Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Cutting Crew est un groupe anglais formé à Londres en 1985 par Nick Van Eede (de son vrai nom Nicholas Eede), ex Drivers et Kevin Macmichael, ex Fast Forward. Lequels seront rejoint rapidement par Colin Farley et Martin Beedle.

Groupe qui sort un premier single « (I just) Died in your arms » un an plus tard en 1986 et pour un premier essai, c’est un véritable coup de maître. Le single va faire un véritable carton planétaire et faire littéralement exploser la notoriété du groupe.

Single extrait de l’album « Broadcast » qui sort également en 1986 et qui va produire deux autres top hits que sont « I’ve been in love before » et « One for the mockingbird ».

Énorme succès qu’ils ont du mal à confirmer suite à de fortes tensions au sein du groupe. Tensions liées à de profonds désaccords quant à la direction à prendre concernant la suite des événements.

Ils sortent tout de même un nouvel album « The scattering » en 1989, album qui ne connaîtra en rien le succès de son prédécesseur et qui peinera à produire un top hit digne de ce nom. Hormis pour le titre « (Between a) Rock and a hard place” qui sera le seul titre à tirer son épingle du jeu. Deux autres singles  « Everything but my pride » et « The last thing » seront extraits du même album mais ne connaîtront qu’un succès somme toute très limité.

Des échecs à répétition qui précipiteront la chute du groupe, lequel finira par se séparer en 1993 après un dernier échec rencontré sur la sortie de l’album « Compus mentus » en 1992.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • (I just) Died in your arms 1986
  • I’ve been in love before 1986
  • One for the Mockingbird 1987
  • Any colour 1987
  • (Between a) Rock and a hard place 1989
  • The scattering 1989
  • Everything but my pride 1989
  • The last thing 1990
  • If that's the way you want it 1992
Tout sauf leur fierté...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1986...il aura suffi d'un titre, CE titre, pour les faire rentrer One Shot dans la légende musicale des années 80. Le groupe signe ici tout simplement l'un des plus gros titres de la décennie et explose littéralement sur la scène internationale. MA-GIS-TRAL !

1986...une année 1986 exceptionnelle en tous points et qui voit le groupe littéralement marcher sur l'eau. Ce titre là n'aura pas le même niveau de succès que son prédécesseur mais s'en rapprochera de peu. Que demander de plus !

1987...l'année 1987 repart quasiment sur les mêmes bases que l'année 1986. Une dynamique du succès qui ne faiblit pas d'un Iota et qui permet au groupe de rester avec une facilité plus qu'évidente dans le peloton de tête

1987...une inspiration au top une nouvelle fois et qui pourtant n'empêche pas le groupe de chuter de façon assez incompréhensible dans les Charts. Des fois, il ne faut pas chercher à comprendre...

1989...après une année 1988 à vide, histoire de se ressourcer, le groupe revient dans une forme évidente en cette année 1989. Forme en tout cas suffisante pour les voir revenir temporairement dans la course...

1989...malheureusement, l'embellie sera de courte durée. Le groupe rechute dans la foulée et retombe dans les profondeurs des Charts. Décidément, quand ça ne veut plus, ça ne veut plus...

1989...ce titre là fera légèrement mieux mais ce qui est sur, c'est que le groupe ne retrouvera jamais plus le niveau de succès incroyable qu'il aura connu durant l'année 1986. Et pourtant ils sont loin de démériter, c'est clair...

1990...ils tenteront le passage à la décennie 90 avec un titre Intimiste de grande classe. Malgré la qualité de ce dernier,cela ne changera en rien la donne et ils obtiendront ici un dernier 'petit' hit...

1992...une jolie ballade pour finir l'aventure. Une belle aventure qui leur aura tout de même permis d'écrire l'une des plus belles pages musicales de la décennie 80. Un exploit qu'on ne peut que saluer une nouvelle fois !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article