Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Rick Springfield, de son vrai nom Richard Springthorpe, est un chanteur australien qui démarre sa carrière artistique fin des années 60 à l’âge de 19 ans en intégrant un groupe nommé Rockhouse. Groupe qui changera de nom pour s’appeler MPD Ltd puis Wickedy Wak.

On le retrouve par la suite au sein d’un groupe nommé Zoot, groupe dont les membres ont la particularité est d’être habillés en satin rose de la tête aux pieds ! Coté provoc qui plaira particulièrement au jeune public mais qui ne les rendra pas très crédible en temps que musiciens dignes de ce nom…

Le passage en solo se fait en début de décennie 70 lorsqu’il signe avec le label Sparmac Records, label qui va lui permettre de sortir un premier single « Speak to the sky » en 1971. Single qui va faire un véritable carton planétaire et lancer le jeune chanteur sur la scène musicale internationale de façon fracassante.

Un an plus tard en 1972 sort son premier album « Beginnings », album qui vient confirmer la montée en puissance du chanteur. Album qui produira principalement le titre « What would the children think ? ».

Changement de label en 1973 avec un passage chez Columbia Records. Nouveau label avec lequel il produit l’album « Comic book heroes ». Un changement de label qui ne va guère lui profiter puisque l’album ne va connaitre qu’un niveau de succès des plus limités.

 Idem pour l’album « Mission magic ! » qui sortira un an plus tard en 1974. Seul le titre « American girls », sorti hors album, permettra de sauver les meubles in extremis la même année.

Nouveau label Chelsea Records et nouvel album « Wait for night » deux ans plus tard en 1976 et nouvel échec. Seul le titre « Take a hand » arrivera péniblement à tirer son épingle du jeu. Un nouvel échec qui va lui couter 5 ans d’errance avant de revenir sur le devant de la scène…

Au jeu des chaises musical, nouveau changement de label au début des années 80 avec un passage en 1981 chez RCA et là, miracle ! Les quatre années de break ont porté leurs fruits et le chanteur revient dans une forme olympique.

A tel point que l’album « Working class dog » va faire un véritable carton planétaire et remettre le chanteur sur les rails durablement. Notamment grâce aux singles « I’ve done everything for you », « Love is alright tonite » mais aussi, et surtout « Jessie’s girl ». Single qui permet à l’artiste de décrocher enfin un premier top hit planétaire et un Grammy Award par la même occasion, rien que ça !

Succès confirmé et amplifié l’année suivante en 1982 avec la sortie de l’album « Success hasn’t spoiled me yet ». Album porté à bouts de bras par l’énormissime single « Don’t talk to strangers » et dans une moindre mesure « What kind of fool am I ? ».

A raison d’un album par an, c’est au tour de « Living in Oz » de sortir en 1983, album au succès moindre que son prédécesseur. Album qui arrivera tout de même à sauver les meubles avec 2 singles de gros calibre que sont « Affair of the heart » et « Human touch ».

Nouvel album « Hard to hold » en 1984, album qui confirme la tendance de fond à savoir que l’artiste est en nette perte de vitesse. Cela ne l’empêchera pas de sortir un nouveau single de gros calibre avec le titre « Love somebody ». Il sortira même un deuxième album « Beautiful feelings » la même année, pari pour le moins très osé compte tenu du niveau de succès assez moyen atteint par son prédécesseur. Et pari perdu bien sur puisque l’album passera quasiment inaperçu…

Ce qui ne le décourage en rien puisqu’il remet le couvert en 1985 avec l’album « Tao ». L’album ne passera pas inaperçu cette fois-ci mais n’enregistrera pas un niveau de succès suffisant pour relancer l’artiste durablement. Album dont sera extrait heureusement 2 nouveaux singles à succès que sont « Celebrate youth » et » State of the heart ».

La belle aventure va sérieusement se prendre du plomb dans l’aile avec un trou d’air de 3 ans et un retour en 1988 dans une forme qu’on qualifiera de moyenne. L’album « Rock of life » qui sortira cette année là s’en sortira uniquement grâce au single du même nom.

Une tendance de fond qui s’amplifiera dans les années qui suivront et tout ce qui sortira par la suite ne connaitra qu’un niveau de succès des plus limités…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Speak to the sky 1971 
  • What would the children think ? 1972 
  • Believe in me 1973
  • American girls 1974
  • Take a hand 1976 
  • Million dollar face 1977 
  • Bruce 1980
  • Jessie’s girl 1981 
  • I’ve done everything for you 1981
  • Love is alright tonight 1981 
  • Don’t talk to strangers 1982 
  • What kind of fool am I ? 1982 
  • I get excited 1982
  • Affair of the heart 1983 
  • Human touch 1983 
  • Souls 1983 
  • Love somebody 1984
  • Don't walk away 1984 
  • Bop 'til you drop 1984 
  • Taxi dancing 1984
  • Celebrate youth 1985 
  • State of the heart 1985
  • Dance this world away 1985
  • Rock of life 1988 
  • Honeymoon in Beyrut 1988 
  • It's always something 1999 
  • Beautiful you 2004 
  • What's Victoria secret 2008 
  • I hate myself 2012
  • Light this party up 2016 
  • Down 2016 
  • In the land of the blind 2017 
De beaux sentiments...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1971...premier titre et déjà...premier succès ! C'est ce qu'on appelle un départ pour le moins idéal. Reste maintenant à confirmer que ce ne fut pas qu'un coup de chance...

1972...malheureusement, la suite va lui être nettement moins favorable. Avec comme conséquence une chute dans les Charts pour le moins sévère. Dommage car ça partait plutôt bien bien tout ça...

1973...une dégringolade qui s'accélère en cette année 1973. Seul l'Australie lui accorde encore un peu d'importance et encore. Attention danger...

1974...et ça ne va pas vraiment s'arranger durant cette année 1974. Il faut dire qu'avec un tempo aussi survolté, ce n'est pas le genre de titre dont le grand public rafolle...

1976...heureusement, il a conservé quand même quelques fans de base entre la Canada et les Etats-Unis. Fans de base qui lui permettent d'exister encore un temps soit peu sur la scène internationale...

1977...une fin de décennie 70 qui le voit disparaitre purement et simplement des Charts. Après un démarrage de décennie sur les chapeaux de roue, l'on se demande vraiment comment on a pu en arriver là...

1980...qui dit nouvelle décennie dit renaissance ? Pour l'instant, ça part plutôt mal. Il va vraiment falloir qu'il s'adapte rapidement aux nouvelles tendances musicales faute de voir sa carrière s'arrêter prématurément...

1981...et ça, pour s'adapter, il va s'adapter ! A tel point qu'il va décrocher ici le plus gros succès de toute sa carrière et revenir sur le devant de la scène de façon pour le moins fracassante. E-NOR-MI-SSIME !

1981...une année 1981 qui le voit revenir dans la course de façon particulièrement impressionnante. Une métamorphose spectaculaire et surtout salutaire !

1981...retour en force autant au niveau quantitatif qu'au niveau qualitatif, ce qui ne gâche rien. Autant la décennie 70 l'aura vu à la peine, autant la décennie 80 va le révéler comme jamais !

1982...une année 1982 qui repart sur les mêmes bases que l'année 1981. Tout sourit à l'artiste et chaque titre qui sort désormais est une véritable réussite. Tout bon !

1982...une fin d'année légèrement moins favorable et pourtant il est loin de démériter. Mais vu ce qui se profile à l'horizon, pas d'inquiétude à avoir concernant la suite de sa carrière...

1982...celui-ci ne fera pas mieux que son prédécesseur. Pour le voir revenir au contact des meilleurs, il va donc falloir attendre l'année 1983...

1983...retour en tête de peloton avec ce titre. L'on se doutait qu'avec un talent pareil le léger trou d'air vécu sur les 2 titres précédents n'allait pas durer...

1983...la belle aventure continue de plus belle avec ce titre. Du bon boulot une nouvelle fois mais avec lui ça devient une habitude !

1983...l'année avait particulièrement bien démarrée mais la fin sera moins glorieuse avec ce 'petit' hit pour clôturer l'année. C'est toujours mieux que rien comme on dit...

1984...certes, il ne décrochera jamais de méga hit digne de ce nom mais décrochera par contre un paquet de top hits. Bon nombre de collègues se seraient largement contenté d'un tel palmarès !

1984...avec lui, les titres de début d'années connaissent un niveau de succès plutôt favorable et les titres suivants un niveau plutôt défavorable. A votre avis, quel résultat pour celui-ci...?

1984...une année 1984 pléthorique en termes de titres mais avec un niveau de succès très fluctuant suivant les titres. Ce titre là connaitra le même sort que son prédécesseur malheureusement...

1984...le voici en mode duo de choc mais surtout de charme. Un duo qui fonctionne ma foi fort bien et qui montre une autre facette de son talent

1985...avec lui, qui dit premier titre de l'année dit forcément jackpot garanti dans les Charts. Celui-ci ne dérogera pas à la règle bien sur...

1985...il aura très peu joué dans la catégorie reprise de luxe. Exceptionnellement le voilà qui nous reprend un titre du groupe Mondo Rock datant de 1980. Bien lui en a pris !

1985...un titre qui ne sortira pas en single et qui pourtant aurait franchement mérité d'apparaitre au grand jour. Ce clip aura au moins eu le mérite de le mettre en lumière...

1988...après 5 années passées au plus haut niveau, le chanteur va connaitre comme un léger trou d'air. Trou d'air qui va tout de même durer 3 ans. Quoi qu'il en soit, il revient en pleine forme en cette année 1988 et forcément, son premier titre de l'année aura toutes les faveurs du public une nouvelle fois !

1988...le premier titre va tellement rafler la mise qu'il ne restera plus rien pour celui-ci ! Et pourtant il aurait mérité un sort nettement plus favorable côté reconnaissance du public. Etonnant...

1999...un retour pour le moins furtif puisque le chanteur va de nouveau disparaitre des radars pendant près de 11 ans. Et cette fois-ci le retour ne va pas être couronné de succès, loin de là. Le retard pris avec la concurrence est désormais trop important malheureusement...

2004...malgré un niveau de succès au ras des pâquerettes, il continue son aventure vaille que vaille. Et il est loin d'être ridicule, c'est clair...

2008...il faut tout de même se rappeler qu'il a commencé sa carrière en 1971, il y a donc...37 ans ! Il est donc un peu normal qu'il ait du mal à lutter avec des petits jeunots qui au moins 20 ans de moins que lui...

2012...il aura traversé la décennie 70, puis la décennie 80, puis la décennie 90, puis la décennie 2000 et le voilà de retour en cette décennie 2010. Qui l'eut cru...?

2016...rien ni personne ne semble en mesure de l'arrêter, force est de constater. Il est évident qu'il fait plus de de la figuration qu'autre chose désormais mais sa volonté d'avancer coute que coute force le respect, c'est clair

2016...ah, si tous les chanteurs de sa génération avaient réussi à garder le même niveau, la jeune génération aurait de quoi s'inquiéter, c'est moi qui vous le dis...

2017...inarrêtable le bougre ! Il ne lâche rien et continue à produire titre sur titre. On imagine donc que l'aventure est loin d'être finie et qu'on le retrouvera surement la décennie suivante...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article