Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Peu d’infos concernant C-Bank hormis le fait que c’est un groupe américain composé de Geminis (de son vrai nom Brenda Rodriguez), Jenny Burton et Ray Bennett Jr.

Groupe qui restera principalement dans l’histoire musicale des années 1980 pour le single de gros calibre « One more shot » sorti en 1982.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • One more shot 1982
  • Get wet 1983
  • Good to the last drop 1985
  • Nightmare of a broken heart 1986
  • I won’t stop loving you 1986
  • Perfect 1987
  • I’m so in love with you 1988
  • Love don’t come every day 1990

Bon jusqu'à la dernière goutte...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1982...il aura suffi d'un titre, CE titre, pur faire rentrer le groupe One Shot dans la légende musicale des années 80. Comme quoi, un seul titre peut suffire à tout changer. La preuve !

1983...une suite intéressante mais sans plus. L'inspiration de haut niveau qui a particulièrement bien fonctionné sur le premier titre fait quelque peu défaut sur le second, c'est clair...

1985...le groupe continue son aventure mais ne rééditera jamais l'exploit réalisé à ses débuts. Et pourtant ce n'est pas faute d'essayer...

1986...comme bon nombre d'autres collègues de l'époque, le groupe restera principalement dans l'histoire pour un One Shot. Dure loi du métier...

1986...on ne peut pas leur reprocher grand chose, c'est sur. Juste un manque d'inspiration chronique qui les aura fait stagner dans les profondeurs des Charts malheureusement...

1987...sans compter une orientation musicale qui n'aura pas varié d'un Iota du début jusqu'à la fin. Trop de Dance tue la Dance à un moment donné...

1988...on aurait franchement aimé qu'un miracle se produise mais il n'arrivera pas malheureusement. Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas. E t pourtant ils sont loin de démériter, force est de constater...

1990...les voilà arrivés en mode House, nouvelle décennie oblige. Une adaptation nécessaire mais qui ne changera rien à la donne quoi qu'il en soit. Fin de l'aventure...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article