Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Trans-X est un groupe canadien, plus précisément québécois, formé à Montréal au début des années 80 par Pascal Languirand, lequel sera rejoint rapidement par Steve Wyatt.

Groupe qui restera principalement dans l’histoire musicale des années 80 pour l’énormissime single « Living on vidéo » sorti en 1983.

Rien qu’à ce titre, l’on se devait de leur consacrer cet article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Message on the radio 1982
  • 3-D dance 1983
  • Living on video 1983
  • Ich liebe dich (I love you) 1986
  • Monkey dance 1986
  • Maria 1988
  • Funkytown 1991
  • A new life on video 1995
  • To be…Or not to be 1995
La danse du singe...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1983...un premier titre particulièrement abouti qui lance la carrière du groupe de façon idéale. La sonorité est tendance, tout comme le style. Plutôt de bon augure tout ça !

1983...une première année pour se roder et surtout faire parler de soi. A ce niveau là, le moins que l'on puisse dire, c'est que le groupe a atteint son but !

1983...puis arrive CE titre ! Le groupe signe ici tout simplement le plus gros succès de toute sa discographie et s'offre par la même occasion un ticket direct pour la postérité. MA-GIS-TRAL !

1986...une suite à la qualité certaine mais qui ne pourra rivaliser avec le rouleau compresseur précédent. Il faut dire que vu le niveau de succès atteint par "Living on video", difficile d'égaler une performance d'un tel niveau...

1986...le groupe continue son aventure mais le niveau de succès n'a plus rien à voir avec celui atteint en 1985. Dure loi du métier...

1988...désormais le groupe fait plus de la figuration qu'autre chose. Pourtant on ne peut pas lui reprocher grand chose. Mais le grand public, lui, a décidé d'aller voir ailleurs...

1995...ils tenteront le passage à la décennie 90 mais leur bonne volonté ne suffira pas à inverser le cours des choses. Quand ça ne veut plus, ça ne veut plus...

1995...et ce n'est pas ce titre là qui changera grand chose. Une aventure qui prend fin dans l'anonymat complet mais qui aura au moins eu le mérite de produire l'un des titres phares de la décennie !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article