Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Payolas, plus connu aussi sous le diminutif Payola$, est un groupe canadien formé en 1978 à Vancouver et composé à l’origine de Paul Hyde, Bob Rock, Ian Tiles et Marty Higgs.

Le nom ‘Payolas’ serait une référence aux différents scandales qui eurent lieu aux Etats-Unis à la fin des années 50 concernant des maisons de disques qui payaient des stations de radio afin que celles-ci diffusent en priorité les titres qu’elles leur mettaient à disposition. Payola étant la contraction de 2 termes : ‘Pay’ (payer en anglais) et ‘Victrola’ (un des premiers lecteurs de 33 Tours).

Le groupe sort un premier single « China boys » en 1979, single qui passera quelque peu inaperçu.

Il va leur falloir attendre l’année 1981 et la sortie de leur premier album « In a place like this » pour réussir enfin à faire parler d’eux. Les critiques sont excellentes mais les ventes ne suivront pas derrière malheureusement.

Nouvel album « No stranger to danger » un an plus tard en 1982, album dont va être extrait le single « Eyes of a stranger », single qui apporte au groupe son premier succès notoire. Succès malheureusement de courte durée car l’album « Hammer on a drum » qui sort l’année suivante en 1983 ne connaîtra pas vraiment le même destin que son prédécesseur.

Un échec dû en partie au fait que le groupe se trouve confronté à un problème de taille car les radios américaines les boycottent à cause de leur nom qui rappellent trop de mauvais souvenirs aux américains.

Afin de stopper ce boycott qui les pénalise au plus haut point, l’album « Here’s the world for ya » qui sort en 1985 va sortir avec un nom de groupe complètement différent à savoir Paul Hyde and the Payolas. Un changement qui a un effet immédiat puisque le single « You’re the only love » arrive enfin à percer aux Etats-Unis et offre au groupe un nouveau succès d’envergure.

A partir de 1987, le groupe change une nouvelle fois de nom et s’appelle désormais Rock and Hyde. Nouvel album « Under the volcano » la même année, album dont sera extrait principalement le top hit « Dirty water ».

Une belle aventure qui prendra fin en fin de décennie lorsque plusieurs membres du groupes décideront de voler de leurs propres ailes.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • China boys 1979
  • Jukebox 1981
  • Eyes of a stranger 1982
  • Soldier 1982
  • Never said I love you 1983
  • Where is this love 1983
  • You’re the only love 1985
  • Stuck in the rain 1985
  • Here’s the world 1985
  • It must be love 1985
  • Dirty water 1987
  • I will 1987
  • Talk to me 1987
Dans un endroit comme ça...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1979...un premier titre pour se roder. Des premiers pas qui montrent qu'il y a du potentiel mais qu'il reste également du travail pour rentrer dans la cour des Grands...

1981...deux années se sont écoulées mais le style n'a pas, ou peu, évolué. Il va vraiment falloir qu'ils hissent leur niveau de jeu pour espérer percer à l'International...

1982...puis arrive CE titre ! L'évolution sonore est flagrante et comme par hasard, le groupe enregistre ici son premier hit de classe planétaire. Comme quoi, il suffisait de pas grand chose pour les voir enfin atteindre la cour des Grands !

1982...malheureusement, la suite ne sera pas vraiment à la hauteur. Du coup, le groupe retombe aussi sec dans les profondeurs des Charts. Mauvaise pioche comme on dit...

1983...ce titre là fera un peu mieux mais le succès se limité désormais essentiellement au Canada. Le groupe est incapable de capitaliser sur l'énorme succès rencontré l'année précédente et se cherche désormais...

1983...et même quand il se trouve, le public ne suit plus. Cruelle désillusion mais qui ne doit pas les empêcher tout de même de croire en un futur meilleur !

1985...après une année 1984 où il ne se passera pas grand chose, les voici revenir en grande forme en cette année 1985. Une forme et surtout de l'inspiration, ce qui aide sacrément pour obtenir un succès digne de ce nom !

1985...malheureusement, avec eux, c'est que les succès d'envergure sont toujours suivis de rechute directe derrière. Et pourtant, ils sont loin d'être ridicules mais cette inconstance les pénalise inévitablement et les privera au final d'une renommée digne de ce nom...

1985...ils tentent une incursion dans l'Intimiste histoire de voir si cela pourrait éventuellement les remettre à flot. Le titre tient largement la route mais cela ne changera rien malheureusement à leur destin

1985...une GROSSE année 1985 tout de même avec pléthore de titres et une qualité moyenne certaine même si cela ne paie pas dans les Charts. Dommage que le public ne suive pas plus mais rien n'y fait, quand ça ne veut pas, ça ne veut pas...

1987...ils s'accrochent et font mieux que résister, la preuve avec ce titre qui restera surement comme l'un de leurs titres parmi les plus aboutis. Du bon boulot, tout simplement. E-NOR-MI-SSIME !

1987...une aventure qui tire malheureusement à sa fin. Le groupe a su rebondir plusieurs fois et renaître de ses cendres comme par miracle mais les miracles ont leur limite...

1987...un groupe qui n'aura pas obtenu au final la renommée qu'ils auraient mérité mais ils auront au moins eu le mérite de produire plusieurs hits de très gros calibre. On s'en contentera largement !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article