle même plus de décalage, on parle carrément de fosse abyssale entre lui et la concurrence...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article