Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

The Romantics est un groupe américain formé en 1977 à Détroit et composé à l’origine de Wally Palmar, Mike Skill, Rich Cole et Jimmy Marinos.

Le groupe sort un premier single « Little white lies » en 1977, single qui passera quelque peu inaperçu.

Il va leur falloir attendre l’année 1980 et la sortie de l’album « The Romantics » pour voir enfin leurs espoirs de reconnaissance récompensés grâce au single « What I like about you ». Single qui devient leur premier hit classé.

Une embellie de courte durée malheureusement car les albums « National breakout » toujours et 1980 et « Strictly personal » en 1981 obtiennent des scores de ventes somme toute modestes et renvoit le groupe directement dans les profondeurs des Charts.

Mais c’est sans compter sur l’album « In heat » qui sort quant à lui en 1983. Album de la renaissance et surtout de la consécration. Album dont le single phare sera « Talking in your sleep », enormissime single qui va cartonner sur toute la planète la même année et faire littéralement exploser la notoriété du groupe à l’international.

Album qui produira un second hit de très gros calibre avec le single « One in a million » qui, lui, sortira l’année suivante en 1984.

La suite va s’avérer nettement moins favorable lorsque sort l’album « Rhythm romance » en 1985. L’album connaitra un niveau de succès qui n’a rien àvoir avec son prédécesseur et peinera à produire un top hit digne de ce nom. Seul le titre « Test of time » tirera son épingle du jeu.

Un relatif succès qui sera malheureusement le dernier car l’aventure ne produira plus rien de concret dans les années qui suivront.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Little white lies 1977
  • Tell it to Carrie 1978
  • What I like about you 1980
  • When I look in your eyes 1980
  • A night like this 1981
  • Talking in your sleep 1983
  • Rock you up 1983
  • One in a million 1984
  • Test of time 1985
  • Mystified 1985
Parler en dormant...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1977...des débuts particulièrement rock et particulièrement pêchus. De bonnes bases mais pas suffisantes pour entrer dans la cour des Grands...

1978...pour le grand décollage, ce ne sera pas encore pour cette année. Le niveau de jeu monte en puissance, c'est clair mais il reste encore un peu de travail, force est de constater...

1980...c'est le passage à la décennie 80 qui va enfin leur ouvrir les portes de la reconnaissance. Ils obtiennent ici leur premier titre classé et voient enfin leurs efforts récompensés...

1980...le soufflet retombe aussitôt malheureusement. Le groupe est incapable de surfer sur la dynamique du succès créé par le titre précédent et disparaît aussi vite des Charts qu'il y est apparu...

1981...et ce n'est pas ce titre qui leur permettra d'inverser la tendance. Ils ne déméritent pas, c'est clair, mais le niveau qualitatif n'est vraiment pas suffisant pour rivaliser avec les meilleurs...

1983...il va leur falloir attendre deux ans supplémentaires et CE titre pour obtenir enfin la reconnaissance planétaire, la vraie, celle après laquelle ils courent depuis des années. Une entrée fracassante dans la cour des Grands qui fait littéralement exploser leur notoriété et leur offre un ticket direct pour la postérité. MA-GIS-TRAL !

1983...les titres se suivent mais ne se ressemblent pas forcément. Autant le titre précédent aura tout fracassé, autant ce titre là va passer quasiment totalement inaperçu. Cruel revers de fortune...

1984...le groupe n'arrivera jamais à rééditer l'exploit accompli avec 'Talking in your sleep'. La suite sera sympathique mais le groupe ne tutoiera plus jamais les étoiles...

1985...une aventure qui tire déjà à sa fin. Le groupe fait encore illusion mais le cœur n'y est plus c'est clair. Tout comme l'inspiration...

1985...le dernier titre. Un groupe qui aurait vraiment pu faire de très grandes choses mais qui n'aura pas su trouver le petit + qui aurait pu faire toute la différence et surtout les faire durer...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article