Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Van Halen est un groupe américain formé à Pasadena en 1972, composé à l’origine des frères Eddie et Alex Van Halen ainsi que de David Lee Roth et Michael Anthony. Une aventure qui commence réellement au début des années 70 lorsque les 2 frères créent un premier groupe nommé The Broken Combs. Lequel devient rapidement The Trojan Rubber Co puis Genesis à partir de 1972.

Nom qu’ils seront bien sur obligé de changer rapidement en Mammoth compte tenu de l’existence d’un autre groupe, et pas des moindres, nommé lui aussi Genesis. Et c’est seulement en 1974 que le groupe prend officiellement le nom de Van Halen.

Il va leur falloir attendre le milieu de l’année 1977 pour se faire enfin remarquer de façon conséquente (notamment grâce aux prestations scéniques impressionnantes de Lee Roth) et signer avec le label Warner Bros. Label qui leur permet de sortir un premier album éponyme l’année suivante en 1978. Album avec lequel ils connaissent un premier succès notoire avec le titre « Runnin’ with the devil ».

Succès amplifié un an plus tard en 1979 côté album avec la sortie de « Van Halen II », album qui, paradoxalement, ne produira qu’un petit hit avec le titre « Dance the night away ». Idem pour l’album « Women and children first » qui fera encore plus fort que son prédécesseur en 1980 sans pour autant produire de hit notoire, hormis le single d’envergure « And the cradle will rock… ».

Eddie Van Halen décide de réorienter la sonorité du groupe un an plus tard en 1981 sur l’album « Fair warning », réorientation qui ne plaît pas vraiment à Lee Roth mais qui, contraint et forcé, l’accepte au final. Une réorientation qui paie, du moins côté single, avec le succès du single « So this is love ? ».

Des tensions qui s’accroissent en 1982 sur l’album suivant « Diver down » mais qui, pour autant, ne pénalisent en rien le groupe puisque ce dernier obtient son premier méga hit planétaire avec le titre « (Oh) Pretty woman ». Un titre qui est en vérité une reprise de luxe du célébrissime titre de Roy Orbison datant de 1964.

La consécration, la vraie, arrive deux ans plus tard en 1984 avec l’album « 1984 », album qui va produire le plus gros hit de toute leur discographie à savoir l’énormissime « Jump ». Mais également les tops hits « I’ll wait », « Panama » et « Hot for teacher ». Ce qui n’empêche pas le groupe de se déchirer, à tel point que Lee Roth entame une carrière solo en parallèle.

Ce sera donc sans lui que le groupe sort l’album « 5150 » en 1986 et le moins que l’on puisse dire, c’est que son départ n’a pas vraiment affecté les fans de la première heure vu le niveau de succès impressionnant de l’album. Album dont sera extrait le méga hit « Why can’t this be love » et dans une moindre mesure « Dreams ».

Une dynamique du succès qui ne faiblit pas lorsque sort en 1988 l’album « OU812 », album qui fait quasiment aussi fort que son prédécesseur et dont le single phare sera « When it’s love ».

Mais l’aventure ne s’arrêtera pas là, loin de là. La décennie 90 les verra sortir 3 nouveaux albums au succès notoire avec dans l’ordre « For unlawful carnal knowledge », « Balance » et « Van Halen III ».

Ils reviendront même en force en 2012 avec la sortie d’un nouvel album au succès lui aussi notoire.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • You really got me 1978
  • Runnin’ with the devil 1978
  • Jamie's cryin' 1978
  • Dance the night away 1979
  • And the cradle will rock 1980
  • So this is love ? 1981
  • Mean street 1981
  • Unchained 1981
  • (Oh) Pretty woman 1982
  • Dancing in the street 1982
  • Little guitars 1982
  • Jump 1984
  • I’ll wait 1984
  • Panama 1984
  • Hot for teacher 1984
  • Why can’t this be love 1986
  • Dreams 1986
  • Love walks in 1986
  • Black and blue 1988
  • When it’s love 1988
  • Finish what ya started 1988
  • Feels so good 1989
  • Poundcake 1991
  • Top of the world 1991
  • Right now 1992
  • Don’t tell me (what love can do) 1995
  • Can’t stop loving you 1995
  • Not enough 1995
  • Me wise magic 1996
  • Can’t get this stuff no more 1997
  • Without you 1998
  • Fire in the hole 1998
Courir avec le diable...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1978...la reprise de luxe qui va lancer le groupe de façon idéale. Ils se permettent de reprendre le titre culte des Kinks datant de 1964 et le résultat est pour le moins bluffant. Résultat des courses : 1er top hit planétaire !

1978...une année 1978 qui continue sur les chapeaux de roue avec ce titre qui restera incontestablement comme l'un de leurs plus emblématiques. E-NOR-MI-SSIME !

1978...étonnement, ce titre à la qualité plus que certaine ne sera même pas classé. Pas de quoi s'inquiéter vu ce qui se profile à l'horizon...

1979...les affaires reprennent doucement mais surement en cette année 1979 avec un nouveau succès à la clé. Le groupe monte en puissance année après année et l'on imagine que les années à venir vont être énormes !

1980...une année mono titre, plutôt étonnant de leur part. Mais comme on dit, il vaut mieux la qualité que la quantité, ce qui est le cas sur ce coup là !

1981...malgré un talent évident et un savoir faire qui gagne en puissance année après année, le groupe n'arrive toujours pas à passer ce palier qui va faire d'eux des très Grands. Peut et doit mieux faire !

1981...malheureusement ce ne sera pas encore pour cette année, c'est clair. Ils n'arrivent toujours pas à prendre la mesure des nouvelles tendances musicales de cette décennie 80 et reste arc boutés dans un style qu'ils vont devoir faire rapidement évoluer...

1981...autant l'année 1980 fut pauvre en titre, autant l'année 1981 elle va être pléthorique à ce niveau là. En cette année 1981, le groupe a plutôt privilégié à certains moments la quantité à la qualité malheureusement...

1982...c'est encore une reprise de luxe qui va leur apporter l'un de leurs plus gros succès. Ils s'attaquent ici sans aucun complexe au titre culte de Roy Orbison datant de 1964 et en font une version pour le moins totalement débridée !

1982...une année décidément placée sous le signe des reprises. Cette fois-ci ils s'attaquent à un autre titre culte, celui de Martha And The Vandellas datant lui-aussi de 1964. Ce titre là n'aura pas le niveau de succès de son prédécesseur mais s'en rapproche peu ou prou

1982...cette fois-ci, on sent qu'il se passe quelque chose. La sonorité du groupe change, c'est évident. Un changement salutaire qui va justement tout changer !

1984...puis arrive CE titre ! Après une année 1983 à vide, le groupe revient métamorphosé et livre ici un titre oufissime qui va leur permettre d'entrer dans la légende musicale des années 80 de façon absolument fracassante. Ils signent ici tout simplement le plus gros hit de toute leur discographie et surtout un énormissime hit Dance qui va tout fracasser au niveau planétaire. MO-NU-MEN-TAL !

1984...une année 1984 exceptionnelle en tous points avec un nouveau top hit dans la foulée. Le groupe a enfin pris la mesure des changements sonores a effectuer pour coller aux tendances du moment et le résultat est absolument bluffant. Tout compris les p'tits gars !

1984...les tops hits s’enchaînent de façon proprement incroyable. Le groupe est sans aucun conteste l'un des plus gros phénomènes du moment, une consécration largement méritée !

1984...1 méga hit et 3 top hits planétaires rien que pour cette année 1984. Un niveau de réussite hallucinant qui positionne le groupe comme l'un des tous meilleurs du moment. Que dire de plus !

1986...nouvelle année à vide en 1985 mais qui leur en voudrait après une année 1984 aussi exceptionnelle. Retour en 1986 une nouvelle fois dans une forme olympique avec un nouveau méga hit planétaire à la clé. On aurait pu penser que le groupe ne survivrait pas au départ de David Lee Roth, c'était bien mal les connaitre. MA-GIS-TRAL !

1986...le groupe retrouve étonnamment sa sonorité débridée du début de décennie. Cela fonctionne particulièrement bien sur ce titre mais pas sur que cela marche sur les prochains...

1986...heureusement, le tabassage en règle ne dure pas. On retrouve la sonorité qui leur a permis d'atteindre les sommets et il n'y a donc pas d'inquiétude à avoir pour la suite des événements...

1988...année 1987 à vide pour se ressourcer et les revoilà en pleine forme. Une année 1988 qui démarre de la meilleure des manières avec ce nouveau succès d'envergure. Un de plus !

1988...le groupe fait dans l'Intimiste, à sa façon. Certes de l'Intimiste particulièrement pêchu mais on ne les refera pas, ça c'est sur !

1988...une GROSSE année 1988 avec pléthore de titres et de la qualité à tous les étages. Le groupe a su parfaitement tourner la page David Lee Roth et s'est réinventé dans la foulée. Tout bon !

1989...encore une année mono-titre. Une nouvelle fois, la qualité prime sur la quantité. La fin d'une décennie incroyable qui les aura vu littéralement exploser et atteindre un niveau de notoriété digne des plus Grands

1991...ils auront traversé la décennie 70, puis la décennie 80. On pourrait pu penser que la décennie 90 et ses nouvelles tendances musicales leur serait fatale. C'est sans compter sur leur pouvoir d'adaptation hors norme...

1991...une GROSSE année 1991 avec plusieurs succès de gros calibre qui prouvent une nouvelle fois que le groupe en a encore sous la pédale et qu'il ne compte surement pas en rester là...

1992...l'année 1992 sera un cran en-dessous de la précédente en termes de succès mais l'important est que le groupe se maintient à un niveau de qualité constante. Ce qui est le cas !

1995...après deux années 1993 et 1994 quelque peu décevantes, le groupe revient en cette année 1995 dans une forme qui en dit long sur leur volonté de ne rien lâcher. Retour en force du tabassage mais comment leur en vouloir, ça a toujours été leur marque de Fabrique !

1995...une année 1995 qui les voit aligner top hit sur top hit, comme quoi rien n'est jamais fini. Ils ont raison de s'accrocher et le prouve de façon éclatante face à tous leurs détracteurs !

1995...le premier vrai succès Intimiste du groupe. Sur un tempo digne de ce nom et surtout sur une base mélodique qui respecte les codes de ce domaine si particulier. Bravo messieurs !

1996...l'aventure continue vaille que vaille. Certes, la concurrence a pris quelques longueurs d'avance mais le groupe ne lâche rien. Pas sur que cela dure encore très longtemps...

1997...le seul problème du groupe durant cette décennie, c'est qu'il aura peu suivi l'évolution des tendances musicales. D'où un décrochage inévitable à un moment donné. Chose qui est en train de se produire...

1998...le dernier hit notoire. La sonorité est lourde, très lourde, trop lourde. Le groupe n'aura pas su préparer la transition avec les années 2000 et va le payer cash...

1998...20 ans déjà au compteur. Une carrière incroyable qui les aura vu tutoyer les étoiles à maintes reprises. Mais l'aventure tire à sa fin et ça, rien, ni personne, ne pourra l'enrayer...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article