Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Nina Morato, de son vrai nom Stéphanie Morato, est une auteure-compositrice-interprète qui démarre sa carrière artistique en sortant en 1983 un premier single nommé « Funky school ». Single sorti sous le pseudo Stéphanie et qui passera malheureusement quelque peu inaperçu…

En 1985 elle croise le chemin d’un certain David Christie, chanteur alors très en vogue grâce à son énormissime single « Saddle up » sorti quelques années auparavant. Chanteur qui va devenir par la suite son compagnon et avec lequel elle va avoir une fille.

On la retrouve en 1988 sous le pseudo Christie, pseudo sous lequel elle sort un medley des tubes de Nino Ferrer nommé « Mirza, Oh hé hain bon, Gaston y’a l’téléphon ». Single qui n’aura pas plus de succès que ceux sortis précédemment…

La même année, nouveau pseudo Stéphanie de Malakoff et nouveau single « Mon p’tit Arthur ». Sans plus de résultats malheureusement. Tout comme « T’en fais deux fois trop » deux ans plus tard en 1990.

Il va donc lui falloir attendre trois ans supplémentaires et l’année 1993 pour voir tous ses efforts enfin récompensés grâce à la sortie de l’album « Je suis la mieux ». Un album co-écrit avec son nouveau compagnon Jérome Pigeon (qui connu son heure de gloire en 1986 avec le groupe qui porta son nom). Album dont sera extrait le single « Maman », single qui va enfin offrir à la chanteuse le succès après lequel elle courait tant depuis des années.

Un bonheur n’arrivant jamais seul, non seulement elle obtient la ‘révélation féminine de l’année’ aux Victoires de la Musique l’année suivante en 1994 et elle représente également la France au concours de l‘Eurovision avec le titre « Je suis un vrai garçon ». Concours où elle finira à une très honorable 7ème place.

La suite va lui être malheureusement nettement moins favorable et va prendre surtout une tournure particulièrement tragique.

A commencer par un album « L’allumeuse » qui sort deux ans plus tard en 1996 et qui ne rencontre pas vraiment le succès escompté. Mais aussi, et surtout, le décès en 1997 de sa première fille alors âgée de seulement 12 ans. Laquelle se noie tragiquement dans la baignoire familiale alors qu’elle est en garde chez son père. Un décès que David Christie ne supportera pas, mettant fin à ses jours 3 mois après…

Deux revers majeurs du destin qui accéléreront sa disparition progressive, mais inéluctable, du paysage musical français malgré la sortie en 1999 d’un nouvel album nommé « Moderato »…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Funky school (Stéphanie) 1983
  • T’as envie d’amour (Stéphanie) 1983
  • Mirza, Oh hé hein bon, Gaston y’a l’téléphon (Christie) 1988
  • Mon p’tit Arthur (Stéphanie de Malakoff) 1988
  • T’en fais deux fois trop (Stéphanie de Malakoff) 1990
  • Maman 1993
  • Le bal des parfums 1993
  • Je suis un vrai garçon 1994
  • Moi même 1996
  • On n'est pas parfait 1996
  • Seulement la nuit 1996
  • J'attends 1999
  • Fanfaron 2015
  • Juste dormir 2016
Elle voulait être un vrai garçon...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1983...un premier titre à la sonorité tendance et à l'inspiration certaine. Bon, ce ne sera pas le méga tube de l'année mais c'est ce qu'on appelle du bon boulot !

1983...une tendance de fond qui se confirme avec ce titre. Rien d'exceptionnel mais la chanson colle bien à son époque et c'est surtout ça l'essentiel !

1988...gros trou d'air de 5 ans et la revoilà sous un nouveau pseudo. Le côté frais et léger s'est quelque peu évaporé, c'est le moins qu'on puisse dire...

1990...un changement de décennie qui rime avec réorientation complète du style et de la sonorité. Pari osé et surtout pari risqué. La suite va dire si le choix fut judicieux...

1993...il va falloir 3 ans supplémentaires pour voir le résultat. Et le résultat est à la hauteur ! Elle signe ici tout simplement le plus gros succès de sa carrière et rentre directement dans la légende musicale de cette fin de XXième siècle coté français. E-NOR-MI-SSIME !

1993...une année 1993 décidément particulièrement inspirée. La voici maintenant en mode Intimiste et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'elle assure également dans ce domaine. Tout bon comme on dit !

1994...c'est toujours un pari hautement risqué que de se présenter à l'Eurovision. Elle aura eu le mérite de ne pas se démonter et surtout de finir à une place des plus honorables !

1996...une suite de carrière qui va s'avérer un peu plus compliquée à gérer que prévue. La qualité est toujours présente mais c'est le public qui ne suit plus malheureusement...

1996...difficile d'exister face à une concurrence qui ne fait aucun cadeau et qui a quelques années de moins au compteur. Un creux de carrière pas forcément simple à gérer...

1996...un clip très limite qui ne vas pas vraiment aider la chanson, une chanteuse qui se cherche et tombe dans la provoc. Bref, tous les clignotants sont au rouge...

1999...l'aventure continue vaille que vaille et la revoilà en cette fin de décennie 90 dans une forme certaine. Mais comme elle le dit elle même dans la chanson, ça ne se voit pas ou du moins le public, lui, ne le voit pas...

2015...énorme trou d'air de plus de 15 ans et la voici qui tente un retour totalement improbable durant cette décennie 2010. Mission quasi impossible malheureusement...

2016...le miracle n'aura pas lieu. La bonne volonté ne suffit pas toujours et ce qui marchait durant la décennie 90 ne fonctionne plus du tout durant cette décennie 2010. Cruelle désillusion...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article