Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Yellow Magic Orchestra, connu également sous l’abréviation YMO, est un groupe japonais formé à Tokyo en 1978 et composé à l’origine de Haruomi Hosono, Yukihiro Takahashi et Ryuichi Sakamoto.

Le groupe sort un premier album éponyme la même année, album qui va connaitre un niveau de succès non négligeable et surtout planétaire. Notamment grâce au succès du single « Computer game », single qui les propulse sur le devant de la scène internationale de façon fracassante.

Succès confirmé et amplifié un an plus tard en 1979 avec la sortie de l’album « Solid state survivor », album qui va se vendre à plus de 2 millions d’exemplaires à travers le monde et qui va produire plusieurs titres de gros calibres dont « Technopolis » et « Rydeen ». Mais également « Behind the mask », single qui connaîtra surement le destin le plus favorable de tous les singles extraits de l’album et reste à ce jour l’un des titres phares du groupe. Notamment grâce aux reprises de luxe qui en seront faites par Greg Phillinganes, Eric Clapton et autre Michael Jackson… !

La belle aventure continue en 1980 avec la sortie de l’album « X∞Multiplies », album au succès certain et qui produira principalement le single phare « Tighten up ».

Un an plus tard en 1981 sort l’album « BGM », album qui permet au groupe de se maintenir dans le cour des Grands notamment grâce au single « Rap phenomena », titre précurseur de ce qu’on pourra appeler le rap électronique. Une année 1981 qui voit la sortie d’un deuxième album « Technodelic », album dont sera extrait deux singles d’envergure que sont « Taiso » et « Pure jam ».

Nouvelle année à 2 albums en 1983 avec pour commencer « Naughty boys », album dont sera extrait le single phare « Kimi ni Mune Kyun ». Puis ce sera au tour de « Service » de sortir en fin d’année, album qui connaîtra son heure de gloire avec le single « Ishin Denshin (You’ve got to help yourself ) ».

Une année 1983 qui sera la dernière année d’activité officielle du groupe, groupe qui verra ses membres reprendre leur liberté l’année suivante en 1984.  L’on assistera à une improbable reformation du groupe dix ans après en 1993, reformation qui verra la sortie d’un ultime album « Technodon ». Une renaissance payante quoi qu’il en soit puisqu’elle leur offrira deux derniers succès notoires avec les titres « Pocketful of rainbows » et « Be a Superman »…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Firecracker 1978
  • Tong poo 1978
  • Computer game 1979
  • Behind the mask 1979
  • Technopolis 1979
  • Rydeen 1979
  • Nice age 1980
  • Tighten up (Japanese gentlemen stand up please) 1980
  • Cue 1981
  • Taiso 1982
  • Kimi ni mune kyun 1983
  • Ishin denshin (you’ve got to help yourself) 1983
  • Pocketful of rainbows 1993
  • Be a Superman 1993
Vilains garçons...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1978...un premier titre 100 % instrumental. Difficile à ce stade d'évaluer le potentiel réel du groupe. Il va donc falloir attendre encore un petit peu avant de se faire un avis...

1978...il est clair que ce ne sera pas non plus avec celui-ci. Ce qui est sur par contre, c'est que les influences asiatiques, elles, sont bel et bien prédominantes...

1979...puis arrive CE titre ! Comme un arrière gout de Super Mario, normal, nous ne sommes pas au Japon pour rien. Malgré un style et une sonorité totalement improbables, le groupe obtient ici son premier hit classé. Et pas n'importe lequel puisque ce titre restera comme leur plus emblématique. E-NOR-MI-SSIME !

1979...le début de carrière restera principalement instrumental. Même si les voix font leur apparition sur ce titre, cela ne changera pas leur style en profondeur...

1979...pléthore de titres en cette année 1979. Nouveau titre classé mais uniquement au Japon. C'est toujours mieux que rien comme on dit...

1979...idem pour celui-ci. Le groupe a du mal pour l'instant à percer à l'International et doit se contenter d'une reconnaissance essentiellement centrée sur le pays du Soleil Levant...

1980...l'évolution sonore est évidente. Le groupe colle enfin aux dernières tendances du moment et ça se voit. Surtout, ça s'entend !

1980...chassez le naturel, il revient au galop ! Ils signent ici un nouveau titre délire qui les renvoit direct dans la catégorie des 'gentils barjots'...

1981...il y a de la folie et surtout du talent dans ce groupe, c'est certain. Ah, si tous leurs titres avaient pu être comme celui-ci, leur destin aurait été bien différent...

1982...au niveau production de titres, il y a quantité, c'est sur. Mais côté qualité, cela fluctue énormément entre les morceaux. Autant le précédent était inspiré, autant celui-ci ferait plutôt dans le tout venant...

1983...le groupe rayonnera principalement sur le Japon. Et pourtant, il ne leur aura vraiment pas manqué grand chose pour faire de grandes choses au niveau planétaire...

1983...un groupe OVNI au profil inclassable et au style unique en son genre. C'est aussi ça la magie des années 80, une décennie où tout était possible autant dans la démesure que dans la créativité musicale. La preuve !

1993...ils vont disparaître des radars pendant près de 10 ans et réapparaître en cette année 1993. Malheureusement, les 10 ans de break voulus ou forcés n'auront pas changé grand chose dans leur style...

1993...un groupe qui aura joué jusqu'au bout la carte de l’originalité. Malheureusement, l'originalité et l'excentrisme leur auront couté cher en termes de renommée planétaire. Franchement dommage...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article