Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Lonnie Gordon est une compositrice-interprète américaine qui démarre sa carrière à l’aube de la décennie 80 au sein d’un groupe nommé Nythjar, groupe qui opère essentiellement dans les clubs du côté de Harlem.

Une aventure musicale qui change de continent en fin de décennie lorsqu’elle décide de partir pour l’Angleterre pour y suivre son mari. On la retrouve alors de nouveaux dans les clubs tout en participant en même temps à l’aventure Quartzlockavec qui elle réalise un premier single nommé « No regrets » en 1988.

L’année 1989 la voit monter en puissance avec un premier succès d’envergure sur le titre de Simon Harris « (I’ve got your) Pleasure control » sur lequel elle assure la partie vocale. Performance remarquée qui lui permet de signer avec le label Supreme Records.

Un label qui lui permet de sortir son premier single solo « It’s not over (Let no man put asunder) » en 1989, single qui va connaître un joli succès d’estime. Un an plus tard en 1990, c’est le trio magique Stock-Aitken-Waterman qui reprend la chanteuse à son compte et lui offre le titre « Happenin’ all over again », titre à l’origine prévu pour Donna Summer. Et comme très souvent avec eux, tout ce qu’ils produisent se transforme immédiatement en or massif. Le titre va faire un véritable carton planétaire et faire exploser la notoriété de l’artiste.

Succès confirmé avec le titre « Beyond your wildest dreams » qui sort dans la foulée, mais succès moindre. Tout comme « If I had to stand alone » qui sort lui aussi la même année et qui ne fera guère mieux

Nouveau partenariat d’envergure en 1991 cette fois-ci avec le groupe Black Box qui lui réalise le single « Gonna catch you ». Titre qui offre à la chanteuse un nouveau top hit planétaire et qui finira même dans la BO du film Cool as Ice. La même année sort son premier album « If I have to stand alone » qui connaîtra lui aussi les faveurs du public.

Changement de label en 1993 et arrivée chez SBK Records. Un changement qui ne lui profitera guère car la sortie de l’album « Bad mood » en 1993, malgré un succès commercial non négligeable, ne lui apportera aucun hit de classe planétaire. Une contre-performance qui la verra disparaître progressivement des radars…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • No regrets 1988
  • Don’t turn around 1988
  • (I’ve got your) Pleasure control 1989
  • It’s not over (Let no man put asunder) 1989
  • Happenin’ all over again 1990
  • Beyond your wildest dreams 1990
  • If I had to stand alone 1990
  • Gonna catch you 1991
  • Bad mood 1993
  • Do you want it 1994
  • Love eviction 1995
  • Dirty love 1996
  • If you really love me 1996
  • Beat the street 1998
  • Everybody's talking 1999
Au delà de vos rêves les plus fous...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1988...des débuts ultra Dance et qui donne tout de suite la tendance : avec elle, les Dancefloor risquent de s'enflammer quelque peu...

1988...on continue dans la même tendance et le moins que l'on puisse, c'est que cette chanteuse a du talent à revendre, c'est clair !

1989...la voici arrivée en mode House, fin de décennie oblige. La montée en puissance est linéaire et l'on se doute qu'à un moment donné, ça va payer forcément !

1989...ça ne paiera pas malheureusement durant la décennie 80. Il va lui falloir attendre encore quelque peu avant de récolter les fruits de son dur labeur...

1990...dès que Stock Aitken & Waterman sont dans le coin, forcément ça paie. Et ça va rapporter gros au point que la chanteuse signe ici le plus gros succès de toute sa carrière et obtient son seul, et unique, méga hit planétaire. MA-GIS-TRAL !

1990...une année 1990 qui la voit tout réussir et ce quel que soit le domaine. Pas sur que cela marche comme ça tout le temps mais pour l'instant, tout roule comme sur des roulettes !

1990...une belle aventure qui continue sur les chapeaux de roue. Certes, le niveau de succès a chuté quelque peu mais pour l'instant, elle profite !

1991...année mono-titre mais quel titre ! Elle obtient ici une nouvelle reconnaissance planétaire d'envergure et obtient son ticket direct pour la postérité. E-NOR-MI-SSIME !

1993...année 1992 à vide et retour en cette année 1993 dans une forme moyenne. Le niveau de succès rechute brusquement et seul le public américain lui permettra de maintenir la tête hors de l'eau...

1994...nouvelle année mono-titre mais celle-ci n'aura pas vraiment le même niveau de réussite que la précédente. La chanteuse fait dans la facilité et le public est allé voir ailleurs à première vue...

1995...la chanteuse ne retrouvera jamais le niveau d'inspiration du début de décennie et le retard pris avec la concurrence ne sera jamais comblé malheureusement...

1996...ce qu'elle continue de proposer est loin d'être ridicule mais ne se distingue pas vraiment de la masse. Et vu la concurrence pléthorique de cette fin décennie, difficile d'exister dans de telles conditions...

1996...le dernier hit. Et encore, de faible calibre. La messe est dite pour de bon et la chanteuse ne va plus faire que de la figuration par la suite...

1998...une fin de décennie qui n'apportera rien de plus mais qui permet tout de même à la chanteuse d'exister encore un tant soi peu. Plus pour très longtemps...

1999...et cette reprise de luxe du titre phare de Nilsson datant de 1968 ne changera pas la donne malheureusement. Une jolie version, certes, mais qui arrive bien trop tard...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article