Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Rockers Revenge est un concept-projet lancé en 1982 par Arthur Baker, concept-projet dont le chanteur principal sera Donnie Calvin. Lequel sera rapidement assisté au chant par Tina B qui n’est autre que la propre femme de Baker et occasionnellement par un choriste du nom de Dwight Hawkes.

Le duo/trio restera principalement dans l’histoire musicale des années 80 pour l’énormissime single « Walking on sunshine » sorti en 1982.

Rien qu'à ce titre, ils méritaient bien cet article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Sunshine partytime 1982 
  • Walking on sunshine 1982
  • The harder they come 1983
  • There goes my heart 1983
  • Battle cry 1984
  • Living for the weekend ( Let’s work) 1984
Marcher sous le soleil...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1982...un titre sympathique pour démarrer mais qui passera quelque peu sous les radars malheureusement. Il va falloir travailler encore un petit peu pour espérer décrocher un premier succès digne de ce nom...

1982...la leçon a été retenue à première vue. Le groupe revient en force avec ce nouveau titre, en vérité une reprise du titre d'Eddy Grant datant de 1979, et compte bien décrocher la timbale cette fois-ci . A juste titre car ce titre va littéralement mettre le feu à tous les Dancefloor de la planète et offrir au groupe une place directe au Panthéon musical des années 80. MA-GIS-TRAL !

1983...après Eddy Grant, ils s'attaquent maintenant à un titre de Jimmy Cliff datant de 1972. Des reprises qui leur portent plutôt chance car ils vont décrocher un nouveau succès avec ce titre. Certes succès sans commune mesure avec le précédent mais tout de même...

1983...malheureusement, la machine va quelque peu se gripper à partir de ce titre. L'inspiration géniale qui les a porté l'année précédente s'est évaporée à première vue...

1984...la dégringolade dans les Charts est pour le moins vertigineuse. Au point de les voir purement et simplement disparaitre des classements. Dure loi du métier...

1984...ils arriveront à sauver les meubles avec ce titre mais ce sera bel et bien la dernière fois. Une aventure pour le moins éphémère mais qui aura tout de même produit l'un des titres Dance parmi les plus emblématiques de la décennie...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article