Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Split Enz est un groupe néo-zélandais formé à Auckland en 1973 par Tim Finn et Phil Judd, lesquels seront rejoint rapidement par Mike Chunn, Miles Golding et Mike Howard.

Le groupe sort un premier single « For you » la même année sous le nom de groupe Split Ends, single qui passera quelque peu inaperçu.

C’est en participant à un télé-crochet fin 73 nommé New Faces que les choses vont subitement s’accélérer puisque leur passage ne va pas passer totalement inaperçu et lance leur carrière pour de bon. C’est également à ce moment là qu’ils changent de nom en s’appelant désormais Split Enz et qu’ils décident de créer des costumes, coiffures, maquillages et décors de théâtre hors normes qu’ils mettront en scène dans leurs shows par la suite. Artifices qui deviendront rapidement leurs marque de Fabrique.

L’année 1975 les voit quitter la Nouvelle-Zélande pour s’installer en Australie, pays plus propice à leurs souhaits de reconnaissance et d’expansion.Une année 1975 qui les voit également signer chez Mushroom Records et sortir leur premier album nommé « Mental notes ». Un premier album qui connaîtra un succès non négligeable dans l’hémisphère sud mais qui ne produira aucun single de gros calibre.

Il va leur falloir attendre l’année 1976 et la sortie du single « Late last night » pour voir enfin leurs efforts récompensés. Ils obtiennent enfin leur premier titre classé, certes uniquement en Australie mais c’est au moins un début. La même année sort leur nouvel album « Second thoughts », produit cette fois-ci avec le label Chrysalis Records.

Nouvel album « Dizrythmia »en 1977 (nom étonnant qui désigne en vérité un terme médical signifiant ‘rythme corporel perturbé’…), album qui les voit monter en puissance et qui leur permet d’obtenir un nouveau titre classé avec le single « My mistake ».

Deux ans plus tard en 1979 sort l’album « Frenzy », album au succès équivalent que ses prédécesseurs et qui produira principalement le single phare « I see red ».

C’est le passage à la décennie suivante qui va tout changer avec une montée en puissance évidente sur l’album « True colors » qui sort quant à lui durant l’année 1980. L’album apporte enfin au groupe un premier succès de classe planétaire notamment grâce à l’enormissime single « I got you » qui, lui aussi, va cartonner dans le monde entier. Single qui reste à ce jour leur plus gros succès discographique côté single.

Une dynamique du succès qui ne faiblit pas l’année suivante lorsque sort en 1981 l’album « Waiata », album qui va produire deux nouveaux top hits avec d’une part « One step ahead » sorti fin 1980 et d’autre part « History never repeats » qui sort la même année que l’album.

L’album « Time and tide » qui sort un an plus tard en 1982, et considéré à ce jour par la critique comme leur meilleur album, confirme le statut de phénomène du moment du groupe avec un niveau de succès équivalent aux 2 autres albums sortis précédemment.

Album dont sera extrait en premier le single « Dirty creature » suivi de peu de l’énormissime « Six months in a leaky boat », single phare qui va offir au groupe son deuxième plus gros succès côté single.

La belle aventure continue en 1983 avec la sortie de l’album « Conflicting emotions », album au succès moindre mais au succès tout de même et qui produira principalement les 2 singles de gros calibre « Straight old line » et « Message to my girl ».

Malheureusement, toutes les meilleures choses ont une fin et c’est l’album « See ya ‘round » sorti en 1984 qui va sceller le sort du groupe. D’abord par un niveau de succès en chute libre et la production d’un seul ‘petit’ hit. Mais également par des dissensions au sein du groupe qui lui seront fatal à terme.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • For you 1973
  • No brother to me 1975
  • Maybe 1975
  • Late last night 1976
  • My mistake 1977
  • I see red 1978
  • Give it a whirl 1979
  • I got you 1980
  • I hope I never 1980
  • One step ahead 1980
  • History never repeats 1981
  • I don't wanna dance 1981
  • Hard act to follow 1981
  • Six months in a leaky boat 1982
  • Dirty creature 1982
  • Next exit 1983
  • Strait old line 1983
  • Message to my girl 1984
  • I walk away 1984
Frénésie générale...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1973...les premiers pas d'un p'tit groupe pour le moins quelque peu barré. Et qui pourtant va démontrer dans le futur un talent plus que certain....

1975...il est clair qu'il reste encore un peu de boulot avant d'intégrer la cour des Grands mais le potentiel est réel et ne demande qu'à s'exprimer...

1975...les choses évoluent dans le bon sens mais le côté barré est encore omniprésent. Et trop de barré tue le barré pour l'instant...

1976...le premier titre classé, le voilà. Certes le succès sera limité à l'Australie mais c'est toujours mieux qu rien comme ont dit !

1977...le succès s'étend doucement mais surement à toute la sphère australe. Il va tout de même falloir hausser encore un peu le niveau de jeu pour espérer percer une bonne fois pour toute à l'International...

1978...le style, tout comme la sonorité, commencent à évoluer dans le bon sens. Certes, le tempo de ce titre frôle la vitesse de la lumière mais l'on voit bien que le meilleur est à venir...

1979...bon, pour le grand décollage, il est clair qu'il n'aura pas lieu durant cette décennie 70. Mais l'on s'en rapproche, c'est sur...

1980...le grand décollage, le voilà ! L'on se doutait qu'à un moment donné tous leurs efforts allaient payer. Une reconnaissance méritée et qui laisse entrevoir une suite des plus favorables !

1980...ils ne font vraiment rien comme tout le monde. Même dans l'Intimiste, leurs codes ne sont pas les codes du commun des mortels...

1980...une GROSSE année 1980 qui les voit sortir titre sur titre. Avec à la clé plusieurs succès d'envergure qui permettent enfin au groupe de rayonner à l'International...

1981...après une année 1980 qui a vu le groupe décoller de façon certaine, l'année 1981 va paraître quelque peu pâlichonne. Sauf pour ce titre qui sera le seul à tirer son épingle du jeu...

1981...dès que le groupe repart dans le barré, le succès est en chute libre. Un côté barré qui fait autant la force du groupe que sa faiblesse...

1981...et d'autres titres comme celui-ci passeront sous les radars. Une année 1981 vraiment compliquée à gérer pour le groupe...

1982...le groupe fait le yo-yo permanent dans les Charts. Un titre marche, l'autre pas. Un peu plus de régularité dans le style qui leur va bien ne nuirait pas, bien au contraire...

1982...quand ils veulent, ils peuvent. La preuve avec ce titre qui leur offre leur deuxième plus gros succès discographique. On avait peur de les avoir perdus définitivement. Que néni, les voici de retour. Ouf !

1983...une année 1983 qui voit la production de titres ralentir de façon drastique. Une faiblesse d'inspiration qui n'est pas forcément de bon augure pour la suite des événements...

1983...la boucle est désormais bouclée, le succès se limite désormais une nouvelle fois à la sphère australe. On imagine donc que la fin se rapproche à grands pas...

1984...la dernière année d'existence. Paradoxalement, c'est à ce moment là que le groupe retrouve un niveau d'inspiration digne de ce nom. Des fois, il ne faut pas chercher à comprendre...

1984...quoi qu'il en soit, le groupe aura démontré qu'il était largement capable de faire partie de l'Elite et rien que pour ça, respect comme on dit !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article