Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Marty Balin, de son vrai nom Martyn Buchwald, fut un compositeur-interprète américain plus particulièrement connu pour avoir été l’un des membres phare de Jefferson Airplane puis de Jefferson Starship.

Sa carrière artistique commence à partir de l’année 1962, date à laquelle il signe avec le label Challenge Records. Label qui lui permet de sortir deux premiers singles que sont « Nobody but you » et « You are the one ». Deux titres qui passeront quelque peu inaperçus…

Deux ans plus tard on le retrouve en 1964 au sein d’un groupe nommé The Town Criers, aventure éphémère qui ne va durer qu’un an et qui ne débouchera sur rien de concret.

Il va lui falloir attendre encore un an et l’année 1965 pour voir enfin sa carrière décoller pour de bon. Un décollage qu’il doit au nouveau groupe qu’il vient de former et qui porte le nom de Jefferson Airplane. Groupe qui va connaitre son heure de gloire entre 1965 et 1972.

On le retrouve par la suite au sein d’un nouveau groupe nommé Jefferson Starship à partir de l’année 1974, groupe qui est en vérité une émanation de Jefferson Airplane. Cette fois-ci l’aventure va durer 10 ans et produire plusieurs titres de très gros calibre.

La carrière solo commence quant à elle à partir de l’année 1981, date à laquelle il sort un premier album nommé tout simplement « Balin ». Album qui va produire deux singles que sont « Atlanta lady (Something about your love) » mais aussi, et surtout, « Hearts ». Single qui va lui amener la consécration solo et qui reste à ce jour le plus gros succès de sa – courte – carrière en solitaire.

Il sort un nouvel album « Lucky » en 1983, album qui produira principalement les singles « What love is » et « Do it for love ». Deux singles au succès somme toute modeste.

D’autres albums sortiront par la suite mais passeront quelque peu inaperçus.

L’aventure s’arrêtera définitivement le 27 Septembre 2018, date du décès de l’artiste à l'âge de 76 ans.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • I specialize in love 1962
  • You are the one 1962
  • Nobody but you 1962
  • You left your mark on me 1981
  • Hearts 1981
  • Atlanta lady 1981
  • Lydia ! 1981
  • There's no shoulder 1983
  • What love is 1983
  • Do it for love 1983
  • Better generation 1991
  • Treadin' water 1991
  • City lights 2005
  • Blue Highway 2010
La fille d'Atlanta...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1962...les tous débuts, bien avant les aventures Jefferson Airplane et Jefferson Starship. Impossible d'imaginer à ce stade ce qui attend ce jeune chanteur dans les années qui vont suivre...

1962...ce qui est sur, c'est que le potentiel est évident et ce quel que soit le tempo, dans le rapide comme dans le plus lent. Plutôt de bon augure pour la suite des évènements...

1962...une première partie de carrière riche en titres mais maigre en succès. Peu importe, cela aura au moins permis à l'artiste de faire ses classes comme on dit...

1981...19 ans vont séparer ce titre là de son dernier titre en solo et le moins que l'on puisse dire, c'est que nous n'avons plus du tout affaire au même chanteur. Autre époque oblige...

1981...une totale métamorphose qui va permettre à l'artiste de connaitre la consécration ultime avec ce titre. Il signe ici tout simplement l'un des titres parmi les plus marquants de la décennie et s'offre par la même occasion un ticket direct pour la postérité, cette fois-ci en solo. MA-GIS-TRAL !

1981...une année 1981 qui restera comme son meilleur Millésime côté carrière solo. Même si ce titre là n'aura pas le même niveau de succès que son prédécesseur, il permet tout de même à l'artiste de rajouter une nouvelle étoile à son palmarès déjà très grassement fourni...

1981...une face B qui passera quelque peu inaperçue mais qui tient largement la route. Un grand nombre de face B seront passées inaperçues durant cette décennie alors qu'elles auraient franchement mérité un bien meilleur destin...

1983...après une année 1981 copieusement fournie, le chanteur disparait des radars pendant l'année 1982. C'est pour mieux revenir l'année suivante en commençant par un titre qui tient une nouvelle fois largement la route...

1983...nouveau succès sur ce titre. Certes, un niveau de succès qui n'a rien à voir avec celui qu'il aura connu durant l'année 1981 mais largement suffisant pour le maintenir au contact des meilleurs...

1983...une belle aventure qui va quelque peu s'assombrir après ce titre. Il obtient ici son dernier succès d'envergure et s'apprête à entamer une dernière partie de carrière nettement moins prestigieuse...

1991...gros trou d'air de 8 ans et retour dans une forme qu'on qualifiera de moyenne en cette nouvelle décennie 90. Pas sur que ce retour tardif soit des plus inspirés. Au sens propre comme au sens figuré...

1991...le niveau d'inspiration n'a plus rien à voir avec celui du début des années 80, force est de constater. Avec à la clé une disparition pure et simple des radars côté Charts...

2005...une carrière qui devient de plus en plus chaotique et surtout des plus irrégulières. Cette fois-ci, c'est 14 ans qui vont séparer ce titre du titre précèdent. La messe est dite depuis longtemps le concernant, on ne va pas se voiler la face...

2010...une de ses toutes dernières réalisations. La fin d'une aventure exceptionnelle qui aura vu cet artiste connaitre tous les honneurs, autant en groupe qu'en solo. Quelle carrière !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article