Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Noé Willer, de son vrai nom Hubert Sebban, est un chanteur français qui démarre sa carrière artistique à l'âge de 16 ans en montant un trio avec deux copains, trio qui va écumer les cabarets de Montmartre en fin de décennie 60. 

On le retrouve par la suite au sein d'un groupe nommé Les Galaxies, groupe qui se produira principalement dans les bals. 

Mais c'est surtout en croisant la route d'un directeur artistique de chez Polygram que les choses vont s'accélérer. Ce dernier lui conseille alors de sa lancer en solo, chose qui devient réalité en 1972 avec la sortie de son premier 45 Tours « Le monde à l'envers ». Titre qui va connaitre un joli succès d'estime et permettre au jeune Hubert de se faire remarquer de façon notoire.

Il travaille par la suite pour Claude François pour lequel il sélectionne des titres venus d'Outre-Atlantique  qu'il tente d'adapter en Français afin que le chanteur puisse les interpréter. En parallèle, il continue sa carrière solo et sort quelques singles sous le nom de Donny Willer, titres qui passeront quelque peu inaperçus dans l'hexagone...

Nouveau titre solo en 1978, « Attends un peu » cette fois-ci sous le nom de Noe willer. Sans plus de succès...

Il va lui falloir attendre le début de décennie suivante pour voir enfin ses espoirs réalisés avec la sortie en 1982 du single « En haute fidélité ». Un single qui cette fois-ci ne va pas passer inaperçu et va lui offrir son premier succès d'envergure.

Nouveau trou d'air entre 1983 et 1985, ce qui sort ne rencontre qu'un niveau de succès très limité. Le chanteur se tourne alors vers le cinéma qui lui offre quelques seconds rôles...

Retour en force côté chanson en 1985 avec la sortie de l'énormissime titre « Toi, femme publique ». Cette fois-ci, c'est le jackpot et le titre propulse le chanteur de façon fracassante sur le devant de la scène. Le chanteur devient alors l'un des plus gros phénomènes du moment.

Malheureusement, la suite va s'avérer plus compliquée à gérer que prévue. Les titres qui vont sortir par la suite ne connaitront en rien l'énorme succès rencontré par « Toi, femme publique » et le chanteur disparaitra progressivement des radars. Un déclin progressif que rien, ni personne, ne pourra enrayer...

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Le monde à l’envers 1972
  • Adieu Nina 1974
  • Lover's dream 1975 (Donny Willer)
  • Monique 1976
  • En haute fidélité 1982
  • Je funambule 1984
  • Toi femme publique 1985
  • La plus belle de la salsa 1985
  • Mon copain musicien 1985
  • Sur minitel 1986
  • L’épouvantail 1986
  • Qu'est-ce que c'est ? 1987
  • En transit 1988
Femme publique...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1972...les débuts très seventies. Des débuts sympathiques mais il reste encore un sacré bout de chemin à faire avant d'espérer pouvoir jouer avec les Grands...

1974...c'est bien tenté mais cet Ultimate Slow ne restera pas dans l'histoire comme le plus fameux de tous. Doit et peut mieux faire !

1975...sous le pseudo de Donny Willer, il livre ici un titre Intimiste de grande classe. De surcroît en langue anglaise et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il y a du talent dans tout ça !

1976...ça reste sympathique mais il manque toujours ce petit + qui peut faire toute la différence. Ce ne sera donc pas pour cette décennie...

1982...il disparaît plusieurs années des radars et l'on peut penser honnêtement qu'il est perdu corps et âme. Mais c'est sans compter sur sa capacité de résistance et surtout d'adaptation...

1984...il a su parfaitement s'adapter à cette décennie 80 et l'on voit bien que le style, tout comme la sonorité, ont évolué dans le bon sens. On se doute donc qu'il va bien se passer quelque chose de grand à un moment donné...

1985...puis arrive CE titre ! Il signe ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie côté français avec ce titre tout simple mais à l’efficacité redoutable. Un titre qui lui permet enfin d'accéder à la consécration qu'il attendait depuis si longtemps. Cette fois-ci sera la bonne. MA-GIS-TRAL !

1985...le chanteur a pris la mesure des changements qu'il fallait effectuer en cette décennie 80 au niveau musical. Cela a parfaitement fonctionné sur le titre précédent, un peu moins sur celui-ci...

1985...il tente une incursion dans le domaine Intimiste et force est de constater qu'il est loin d'être ridicule. Mais le niveau d'inspiration dans ce domaine reste moyen et il n'arrivera pas à produire LE titre qui va bien...

1986...retour en mode Dance. Il s'accroche et résiste mais il n'arrivera jamais à rééditer l'exploit de 'Femme publique' malheureusement...

1986...encore un titre qui passera malheureusement sous les radars. Il y a de la qualité dans tout ce qu'il produit, c'est certain. Mais la concurrence est tellement rude qu'il peine vraiment à exister...

1987...les années passent, il arrive à maintenir la tête hors de l'eau vaille que vaille mais pour combien de temps encore. Çà sent la fin tout ça...

1988...un titre qui ne changera pas la donne et ce malgré une volonté évidente de bien faire. Les jeux sont faits malheureusement, fin de l'histoire...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article