Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Grandmaster Flash, de son vrai nom Joseph Saddler, est un Dj américain, originaire de l’ile de la Barbade et considéré à ce jour comme l’un des pionniers du mixage mais également du courant Hip-Hop.

C’est au milieu de la décennie 70 que les choses vont s’accélérer lorsqu’il s’entoure de quelques potes que sont Keith Wiggins, Melvin Glover et Nathaniel Glover. Nait ainsi le groupe Grandmaster Flash & the Furious Five.

Le terme Hip-Hop viendrait à l’origine de Keith Wiggins, lequel aurait été inspiré par le pas cadencé qu’on impose aux militaires et qui est basé sur la rythmique « hip, hop, hip, hop », l’équivalent de « 1,2,1,2 » en France.

Le groupe sort un premier single « Superrappin » en 1979, single qui passera totalement inaperçu. Ce qui n’est pas le cas de « Freedom », titre sorti un an plus tard en 1980 et qui apporte enfin un semblant de reconnaissance au groupe.

Mais c’est surtout la sortie en 1981 du single « The adventures of Grandmaster Flash on the wheels of steel » qui va sérieusement accélérer les choses. Un titre qui dure 7 minutes dans lequel Saddler va mixer de façon incroyable pour l’époque les titre Rapture du groupe Blondie, Another One bites the dust de Queen, Good times de Chic, Apache du groupe Michael Viner’s Incredible Bongo Band et leur propre Freedom. Un titre qui est officiellement reconnu comme étant le premier sur lequel un artiste utilisera la technique révolutionnaire du scratching.

La consécration, la vraie, arrive un an plus tard en 1982 lorsque sort l’énormissime single « The message ». Le titre, aux paroles particulièrement violentes concernant les problèmes de violence, de drogue et de pauvreté aux Etats-Unis, va faire un véritable carton planétaire et mettre le feu à tous les Dancefloor du monde entier. Faisant exploser par la-même la notoriété du groupe.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le succès est tel que les différents membres du groupe vont s’affronter sur la suite à donner à l’histoire et le groupe va tout bonnement et simplement exploser dans la foulée.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Superrappin 1979
  • Freedom 1980
  • The birthday party 1980
  • The adventures of Grandmaster Flash on the wheels of steel 1981
  • It’s nasty (Genius of love) 1981
  • The message 1982
  • Scorpio 1982
  • New York New York 1983
A l'origine du Hip Hop...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1979...le style est déjà révolutionnaire pour l'époque, nous ne sommes que fin 70. Mais à ce stade, personne ne réalise encore que ce groupe est déjà très en avance sur son temps...

1980...le groupe affine son style et se positionne idéalement pour une suite qui s'annonce absolument grandiose. Encore un peu de travail en perspective mais les bases sont là et pour dépoter, ça va dépoter !

1980...le groupe impose un style unique en son genre, jamais vu jusqu'alors et qui va devenir une véritable référence dans les années à venir !

1981...la montée en puissance est linéaire et l'on se rapproche doucement mais surement de la consécration. Patience, patience...

1981...une inventivité totalement débridée et vraiment unique en son genre. Le résultat d'un foisonnement musical sans précédent durant cette décennie bénie

1982...puis arrive CE titre ! Un véritable monument musical qui leur offre One Shot un ticket direct pour la postérité et fait de ce titre l'un des titres parmi les plus marquants de cette fin de XXième siècle, rien que ça. MO-NU-MEN-TAL !

1982...certes, ils n'arriveront plus jamais à égaler le joyau précédent mais quoi qu'il en soit, ils pourront toujours se vanter d'avoir laissé dans l'histoire l'un de ses morceaux parmi les plus emblématiques

1983...un p'tit dernier pour la route. La fin d'une aventure incroyable qui aura permis à ce groupe totalement atypique de produire l'un des titres parmi les plus incroyables de cette décennie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article