Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Yazz, de son vrai nom Yasmin Evans, est une chanteuse anglaise qui connaît un premier succès d’envergure en jouant les choristes de luxe en 1988 sur le titre « Doctorin’ the house » du groupe Coldcut.

Une année 1988 qui la voit également démarrer en solo et de quelle manière avec le titre « The only way is up ». Enormissime single qui va mettre le feu à tous les Dancefloor de la planète cette année là et qui restera comme le plus gros succès de toute sa discographie. Suivi de peu de « Stand up for your love rights » qui va connaître, lui aussi, un joli parcours planétaire.

Deux singles extrait de son premier album « Wanted » qui sort également en 1988. Album qui va produire deux nouveaux top hits en 1989 avec « Where has all the love gone » mais aussi, et surtout, l’excellent « Fine time ».

Nouveau succès notoire en 1990 avec le single « Treat me good ». Singles qui sera – déjà - son dernier d’envergure. D’autres titres sortiront par la suite mais sans rencontrer le même niveau de succès.

Une carrière qui tournera court, d’une part à cause d’une dépendance à l’alcool de plus en plus forte et d’autre part, par une remise en question personnelle totale qui la portera vers une voie spirituelle totalement incompatible avec son ancienne vie.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Doctorin’ the house 1988
  • The only way is up 1988
  • Stand up for your love rights 1988
  • Fine time 1989
  • Where Has All the Love Gone 1989
  • Treat me good 1990
  • One true woman 1992
  • How long 1993
  • Have mercy 1994
  • Everybody's got to learn sometime 1994
  • Good thing going 1996
  • Never can say goodbye 1997
  • Abandon me 1998
Levez-vous pour vos droits à l'amour...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1988...un premier titre, et surtout un premier succès planétaire, qui l’envoie directement dans la cour des Grands. Elle ne pouvait rêver meilleur démarrage, c'est évident !

1988...une année 1988 absolument incroyable pour la chanteuse avec un deuxième titre qui la fait rentrer directement dans la légende musicale des années 80. Elle signe ici le plus gros succès de toute sa discographie et surtout l'un des plus gros hits Dance de la décennie. MA-GIS-TRAL !

1988...l'année de tous les records avec un 3ème méga planétaire dans la foulée. La chanteuse est de façon incontestable l'un des plus gros phénomènes planétaires du moment. Et ce en une seule année !

1989...elle aura excellé dans le créneau Dance l'année précédente mais elle démontre ici qu'elle peut être tout aussi efficace dans le domaine Intimiste. Elle livre ici un titre absolument somptueux qui confirme une nouvelle fois tout le bien qu'on peut penser d'elle. MA-GI-QUE !

1989...retour en mode Dance pour finir la décennie en beauté. Encore un titre qui fonctionne ma foi fort bien et ce même si le niveau de succès commence quelque peu à faiblir...

1990...un passage à la décennie 90 plutôt réussi avec ce titre qui lui offre une nouvelle consécration planétaire. Pas sur que la suite lui soit aussi favorable...

1992...elle disparaît des radars durant l'année 1991 et la voici de retour en 1992 dans une forme qu'on qualifiera de moyenne. Ce titre ne connaîtra qu'un niveau de succès somme toute très limité. Comme tout ce qui va suivre désormais...

1993...quand on commence à faire dans la reprise de luxe, ce n'est pas toujours bon signe. Même si cette version revisitée du titre des Ace datant de 1975 est loin d'être dénuée d’intérêt, elle ne remettra que très temporairement la chanteuse sur les rails de la réussite...

1994...elle est loin d'être ridicule mais le niveau d'inspiration n'est plus suffisant pour lui permettre de rivaliser à armes égales avec la concurrence. Quand ça ne veut plus, inutile d'insister...

1994...nouvelle reprise de luxe cette fois de l'un des plus beaux joyaux de la décennie à savoir le 'Everybody's got to learn sometime' des Korgis datant de 1980. Vu le joyau d'origine, c'était mission impossible que d'espérer avoir le même niveau de succès que ce dernier...

1996...et on continue dans la reprise de luxe. Cette fois-ci, c'est le titre d'un certain Michael Jackson lui-même et datant de 1972 qu'elle ose reprendre. Une nouvelle reprise de qualité mais qui n'apportera pas grand chose de plus à la version originale malheureusement

1997...et non, ce n'est pas une reprise du titre phare de Gloria Gaynor qu'elle effectue ici car en vérité, la version originale de ce titre appartient aux... Jackson Five et date de l'année 1971, et oui ! CQFD...

1998...un dernier titre pour clore une aventure qui aura démarré de façon fracassante pour se terminer de façon nettement plus discrète. Dure loi du métier...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article