Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Robert Plant est un compositeur-interprète anglais qui va connaître une première partie de carrière artistique des plus brillantes en tant que chanteur d’un des groupes majeurs de cette fin de XXième siècle à savoir l’énormissime Led Zeppelin.

Carrière artistique brillantissime à laquelle il veut mettre un terme en 1981 après la dissolution du groupe (dissolution qui fait suite au décès du batteur du groupe John Bonham un an plus tôt) et ce dans le but de reprendre une carrière d’enseignant.

Mais c’est Phil Collins qui va l’en dissuader et qui l’incite à revenir sur la voie artistique. Un conseil fort avisé qu’il va suivre et qui lui permet ainsi de sortir en 1982 un premier album solo « Pictures at eleven ». L’album est une véritable réussite notamment grâce à son titre phare « Burning down one side ».

Succès solo confirmé un an plus tard lorsque sort en 1983 l’album « The principle of moments ». Album qui cartonne à son tour et qui produit l’énormissime single « Big log ». Et dans une moindre mesure « In the mood ».

En 1984 s’ouvre la parenthèse Honeydrippers, groupe éphémère qu’il crée avec son ancien acolyte de Led Zeppelin Jimmy Page auquel se rajoute un troisième compère à savoir Jeff Beck. Groupe qui connaîtra le succès principalement avec le titre « Sea of love ».

Nouvel album solo « Shaken ‘n’ stirred » en 1985, album qui connaîtra un succès moindre que les deux opus précédents et qui ne produira qu’un hit mineur en 1986 avec le titre « Little by little ».

Retour en force en 1988 avec l’album « Now and zen », album dont vont être extraits plusieurs hits de gros calibre que sont « Tall cool one », « Ship of fools » mais aussi, et surtout, l’énormissime « Heaven knows ».

Le passage à la décennie 90 offre à l’artiste un nouveau succès notoire avec la sortie de l’album « Manic nirvana », album dont sera extrait le single phare « Hurting kind (I’ve got my eyes on you) ». Puis nouveau succès en 1993 avec l’album « Fate of nations » qui lui produira le top hit « 29 palms ». Album qui sera le dernier de la décennie mais qui ne sera pas le dernier car l’artiste reviendra durant les années 2000. Et de bien belle manière…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Burning down one side 1982
  • Pledge in 1982
  • Big log 1983
  • In the mood 1983
  • Sea of love 1984
  • Rockin’ at midnight 1985
  • Little by little 1986
  • Heaven knows 1988
  • Ship of fools 1988
  • Tall cool one 1988
  • Dance on my own 1988
  • Walking towards paradise 1989
  • Hurting kind (I’ve got my eyes on you) 1990
  • Your ma said you cried I your sleep last night 1990
  • 29 palms 1993
  • Calling to you 1993
  • I believe 1993
  • If I were a Carpenter 1993
Brûler un côté...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1982...après avoir refermé l'incroyable épopée Led Zeppelin, le chanteur démarre sa carrière solo de la meilleure des manières avec un premier hit d'envergure. Scénario idéal !

1982...ce qui est sur, c'est que seul où à plusieurs, il aime quand ça tabasse. La preuve une nouvelle fois avec ce titre qui ne connaîtra pas le même niveau de succès que son prédécesseur mais à l’intérêt non négligeable, c'est clair

1983...il aime quand ça tabasse mais il sait faire également dans l'Intimiste. Avec à la clé ce succès planétaire notoire. Une polyvalence qu'on retrouve exclusivement chez les plus Grands !

1983...le style évolue, c'est évident. Moins pêchu, plus de finesse. Une mutation parfaitement réussie qui permet à l'artiste d'atteindre un niveau de succès record dans les Charts. Tout bon !

1984...la parenthèse Honeydrippers. Le chanteur se permet de faire dans la reprise de luxe avec cette version revisitée du titre de Phil Philipps datant de 1959. Et le moins que l'on pusse dire, c'est que le résultat est à la hauteur !

1985...cette fois-ci, c'est un titre de Roy Brown datant de 1947 qui est remis au goût du jour. Quand on voit de quel monde musical vient Robert Plant, cette parenthèse 'rock sixties' est des plus étonnantes. Et pourquoi pas...?

1986...retour en solo en cette année 1986, un retour une nouvelle fois couronné de succès. Une carrière solo particulièrement réussie et qui montre de façon flagrante l'énormissime étendue du talent de l'artiste

1988...après un léger trou d'air durant l'année 1987, le chanteur nous revient dans une forme olympique. Il livre ici tout simplement l'un de ses morceaux parmi les plus emblématiques et accroche une nouvelle étoile de prestige à un palmarès qui en comptait déjà un certain nombre. MA-GIS-TRAL !

1988...une GROSSE année 1988 avec pléthore de titres et de la qualité Premium à tous les étages. Le chanteur maîtrise parfaitement son sujet et enchaîne les mégas hits de façon plus qu'impressionnante. Quel talent !

1988...et de 3 ! 3 tops hits pour cette seule année 1988, le chanteur est au summum de son art. Pas sur qu'il arrive à reproduire l'exploit mais pour l'instant, il savoure !

1988...une année 1988 qui n'en finit pas. Même si ce titre ne pourra rivaliser avec les 3 titres précédents, force est de constater que la qualité est de mise une nouvelle fois !

1989...une décennie qui se termine en demi-teinte. Année mono titre et au succès somme toute moyen dans les Charts. Peut et doit mieux faire !

1990...une nouvelle décennie 90 qui redémarre heureusement mieux que n'a finit la décennie 80. Le chanteur revient à un style nettement plus pêchu, et ma foi, ça lui réussit plutôt bien !

1990...un artiste intemporel qui traverse les décennies avec une facilité déconcertante. Rien, ni personne, ne semble en mesure de l'arrêter !

1993...surtout quand on voit le niveau de succès atteint par ce titre. Certes, il aura fallu trois ans pour le voir arriver mais le résultat est à la hauteur des attentes !

1993...celui-ci n'atteindra pas le même niveau de succès mais prouve que les 3 années précédentes où il ne sait rien passé n'était qu'une simple parenthèse et qu'il n'y avait donc aucune raison de s'inquiéter

1993...une année 1993 énormissime en tous points avec pléthore de hits et de la qualité Premium à tous les étages. Pas sur que cela dure encore comme ça très longtemps...

1993...son dernier titre de la décennie. Après une année 1993 absolument somptueuse, il va purement et simplement disparaître des radars pendant quasiment 10 ans. Il tentera un retour durant la décennie 2000. Mais cela est une autre histoire...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article