Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Deniece Williams, de son vrai nom June Deniece Chandler, est une compositrice-interprète américaine qui sort son premier single « Love is tears » en 1968. Un single qui passe totalement inaperçu malheureusement.

En attendant mieux, elle devient alors pendant quelques temps la choriste d’une jeune artiste prometteur en début de carrière, un certain….Stevie Wonder.Un Stevie Wonder qu’elle quitte en 1975 pour voler de ses propres ailes en signant chez Columbia Records.

Cette signature lui permet de sortir un premier album un an plus tard en 1976 nommé « This is niecy ». Album dont va être extrait son premier succès et quel succès ! En effet, le single « Free » va faire un véritable carton planétaire et faire exploser la notoriété de la chanteuse du jour au lendemain.

Succès confirmé et surtout amplifié deux ans plus tard en 1978 lorsque sort l’album « That’s what friends are for » où elle chante en duo avec Johnny Mathis. Un album qui restera comme le plus gros succès de toute sa discographie album et qui lui permet également d’obtenir son plus gros succès côté single avec le titre « Too much, too little, too late ».

Les albums « When love comes calling » et « My melody », sortis respectivement en 1979 et 1981, ne connaissent en rien le succès de l'opus précédent. Il va donc lui falloir attendre quatre ans et l’année 1982 pour retrouver un niveau de succès à la hauteur de son talent grâce à l’album « Niecy ». Album dont sera extrait principalement le single « It’s gonna take a miracle ».

Nouvel album « I’m so proud » un an plus tard en 1983. Album qui ne produira aucun hit majeur. Ce qui n’est pas le cas du suivant, « Let’s hear it for the boy », qui sort lui en 1984 et qui fait un véritable carton. Album porté à bouts de bras par l’énormissime single qui porte le même nom que l’album.

Mais qui sera malheureusement le dernier hit notoire de la chanteuse. Tout ce qui sortira par la suite ne rencontrera qu’un succès somme toute moyen.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Love is tears 1968
  • Glorious feeling 1969
  • Free 1976
  • That’s what friends are for 1977
  • Baby, baby my love is all for you 1977
  • Too much, too little, too late 1978
  • You’re all I need to get by 1978
  • I’ve got the next dance 1979
  • I found love 1979
  • Time heals every wound 1981
  • It’s your conscience 1981
  • It’s gonna take a miracle 1982
  • Waiting by the hotline 1982
  • Do what you feel 1983
  • I'm so proud 1983
  • Love won’t let me wait 1984
  • Let’s hear if for the boy 1984
  • Next love 1984
  • Black butterfly 1984
  • Wiser and weaker 1986
  • Healing 1986
  • Never say never 1987
  • I can’t wait 1988
  • This is as good as it gets 1988
  • Every moment 1989
Trop fort, trop petit, trop tard...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1968...des débuts tout en finesse et en douceur. Malgré une qualité évidente, ce titre passera malheureusement sous les radars...

1969...et ce n'est pas ce duo de choc mais surtout de charme qui va changer la donne. Il va donc falloir que la chanteuse patiente quelque peu avant d'aller tutoyer les étoiles...

1976...après un gros trou d'air qui va durer 7 ans, la chanteuse revient dans une forme qu'on qualifiera d'olympique. Elle signe ici un énormissime hit qui fait littéralement exploser sa notoriété et la fait rentrer One Shot dans la cour des Grands. E-NOR-MI-SSIME !

1977...ce titre là ne pourra rivaliser avec l'énormissime titre précédent mais il est loin d'être dénué d’intérêt, c'est clair. Maintenant que la dynamique est enclenchée, il ne reste plus à la chanteuse qu'à dérouler !

1977...la chanteuse passe en mode Dance et le résultat est à la hauteur, c'est clair. Plutôt de bon augure pour la suite des événements...

1978...nouveau duo de choc et de charme. A l'inverse du premier qui n'avait connu qu'un succès somme toute très limité, celui-ci va tout fracasser au niveau planétaire. Il faut dire que chanter avec Johnny Mathis était dès le départ un gage certain de réussite. MA-GIS-TRAL !

1978...le duo remet ça dans la foulée. Certes, ce titre là n'aura pas le même niveau de succès que son prédécesseur mais le duo fonctionne une nouvelle fois et c'est ça l'essentiel

1979...retour en mode Dance. Quel que soit le domaine dans lequel elle se trouve, force est de constater que le résultat est toujours à la hauteur. La marque des Grands !

1979...une année 1979 qui sera donc exclusivement Dance. Et dans ce domaine, la chanteuse montre des aptitudes évidentes pour faire de grandes choses. Patience, patience...

1981...le passage à la décennie 80 se fait tout en douceur. Après une année 1980 à vide, la voici de retour en pleine forme et prête à tout donner durant cette décennie. Ca promet !

1981...il va tout de même falloir que la jeune chanteuse prenne la mesure des nouveaux standards musicaux du moment car il y a encore un peu de travail pour être au niveau de la concurrence...

1982...ce qui est certain, c'est que dans le domaine Intimiste, point besoin d'adaptation. Même si ce titre sonne très années 70, il tient largement la route. Il faut dire qu'elle reprend ici un standard des Royalettes datant de 1965, c'est ce qu'on appelle une prise de risques minimaliste...

1982...elle commence enfin à prendre la mesure du temps présent côté tendances. Plutôt de bon augure pour la suite de son parcours au cours de cette décennie bénie

1983...des efforts qui paient et qui lui permettent de lutter à armes égales avec la concurrence. Pas encore suffisant pour aller tutoyer les étoiles mais l'on s'en rapproche

1983...le domaine Intimiste, un domaine qu'elle affectionne tout particulièrement et dans lequel elle excelle une nouvelle fois avec une facilité des plus évidentes

1984...et voilà le duo magique qui remet le couvert comme au bon vieux temps. Une nouvelle fois, la sonorité sonne très années 70. Mais comment lui en vouloir...

1984...puis arrive CE titre ! Le titre de la consécration, celui qui la fait enfin rentrer de façon définitive dans la légende musicale des années 80 et lui offre par la même occasion le plus gros succès de toute sa discographie côté singles. MA-GIS-TRAL !

1984...une année 1984 résolument orientée Dance. Là ou elle restait plus ou moins moyenne dans ce domaine, elle aura enfin su passer la vitesse supérieure en cette année 1984. Avec des résultats dans les Charts très nettement à la hausse !

1984...chassez le naturel, il revient au galop. Il est évident qu'elle n'arrive pas à s'éloigner du domaine Intimiste plus de 2 chansons. Et comme le résultat est une nouvelle fois à la hauteur, on ne va pas s'en plaindre !

1986...plus les années passent et plus elle gagne en maturité sur les titres Dance. Même si ce titre là n'ira pas tutoyer les étoiles, sa qualité est plus qu'évidente !

1986...nouvelle parenthèse douceur de toute beauté. Un domaine dans lequel elle excelle et qui lui aura permis de montrer toute l'étendue de son talent

1987...une carrière qui dure grâce à cette alternance très judicieuse entre titres Dance et titres Intimistes. Comme on dit, il y en a pour tout le monde !

1988...le dernier hit notoire. Près de 20 ans après ses débuts, la boucle est presque bouclée. Quand on se rappelle ses débuts, on ne peut que constater l'énormité du chemin parcouru. Quelle métamorphose !

1988...l'aventure n'est pas tout à fait finie. Une aventure qui fut belle, riche en titres de gros calibres et qui aura permis à la chanteuse d'inscrire son nom dans la légende, rien que ça !

1989...le p'tit dernier pour la route. Cette fois-ci, c'est bel et bien la fin de l'aventure. Un dernier titre de qualité pour sortir par la grande porte !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article