Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Glenn Frey fut un compositeur-interprète américain plus particulièrement connu pour avoir été l’un des membres piliers de l’énormissime groupe The Eagles. Artiste qui commenca sa carrière artistique au milieu des années 60 au sein d’un groupe The Subterraneans.

On le retrouve par la suite au sein des Four Of Us, des Mushrooms et enfin des Heavy Metal Kids avant de démarrer l’incroyable aventure des Eagles à partir de l’année 1971. Aventure qui va durer près de 10 ans et produire plusieurs titres d’exception dont 1 de légende avec le cultissime « Hotel California ».

La carrière solo commence donc à partir de l’année 1982 avec la sortie de l’album « No fun aloud », album qui va connaitre un succès non négligeable, principalement Outre Atlantique. Notamment grâce à 2 titres phares que sont « I found somebody » mais aussi, et surtout, « The one you love », énormissime single qui lui offre son premier top hit planétaire.

Succès confirmé et amplifié deux ans plus tard avec la sortie en 1984 de l’album « The allnighter », album qui reste à ce jour son plus gros succès discographique côté album. Album qui produira principalement le single phare « Sexy girl ».

Mais la consécration, la vraie, va arriver via des BO de films et pas n’importe lesquels ! A commencer par celle Beverly Hills Cop toujours en 1984 où il interprète le titre phare à savoir « The heat is on », titre qui sera l’un des plus gros succès de l’année.

Mais c’est sans compter sur la BO de la série Miami Vice pour laquelle il livre 2 titres l’année suivante en 1985 : d’abord « Smuggler’s blues » (un titre en vérité extrait de l’album « The Allnighter ») suivi de peu de l’énormissime « You belong to the city », titre qui va lui offrir le plus gros succès de sa carrière solo côté single.

Après 2 années totalement euphoriques, il va falloir attendre 3 ans avant de voir arriver son nouvel album nommé « Soul searchin’ » en 1988. Album au succès moindre que son prédécesseur mais qui produira tout de même le top hit « True love ».

Nouvel album « Strange weather » quatre ans plus tard en 1992, album qui confirme le déclin progressif de l’artiste. Le succès de l’album est relatif et sauvera les meubles uniquement grâce à 2 ‘petits’ hits que sont « Part of me, part of you » et « I’ve got mine ».

Deux petits hits qui seront malheureusement les dernier

Une magnifique aventure qui s'arrêtera définitivement le 18 Janvier 2016, date à la quelle le chanteur décédera à l'âge de 67 ans des suites de complications liées à une polyarthrite rhumatoïde.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • I found somebody 1982
  • The one you love 1982
  • All those lies 1983
  • Sexy girl 1984
  • The heat is on 1984
  • Smuggler's blues 1985
  • You belong to the city 1985
  • True love 1988
  • Soul searchin' 1988
  • Livin’ right 1989
  • Part of me, part of you 1991
  • I've got mine 1992
  • River of dreams 1992
Drôle de temps...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1982...premier titre de la carrière solo et déjà premier titre classé. La page Eagles est bel et bien refermée et l'artiste prouve de façon éclatante qu'il peut exister désormais seul au plus haut niveau...

1982...une année 1982 pour le moins exceptionnelle avec un deuxième titre qui hisse le chanteur à un niveau de réussite pour le moins bluffant. De surcroit sur un titre Intimiste de toute beauté. MA-GI-QUE !

1983...une année 1983 qui n'aura pas grand chose à voir avec l'année 1982 malheureusement. Un seul titre et au succès des plus modestes. Sacré retournement de situation...

1984...heureusement les affaires reprennent en cette nouvelle année 1984. Le chanteur retrouve un niveau d'inspiration bien supérieur à ce qu'il était l'année précédente et le résultat est immédiat dans les Charts avec un nouveau top hit à la clé !

1984...mais c'est sans compter sur CE titre ! Le titre de la consécration solo, un titre qu'on retrouve sur le BO du film "Le flic de Beverly Hills" et qui va faire un véritable carton planétaire. A tel point qu'il offre au chanteur son ticket direct pour la postérité. MA-GIS-TRAL !

1985...difficile d'égaler le succès incroyable remporté par le titre précédent. Ce titre là ne manque pas d'interet mais il est clair que le niveau d'inspiration est un cran en-dessous...

1985...décidement, les BO lui portent chance ! La preuve avec ce titre tout spécialement conçu pour la série "Miami Vice" et qui lui permet d'accéder une nouvelle fois aux plus hautes marches des Charts. E-NOR-MI-SSIME !

1988...il disparait subitement des radars pendant 2 ans et le revoilà dans une forme certaine en cette année 1988. Forme suffisante en tout cas pour signer un nouveau top hit !

1988...l'embellie sera de courte durée malheureusement. Il ne retrouvera jamais plus le niveau de réussite des années précédentes et devra se contenter de faire plus de la figuration qu'autre chose...

1989...une deuxième partie de décennie 80 qui lui aura été fatale. L'aventure continue, certes, mais son niveau d'inspiration n'est vraiment plus suffisant pour espérer lutter à armes égales avec la concurrence...

1991...il connaitra tout de même un dernier hit d'envergure avec ce titre mais ce sera bel et bien le dernier. Quand ça ne veut plus, ça ne veut plus...

1992...la fin se rapproche à grand pas. Ce qui ne marchait plus durant la fin de décennie 80 ne marchera pas plus en cette décennie 90. Dure loi du métier...

1992...on finit comme on a commencé, c'est à dire tout en finesse. La fin d'une aventure incroyable pour l'artiste qui aura connu 2 carrières époustouflantes et qui restera incontestablement comme l'une des pointures musicales de cette fin de XXième siècle !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article