Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Rush est un groupe canadien formé à Toronto en 1968 et composé à l’origine de Geddy Lee, Alex Lifeson, John Rutsey et Jeff Jones. Groupe qui peut se vanter d’avoir vendu à ce jour pas moins de 40 millions de disques à travers le monde, rien que ça.

Comme tout bon groupe en formation, le groupe se rode d’abord dans des sous-sol et se produit principalement dans des concerts de lycée avant de passer dans les clubs et les bars à partir de l’année 1971.

Le groupe commence également à envoyer des maquettes à plusieurs labels, lesquels les refusent systématiquement. Ce qui pousse le groupe à créer son propre label Moon Records. C’est avec ce label qu’ils sortent en 1973 leur premier single « Not fade away », une reprise du titre des Crickets qui va leur apporter un premier succès d’entrée.

Leur premier album éponyme sort quant à lui un an plus tard en 1974 et va connaitre lui aussi un sort des plus favorables, notamment grâce au single « In the mood », leur première composition originale. Mais aussi avec le titre « Working man » qui contient un solo de guitare qui restera dans l’histoire.

Nouvel album « Fly by night » un an plus tard en 1975 album au succès équivalent qui produira principalement le single du même nom. Une année 1975 qui verra la sortie d’un deuxième album « Careless of steel » au succès nettement moins favorable malheureusement. Un échec du en partie à un style musical révolutionnaire voulu par le groupe mais particulièrement mal accueilli par les critiques…

Critiques dont ne tient pas compte le groupe puisque le groupe sort en 1976 un album « 2112 » avec un côté toujours expérimental (un des morceaux dure 20 minutes). Ce qui n’empêche pas l’album d’être mieux accueilli que son prédécesseur de la part du grand public mais il peinera à produire le moindre single de gros calibre…

L’année 1977 voit la sortie de l’album « A farewell to kings », album qui voit le groupe nettement évoluer dans sa sonorité. Un album qui offre au groupe son premier succès planétaire notoire côté album, notamment grâce à la réussite du single « Closer to the heart ».

Une montée en puissance qui ne se confirme pas avec la sortie en 1978 de l’album « Hemispheres », album au succès moindre et qui ne produira aucun single d’envergure.

C’est le passage à la décennie 80 qui va forcer le groupe a évoluer une nouvelle fois côté sonorité. Une nouvelle évolution pour le moins salutaire car la qualité de l’album « Permanent waves » produit en 1980 va leur permettre d’obtenir enfin un niveau de reconnaissance planétaire après lequel ils courraient depuis leurs débuts.

L’album va faire un véritable carton des 2 côtés de l’Atlantique et leur permettre d’obtenir l’un de leurs plus gros succès côté single avec le titre « The spirit of radio ». Et va faire parler d’un autre titre nommé « Freewill », titre qui ne sortira pas en single cette année là mais qui contribuera au rayonnement de l’album tout de même.

La consécration, la vraie, arrive un an plus tard en 1981 avec la sortie de l’album « Moving pictures », énormissime album qui va produire deux énormes singles que sont « Limelight » mais aussi, et surtout, « Tom Sawyer ». Le groupe est alors à l’apogée de sa carrière et déroule avec une facilité pour le moins impressionnante.

Nouvelle évolution sonore à partir de l’année 1982 avec une place prépondérante donnée aux synthétiseurs dans l’album « Signal » qui sort cette année là. Et une nouvelle fois, la mutation porte ses fruits puisque le groupe va décrocher le plus succès de toute sa discographie côté single avec le titre « New world man ». Qui sera suivi de peu d’un autre single de gros calibre qu’est « Subdivisions ».

Et l’aventure continue de plus belle en 1984 avec la sortie de l’album « Grace under pleasure », album qui voit la renommée du groupe gagner encore un peu plus au niveau reconnaissance planétaire. Même si les dissensions au sein du groupe sont de plus en plus nombreuses sur l’omniprésence des synthétiseurs dans leur musique, cela n’empêcherai pas l’album de faire un carton et d’être porté à bout de bras par l’énormissime single « The body electric ».

Nouvel album « Power windows » en 1985, album qui prouve une nouvelle fois que le groupe maitrise une nouvelle fois parfaitement son sujet. Album dont sera extrait principalement le single à succès « The big money ». Idem pour l’album « Hold your fire » qui sort deux ans plus tard en 1987 et qui leur permet de rajouter une nouvelle étoile à un palmarès déjà très bien garni avec le single « Time stand still ».

Les album à succès se succèdent avec la sortie en 1989 de l’album « Presto », puis de « Roll the bones » en 1991 », « Counterparts » en 1993 et « Test for echo » en 1996. Mais l’abandon progressif du synthétiseur au profit des guitares notamment ne va pas vraiment leur réussir. Car aucun de ces 4 album ne produira de hit planétaire digne de ce nom, mettant un frein sérieux à la belle aventure.

Cela ne les empêchera de revenir durant la décennie 2000 avec 3 nouveau albums. Mais seul le single « Caravan » qui sortira en 2010, extrait de l’album « Clockwork angels » qui sortira deux ans plus tard en 2012, leur permettra d’obtenir un dernier succès notoire coté single…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Not fade away 1973 
  • In the mood 1974 
  • Working man 1974 
  • Fly by night 1975 
  • Closer to the heart 1977 
  • Circumstances 1978 
  • The spirit of radio 1980 
  • Entre nous 1980 
  • Freewill 1980 
  • Limelight 1981 
  • Tom Sawyer 1981 
  • Vital signs 1981 
  • New world man 1982
  • Subdivisions 1982 
  • Countdown 1983
  • Distant early warning 1984
  • The body electric 1984 
  • Afterimage 1984 
  • The big money 1985 
  • Mystic rhythms 1986 
  • Time stand still 1987 
  • Prime mover 1988 
  • Show don’t tell 1989 
  • The pass 1990 
  • Roll the bones 1991 
  • Ghost of a chance 1992
  • Nobody’s hero 1994 
  • One little victory 2002
  • Caravan 2010 
Images en mouvement...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1973...c'est cette version revisitée du titre de Buddy Holly et de ses Crickets datant de 1957 qui va lancer la carrière du groupe. C'est parti pour une grande et belle aventure qui va durer quelques années, voir quelques décennies...

1974...le premier titre original. Un titre qui plait en tout cas car il va permettre au groupe d'obtenir son premier succès dans toute l'Amérique du Nord...

1974...une sonorité et un style tendances pour l'époque. Les bases sont bonnes, reste maintenant à monter en puissance doucement mais surement...

1975...il va falloir qu'ils soient encore un peu patients pour le grand décollage. Malgré un potentiel évident, le succès se limite exclusivement à la sphère Nord-Américaine et encore...

1977...après une année 1976 où il ne se passera pas grand chose d'intéressant, les voici de retour en cette année 1977. Et là, par contre, il va vraiment se passer des choses intéressantes. La preuve avec ce titre qui leur offre leur premier succès Outre Atlantique !

1978...le groupe aura fait le yoyo en permanence durant cette décennie 70. Et n'aura pas réussi à produire LE titre qui aurait pu les démarquer de la masse. Il se pourrait que la décennie 80 leur soit nettement plus favorable...

1980...leur année 1979 à vide leur a fait le plus grand bien à première vue. Ils débutent cette décennie 80 de la meilleure des manières avec un titre qui voit enfin leur notoriété exploser à l'International...

1980...un début de décennie sur les chapeaux de roue avec un deuxième titre de gros calibre dans la foulée. Le groupe semble enfin avoir trouvé la bonne recette pour s'imposer au niveau planétaire !

1980...l'utilisation de plus en plus importante des synthétiseurs va permettre au groupe d'affiner sa sonorité pour la faire coller aux derniers standards musicaux. Avec à la clé un niveau de réussite en constante augmentation...

1981...la GROSSE année avec pléthore de titres et de la qualité à tous les étages. La vitesse de croisière semble atteinte et le groupe n'a plus qu'à dérouler...

1981...et pour dérouler, ça va dérouler ! Ils livrent ici ce qui restera surement comme l'un de leurs titres parmi les plus emblématiques et s'imposent définitivement comme l'un des groupes Canadiens parmi les plus en vue du moment...

1981...de tous les titres sortis en 1981 celui-ci sera le moins bien classé mais peu importe, la dynamique du succès est bien en place et c'est surtout ça l'essentiel !

1982...la consécration, la vraie, la voici ! Le groupe va obtenir ici le plus gros succès de toute sa carrière et rentrer définitivement dans la légende musicale des années 80. E-NOR-MI-SSIME !

1982...moins de titres livrés qu'en 1981 mais un niveau de succès encore supérieur. Ce sera bel et bien cette année 1982 qui restera comme leur meilleur Millésime et ce de façon incontestable !

1983...après 2 années pour le moins euphoriques, léger trou d'air en cette année 1983. Un seul titre au compteur et au succès des plus mitigés...

1984...les affaires reprennent doucement mais surement en cette année 1984. A commencer par ce titre mais c'est surtout la suite qui va payer...

1984...le groupe retrouve des couleurs avec ce titre et rajoute une nouvelle étoile d'envergure à un palmarès déjà copieusement garni. Et l'aventure n'est pas finie, loin de là...

1984...ce titre là passera quelque peu sous les radars, mais quand on voit ce qui se profile à l'horizon, pas d'inquiétudes à avoir les concernant pour l'instant....

1985...l'année 1985 sera une année mono-titre mais quel titre ! Pas forcément leur plus emblématique mais l'un de leurs plus gros succès en tout cas. Un peu plus de 10 ans après leurs débuts, toujours la patate les p'tits gars !

1986...l'année 1986 sera elle aussi une année mono titre mais ne connaitra pas vraiment le même niveau de succès malheureusement. Mais rien n'est encore joué, avec eux, tout est possible...

1987...une nouvelle fois ils reviennent dans la course de façon spectaculaire. Mais il se pourrait bien que cette fois-ci soit la dernière...

1988...il est clair que les meilleures années sont désormais derrière, c'est clair. Mais le niveau qualitatif est encore largement suffisant pour leur permettre de continuer un temps soit peu l'aventure...

1989...une aventure qui les voit tout de même disparaitre progressivement des radars. Il faut dire que les nouvelles tendances musicales du moment les isolent de plus en plus...

1990...ils auront traversé la décennie 70 puis la décennie 80. Et les voilà qui entame la décennie 90 sans complexe tout en sachant tout de même que le combat sera rude...

1991...et ils ont raison d'y croire quelque part car ce titre là leur permettra de récolter quelques lauriers dans les Charts. C'est toujours ça !

1992...une embellie de courte durée. Le groupe continue sur sa lancée sans se poser forcément les bonnes questions, notamment côté sonorité...

1994...rock du début jusqu'à la fin, on ne les refera pas, c'est clair. Ils auront tenté d'évoluer à plusieurs reprises mais leurs fondamentaux auront toujours repris le dessus...

2002...on les retrouve la décennie suivante sur le même mode. Forcément, ce qui n'a pas fonctionné durant la décennie 90 ne risque pas de fonctionner durant celle-ci...

2010...on les pensait définitivement perdus mais c'était bien mal les connaitre. Les voici de retour en cette décennie 2010 et cette fois-ci le retour va être gagnant. Comme quoi, rien n'est jamais fini. A quand la prochaine fois...?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article