Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

L’Italiano...

___________________________________

Toto Cutugno fut un compositeur-interprète italien qui démarra sa carrière artistique non pas en tant que chanteur, mais en tant que batteur. Avant de former un groupe nommé Albatros, groupe qui lui permettra de populariser ses propres chansons.

C’est en 1976 qu’il se fait remarquer pour la première fois de façon notoire avec son groupe lorsqu’il participe au Festival de San Remo avec le titre « Volo AZ-504 ». Festival qu’il remporte 4 ans plus tard avec le titre « Solo noi », titre qui va lui apporter son premier succès d’envergure.

Mais il lui falloir attendre l’année 1983 pour atteindre enfin la consécration planétaire grâce à l’énormissime single « L’Italiano », single qui reste à ce jour son plus succès discographique.

Dans les années qui vont suivre, même si le chanteur n’égalera jamais la performance réalisée sur le titre précédent, il va tout de même finir 6 fois second du Festival de San Remo  avec des titres comme « Serenata » en 1984, « Figli » en 1987, « Emozioni » en 1988, « Le mamme » en 1989 et « Gli amori » en 1990.

Une année 1990 qui restera l’un de ses meilleurs millésimes puisqu’il remporte également cette année-là le Grand Concours de l’Eurovision avec le titre « Insieme : 1992 », rien que ça ! Titre qui sera son dernier succès notoire.

L’artiste aura connu plusieurs succès de très gros calibre à titre personnel mais également en composant pour les autres notamment pour Joe Dassin à qui il offrira sur un plateau 2 de ses titres majeurs à savoir « L’été indien » et « Et si tu n’existais pas ». Mais également pour Dalida à qui il va offrir l’un de ses plus gros hits Dance avec le titre « Laissez-moi danser ».

Artiste qui nous quittera le 22 Aout 2023 à l'âge de 80 ans des suites d'un cancer de la prostate.

A découvrir ou redécouvrir.

___________________________________

 

Discographie (entre autres...) :

Décennie 70 :

  • L'été indien 1975 (Joe Dassin)
  • Volo AZ-504 (Albatros) 1976
  • Come ieri, come oggi, come sempre 1976
  • Donna donna mia 1977
  • Fly 1978
  • Voglio l’anima 1979
  • Una serata come tante 1979
  • Se vai via 1979

Décennie 80 :

  • Solo noi 1980
  • Flash 1980
  • Innamorati 1980
  • Solo tu solo yo 1980
  • Aio' aio' polinesia 1981
  • La mia musica 1981
  • Con te 1982
  • L’italiano 1983
  • Un'estate con te 1983
  • Serenata 1984
  • Mi piacerebbe (andare al mare al lunedi) 1985
  • Azzurra malinconia 1986
  • Buonanotte 1986
  • Figli 1987
  • Mediterraneo 1987
  • Una domenica italiana 1987
  • Emozioni 1988
  • Napoli 1988
  • Le mamme 1989

Décennie 90 :

  • Gli amori 1990
  • Insieme : 1992 1990
  • Quelli come noi 1991
  • Voglio che tu sia 1991
  • Che sera 1992
  • Se mi ami (Mediterraneo) 1994
  • Voglio andare a vivere in campagna 1995
  • Faccia pulita 1997
  • Come è difficile essere uomini 1997
  • Fino all'ultimo 1997

Décennie 2000 :

  • Il treno va 2002
  • Siamo encora noi 2002
  • Come noi nessuno al mondo 2004
  • Se una donna se ne va 2005
  • L'amore è...amare l'amore 2005
  • Chico siciliano 2008
  • Un falco chiuso in gabbia 2008
  • Con te ci sto 2008

Décennie 2010 :

  • Ancora vita 2013

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1975...l'histoire commence avec ce cadeau absolument somptueux qu'il va offrir à Joe Dassin. Il compose ici tout simplement l'un des plus beaux titres de cette fin de XXième siècle, un titre qui restera incontestablement comme l'un des Chefs d'Œuvre du registre Intimiste côté français. OU-FI-SSI-ME !

1976...le chanteur sort peu à peu de l'ombre. Un chanteur qui va devenir en quelques années l'une des stars incontestables et incontestée de la chanson italienne !

1976...il est clair qu'il reste encore un peu de travail avant de figurer parmi l'Elite mais le potentiel est là en tout cas. C'est juste une question de temps comme on dit...

1977...qui imaginerait à ce stade que cette chanson, quand elle va être transposée en version française pour Hervé Vilard l'année suivante, va devenir l'un des titres phares de cette fin de décennie côté français. Une qualité d'écriture dans l'Intimiste décidément hors norme !

1978...paradoxalement il va obtenir moins de succès avec ses propres titres qu'avec ceux qu'il va écrire pour les autres. Et ce sera comme ça jusqu'à la fin...

1979...la version italienne de ce qui va devenir un énormissime tube en France. Et oui, encore un ! Une certaine Dalida va le reprendre sous le titre "Laissez moi danser". On connait la suite...!

1979...après que ce soit les autres qui récoltent le fruit de son travail est tout aussi valorisant pour lui. Au moins cela prouve que son talent est vraiment au-dessus de la moyenne...

1979...cela lui permet en plus de mener 2 carrières en parallèle : l'une comme chanteur et l'autre comme compositeur. Scénario idéal...

1980...le début de la consécration en solo. Il remporte enfin San Remo avec ce titre, une victoire qui va faire de lui l'un des gros phénomènes du moment...

1980...il ne lui reste plus qu'à produire LE titre qui va enfin le consacrer à la hauteur de son énorme talent. Patience, patience...

1980...ce ne sera pas pour cette année 1980 mais l'on sait que cela va forcément arriver à un moment donné. Il ne peut en être autrement...

1980...surtout que côté production de titres il met le paquet comme on dit. Il est donc certain que le meilleur est à venir...

1981...tous ses titres ne peuvent pas être des Chefs d'Œuvre ça c'est sur. Pour celui-là on dira que c'est le côté enjoué et festif qui sauve la mise...

1981...pour la consécration ce ne sera pas encore pour cette année 1981 mais chaque nouveau titre l'en rapproche inexorablement...

1982...un style reconnaissable entre tous, tout comme la voix. Une marque de Fabrique qui le démarquera toujours de la masse et qui va faire des merveilles sur le titre suivant...

1983...puis arrive CE titre ! Le titre de la consécration ultime qui restera pour toujours comme son Chef d'Oeuvre et qui lui offre un ticket direct pour la postérité. MA-GIS-TRAL !

1983...certes, maintenant qu'il est arrivé au sommet de la montagne il va bien falloir en redescendre. Autant que ce soit le plus doucement possible...

1984...il ne rééditera jamais l'exploit réalisé avec 'L'Italiano' mais il va tout de même faire les beaux jours du Festival de San Remo encore pendant quelques années...

1985...ce qui faisait toute la force de son style unique au début des années 80 va l'isoler de plus en plus durant la seconde moitié de décennie. Les goûts changent comme on dit...

1986...il est clair qu'il a du mal à se situer en cette deuxième moitié de décennie. Le talent est toujours là mais c'est le style qui commence quelque peu à faire désuet...

1986...une remise en cause devient de plus en plus évidente mais pas sur qu'il ait envie de tout remettre à plat. Attention danger...

1987...même s'il continue à exister en Italie, force est de constater qu'il disparaît progressivement des radars côté International. Dure loi du métier...

1987...son incapacité à se réinventer va lui couter cher malheureusement. Franchement dommage car il en était tout à fait capable...

1987...après chacun mène sa carrière comme il l'entend. SI lui a décidé de ne rien changer pourquoi se forcerait-il à changer quoi que ce soit...

1988...un titre au lyrisme certain mais la bonne volonté du chanteur ne suffit plus désormais pour le maintenir au contact des meilleurs. Une fin d'aventure qui se profile doucement mais surement à l'horizon...

1988...du moins une fin d'aventure au plus haut niveau. Car l'aventure est loin d'être terminée mais il est clair que les meilleures années sont désormais derrière...

1989...il aura raté de façon évidente le train des changements de cette fin de décennie. Son style est désormais vraiment trop décalé par rapport au reste de la concurrence...

1990...son talent est toujours évident mais ce qu'attendent les jeunes est loin de correspondre à ce qu'il propose désormais. Ne reste plus que ses fans de base pour encore croire en lui...

1990...son dernier succès d'envergure. Même s'il va continuer à produire des albums, ceux-ci passeront quelque peu inaperçus...

1991...et pourtant, force est de constater qu'il en a encore sous la pédale. Quand on voit ce genre de titre, tout aurait pu être encore possible...

1991...il est clair que le décalage avec la concurrence est tel désormais qu'il n'y a plus aucun espoir de le voir revenir en tête de course, ça c'est certain...

1992...un titre qui file à la vitesse de la lumière et qui montre surtout qu'il ne compte rien lâcher. Mais à un moment donné, il va quand même falloir laisser la place aux jeunes...

1994...pour l'instant en tout cas il n'est pas question pour lui de renoncer à prolonger l'aventure encore un petit peu. A tort où à raison, ça c'est autre chose...

1995...l'aventure continue vaille que vaille. Mais il n'y a bien que lui pour y croire désormais. Une volonté d'avancer qui force le respect et qu'on ne peut que saluer. Chapeau bas à cet artiste qui pourra toujours se vanter d'avoir écrit plusieurs titres d'exception !

1997...l'essentiel pour lui désormais est de prendre du plaisir dans ce qu'il fait tout simplement. Un objectif tout à fait louable...

1997...un titre hors du temps qu'on appréciera à sa juste valeur. C'est aussi ça la magie de la musique que d'être capable de produire ce genre de titre...

1997...l'avantage avec les titres tout en finesse c'est qu'ils sont hors du temps et des modes. Et ça l'artiste l'a très bien compris...

2002...et le voilà qui attaque cette nouvelle décennie 2000 avec la ferme intention de ne rien lâcher comme d'habitude. On ne le refera pas comme on dit...

2002...encore un titre en dehors du temps qui fait du bien tout simplement. Rien d'extraordinaire mais du bon boulot tout simplement...

2004...il se dit qu'à 2 ce serait encore mieux et le voilà en duo de choc et de charme sur un titre qui fonctionne ma foi fort bien...

2005...aura-t-il la force de continuer encore des années et des années, pas sur. Le poids des décennies commencent sérieusement à peser sur ses épaules...

2005...après il n'y a que lui pour connaitre ses limites et elles ne sont pas atteintes à première vue. Pour le plus grand bonheur des fans forcément...

2008...le revoilà une nouvelle fois ce qui prouve bien qu'il ne lâchera rien jusqu'au bout. Une résistance à l'usure du temps pour le moins impressionnante...

2008...il chantera jusqu'à ce que son corps ne lui permette plus de le faire, force est de constater. Qui l'en blâmerait franchement...

2008...maintenant reste à savoir si on le reverra la décennie prochaine. Il n'y a que lui et le destin pour connaitre la réponse...

2013...et le revoilà effectivement mais cette fois-ci ce sera bel et bien la dernière fois. D'un autre côté, quand on voit toute l'étendue sa carrière et tout ce qu'il a produire, il a bien mérité d'en rester là...

___________________________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article