Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Nik Kershaw, de son vrai nom Nicholas Kershaw, est un auteur-compositeur-interprète anglais qui démarre sa carrière solo à partir de l’année 1982 en signant avec le label MCA.

Label qui lui permet de sortir un premier single « I won’t let the sun go down on me » l’année suivante en 1983. Et pour un premier essai, il est particulièrement réussi compte tenu du niveau de succès atteint, notamment dans les pays scandinaves.

Un niveau de succès qui va monter en flèche lorsque sort en 1984 l’album « Human racing », album qui va faire un véritable carton planétaire notamment grâce à l’énormissime single « Wouldn’t it be good ». Single qui va propulser le jeune chanteur sur le devant de la scène de façon fracassante.

Une année 1984 exceptionnelle pour l’artiste puisque sort dans la foulée l’album « The riddle », album qui va cartonner à son tour et produire le single phare du même nom et dans une moindre mesure « Wide boy ». En seulement 2 ans, le chanteur sera devenu l’un des plus gros phénomènes du moment..

Une aventure incroyable qui tourne court malheureusement avec le semi-échec 2 ans plus tard de l’album « Radio musicola ». Album qui ne connaîtra en rien le niveau de succès atteint par ses prédécesseurs et qui peinera à produire un quelconque single de classe planétaire hormis le titre « When a heart beats », seul titre à tirer son épingle du jeu.

Une contre-performance dont le chanteur ne se remettra jamais et les quelques albums qui sortiront par la suite passeront pour le moins inaperçus…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • I won't let the sun go down on me 1983
  • Wouldn’t it be good 1984
  • Dancing girls 1984
  • The riddle 1984
  • Wide boy 1985
  • Don Quixote 1985
  • When a heart beats 1985
  • Nobody knows 1986
  • One step ahead 1989
  • Elisabeth's eyes 1989
  • I wanna change the score 1991
  • Old friend 1993
  • Somebody loves you 1999
  • You're the best 2012
Ne serait-ce pas bien...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1983...un premier titre qui ne va connaitre qu'un niveau de succès somme toute moyen. Il va ressortir l'année suivante et connaitre un destin bien différent !

1984...une année 1984 qui va se révéler absolument exceptionnelle pour le jeune chanteur. A commencer par ce titre qui va faire littéralement exploser sa notoriété à l'International et qui restera incontestablement comme l'un de ses plus gros succès. MA-GIS-TRAL !

1984...difficile de rivaliser pour ce titre avec le joyau précédent. A tel point que ce titre là ne connaitra qu'un niveau de succès des plus minimes. Cruel revers de fortune...

1984...les titres se suivent mais ne se ressemblent guère, c'est le moins que l'on puisse dire. Il livre ici tout simplement le plus gros succès de toute sa discographie et s'offre un ticket direct pour la postérité. MO-NU-MEN-TAL !

1985...autant l'année 1984 restera comme une année exceptionnelle en tous points, autant l'année 1985 va paraître quelque peu pâlichonne à côté. Avec un niveau de succès en chute libre malheureusement...

1985...et pourtant la qualité est toujours de mise. Mais ce qu'il a produit l'année précédente était d'un tel niveau qu'il ne peut que faire moins bien, force est de constater....

1985...il aura tout de même aligné 3 titres de gros calibre en cette année 1985 et c'est surtout ça l'essentiel. Après, reste à voir ce que lui réserve la suite...

1986...le dernier hit d'envergure. Et oui, déjà. Une réussite pour le moins fulgurante suivie d'une chute tout aussi fulgurante. Dure loi du métier...

1989...puis plus grand chose d'intéressant pendant 3 ans. Un trou d'air inquiétant et qui ne permettra même pas à l'artiste de se ressourcer de façon conséquente. Ca sent la fin tout ça...

1989...un dévissage qui s'accélère et que l'artiste ne pourra jamais enrayer. Il avait pourtant tout pour faire une grande carrière mais celle-ci aura vite été écourtée...

1991...qu'il soit seul où à plusieurs, cela ne change en rien la donne. Ce titre là connaîtra un semblant de succès en Allemagne mais c'est tout...

1993...on aurait pu espérer que ce duo avec Sir Elton John allait faire des étincelles. Que néni. Quand le sort est contraire, on ne peut pas lutter...

1999...comme un semblant de résurrection. Mais bien trop tardif malheureusement. Les fans de base sont partis voir ailleurs depuis longtemps, force est de constater...

2012...le revoilà 13 ans après et il y croit encore. Mais il n'y a bien que lui pour croire en en éventuel retour sur le devant de la scène...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article