Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Roberta Flack est une chanteuse américaine qui démarre sa carrière artistique de façon plutôt précoce en se mettant au piano dès l'âge de 9 ans et en affichant très rapidement des talents pour cet instrument plus que certain. A tel point que l'université d'Howard lui décerne une bourse spéciale et lui permet d'intégrer ses rangs alors qu'elle n'a que 15 ans faisant d'elle l'une des plus jeunes étudiantes du campus.

Elle passe rapidement du piano au chant et devient l'une des responsables adjointe de la chorale de l'université. Et son talent fait merveille puisque elle obtient même une Standing Ovation lors de la représentation d'Aida au sein de l'université, spectacle qu'elle a elle-même monté.

Elle ne démarre pas pour autant sa carrière de chanteuse immédiatement et commence d'abord pas enseigner la musique après ses études universitaires. Ce qui ne l'empêche pas de se produire le soir dans les Clubs aux alentours de Washington et de gagner petit à petit en notoriété.

Et c'est en 1968 qu'elle obtient son premier contrat de vraie chanteuse au sein d'un restaurant nommé Mr. Henry's, un restaurant où elle va très rapidement devenir un 'phénomène'.  Une visibilité accrue qui lui permet de signer rapidement avec le label Atlantic Records.

Un label qui lui permet de sortir son premier album « First take » un an plus tard en 1969 et pour un premier essai, c'est un véritable coup de maître puisque l'album fait un véritable carton planétaire cette année là et va lancer de façon fracassante la carrière de la jeune chanteuse. Paradoxalement, l'album ne produira qu'un seul single « Compared to what », single qui passera quelque peu inaperçu...

Nouvel album « Chapter two » un an plu tard en 1970, album au succès moindre que son prédécesseur mais qui permet tout de même à la chanteuse de se maintenir au contact des meilleurs. Un album qui lui permet enfin de décrocher un premier titre classé avec « Do what you gotta do », titre qui va sortir un an plus tard en 1971. Une année 1971 qui verra également la sortie de l'album « Quiet fire », album au succès des plus moyens...

L'année 1972 voit la sortie d'un album en duo avec Donny Hathaway nommé justement « Roberta Flack & Donny Hathaway ». L'album lui permet de recoller progressivement au peloton de tête grâce à la production de deux titres de gros calibre que sont « You've got a friend » et « You've lost that lovin' feeling ».

Mais c'est surtout l'aide providentielle d'un jeune acteur/réalisateur nommé Clint Eastwood qui va permettre de booster de façon spectaculaire la carrière de la chanteuse. En effet, ce dernier choisit le titre « The first time ever I saw your face » (titre extrait du tout premier album de la chanteuse) pour faire partie de la BO de son premier long métrage Play misty for me. Un choix qui va se révéler particulièrement inspiré puisque l'énorme succès du titre va offrir à la chanteuse son premier méga hit planétaire avec comme conséquence une explosion de sa notoriété à l'International !

La chanteuse devient de facto l'un des phénomènes du moment et enchaîne sur un deuxième succès notoire la même année avec le titre « Where is the love », titre extrait de l'album avec Donny Hathaway.

Succès de classe planétaire qui ne se dément pas l'année suivante avec la sortie en 1973 de l'album « Killing me softly », album qui va produire tout simplement le plus gros succès de toute sa discographie côté single avec son énormissime reprise du titre « Killing me softly with his song » de Lori Lieberman datant de l'année précédente. Colossal succès qui sera suivi de peu la même année d'un autre succès de très gros calibre avec le titre « Jesse ».

Et ça continue de plus en 1974 avec la sortie du single « Feel like makin' love », titre qui va agrémenter d'une nouvelle étoile le palmarès de la chanteuse déjà très garni. Titre extrait de l'album du même nom qui sortira quant à lui un an plus tard en 1975.

C'est au tour de l'album « Blue lights in the basement » de sortir en 1977, album qui maintient la chanteuse à un niveau de succès digne des meilleures du moment notamment grâce au titre « The close I get to you », titre où elle retrouve une nouvelle fois son partenaire de l'année 1972 à savoir Donny hathaway.

La fin de décennie 70 va la voir quelque peu à la peine avec le succès mitigé de son nouvel album « Roberta Flack », album qui sort en 1978 et qui tirera son épingle du jeu uniquement avec le titre « If ever I see you again ».

Il va donc falloir attendre le passage aux années 80 pour la voir revenir dans la course en compagnie une nouvelle fois grâce à son partenaire habituel à savoir Donny Hathaway. Ils sortent ensemble en 1980 un nouvel album nommé « Roberta Flack featuring Donny Hathaway », album qui va produire pas moins de 2 top hits avec les titres « You are my heaven » et « Back together again ».

Mais les années se suivent et ne se ressemblent pas forcément, la preuve avec cette année 1981 qui la voit une nouvelle fois disparaitre quelque peu des radars. Seul le titre « You stopped loving me » lui permettra d'exister encore un temps soit peu au plus haut niveau.

Nouveau retour en force cette fois-ci en 1982 avec la sortie de l'album « I'm the one », album au succès moyen mais dont va être extrait deux très gros singles que sont « Making love » et « I'm the one »

Les duos lui portant plutôt chance, elle s'associe cette fois avec Peabo Bryson sur l'album « Born to love », album qui sort un an plus tard en 1983 et qui lui permettre d'obtenir son plus gros succès de la décennie côté single avec le titre « Tonight, I celebrate my love »

Un top hit qui sera malheureusement le dernier car tout ce qui sortira par la suite ne rencontrera qu'un niveau de succès somme toute mitigé. Hormis le titre « Set the night to music », titre qui sortira en 1991 et sur lequel elle nous la jouera une nouvelle fois en mode duo cette fois-ci avec Maxi Priest...

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Compared to what 1969 
  • Do what you gotta do 1971 
  • You've got a friend 1971 
  • You've lost that lovin' feelin' 1971
  • Will you still love me tomorrow 1972 
  • The first time ever I saw your face 1972 
  • Where is the love 1972 
  • Killing me softly with his song 1973
  • Jesse 1973 
  • Feel like makin' love 1974 
  • Feelin' that glow 1975 
  • 25th of last December 1977 
  • The closer I get to you 1978 
  • If ever I see you again 1978
  • When it's over 1978 
  • You are everything 1979 
  • You are my heaven 1980 
  • Back together again 1980
  • Don't make me wait too long 1980 
  • You stopped loving me 1981 
  • Making love 1982 
  • I'm the one 1982
  • This side of forever 1983 
  • Tonight, I celebrate my love 1983
  • Maybe 1983 
  • You're lookin' like love to me 1983 
  • I just came here to dance 1984 
  • If I'm still around tomorrow 1984 
  • Oasis 1988 
  • Uh-Uh Ooh-Ooh look out 1989
  • Shock to my system 1989 
  • Set the night to music 1991 
  • You make me feel brand new 1992 
Chez Mr. Henry's...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1969...les tous premiers pas. Certes, ce titre passera quelque peu inaperçu mais la voix de la jeune chanteuse fait déjà merveille. Ca promet pour la suite...

1971...il va lui falloir attendre la décennie suivante pour voir ses efforts enfin récompensés. Elle décroche ici son premier titre classé. Une récompense largement méritée quand on voit la qualité extrême de ce titre. MA-GI-QUE !

1971...le temps des premiers duos. Des duos qu'elle va généraliser et qui vont lui amener bon nombre de ses plus grands succès. En commençant par celui-ci !

1971...une année 1971 placée sous le signe des duos mais également des reprises. Après avoir repris le titre de Carol King datant de la même année sur le titre précédent, elle s'attaque ici au titre des Righteous Brothers datant de 1964. DU bon boulot encore une fois !

1972...l'année du grand décollage. Après s'être rodée avec quelques reprises de choix en mode duo, elle continue sur sa lancée mais en solo avec cette fois-ci une reprise du titre des Shirelles datant de 1960. Et ça fonctionne toujours autant !

1972...puis arrive CE titre ! Elle livre ici un titre original absolument somptueux qui montre son talent extrême dans le registre Intimiste. Avec à la clé un premier méga hit qui fait littéralement exploser sa notoriété à l'International. MA-GIS-TRAL !

1972...la revoici en mode duo toujours avec Donny Hathaway. Terminé le temps des reprises, là aussi ils nous livrent un titre original. Un titre qui va lui aussi parfaitement fonctionner !

1973...elle réouvre dans la foulée la page reprise de luxe l'année suivante et s'attaque cette fois-ci au titre de Lori Lieberman sorti la même année. Elle va livrer ici une version revisitée pour le moins exceptionnelle et qui restera surement comme l'une des plus emblématiques. MA-GIS-TRAL !

1973...un savoir faire dans le registre 'A émotions' absolument hallucinant et qui restera pour toujours sa marque de Fabrique. Chaque titre produit dans ce registre si particulier est une véritable réussite à chaque fois. Bluffant !

1974...elle aligne désormais les méga hits avec une facilité pour le moins incroyable et devient de facto l'un des plus gros phénomènes musicaux du moment !

1975...même si la production de titres a fortement ralentit depuis 2 ans, le peu de titres sortis est de haute qualité. On s'en contentera donc largement !

1977...exceptionnellement, elle ne sortira aucun titre durant l'année 1976. La voici de retour en cette année 1977 dans une forme qu'on qualifiera de moyenne. Etonnant de sa part...

1978...l'on se doutait que ce léger trou d'air n'allait pas durer. Les affaires reprennent direct avec ce titre, il suffisait simplement de rappeler un bon vieil ami !

1978...rarement une artiste aura autant alterné titres solo et titres duo. Cette fois-ci, elle revient seule sur ce titre avec comme conséquence une chute évidente dans les Charts. C'est tellement mieux à 2...

1979...nouvelle année mono titre. Les trous d'air se succèdent désormais à un rythme pour le moins inquiétant. Années à vide, niveau de succès en chute libre, une fin de décennie 70 décidément bien compliquée à gérer...

1980...du coup, elle rappelle une nouvelle fois son partenaire fétiche en espérant pouvoir inverser rapidement la tendance. Mission partiellement réussie...

1980...la voici arrivée en mode Dance, mais que lui arrive-t-il ? Même si le titre ne sera pas un énorme succès il montre au moins une autre facette d'elle qu'on attendait depuis des années et des années. Il était temps !

1980...la tendance Dance se confirme avec ce nouveau titre. Une réorientation salutaire et surtout nécessaire pour coller aux dernières tendances du moment...

1981...même si son son passage en mode Dance ne rencontrera pas forcément le succès escompté, cela a au moins le mérite de varier son registre. On prend, on prend !

1982...chassez le naturel, il revient au galop. Une page Dance rapidement refermée pour revenir à ses fondamentaux Intimistes. Un retour au source qui aura au moins le mérite de lui offrir une nouvelle étoile d'envergure à son palmarès...

1982...elle a quand même compris que tout miser sur l'Intimiste ne lui rapportera pas que des succès durant cette décennie 80. Elle alterne désormais titre lent et titre plus rapide et l'on ne peut que l'encourager dans cette voie...

1983...un joli titre qui passera quelque peu inaperçu alors qu'il aurait franchement mérité une reconnaissance bien supérieure à ce qu'elle fut. Des fois il ne faut pas chercher à comprendre...

1983...retour en mode duo en cette année 1983 et surtout changement de partenaire. C'est Peabo Bryson qui a désormais les faveurs de la chanteuse. Espérons que cette association lui soit aussi profitable que la précédente...

1983...puisque le duo a parfaitement fonctionné sur le titre précédent, ils remettent le couvert sur ce titre. Malheureusement, le résultat dans les Charts ne sera pas vraiment le même malgré une qualité de titre évidente...

1983...celui-ci fera un peu mieux mais on ne peut pas parler d'euphorie, loin de là. Le duo commence quelque peu à montrer ses limites et il va donc falloir sérieusement s'interroger sur la suite des évènements à donner à ce duo...

1984...le dévissage dans les Charts s'accélère et il est plus que temps de réagir. Mais le duo ne semble pas tenir compte des avertissements précédents. Attention danger...

1984...du coup, elle passe d'un duo à un autre. Stratégie étonnante et surtout perdante sur ce coup là car son association avec Sadao Watanabe ne produira pas de miracle malheureusement...

1988...année à vide en 1987 et retour dans une forme certaine en cette année 1988. Accélération du tempo, retour en mode solo, résultat des courses : retour du succès ! Certes de niveau moyen mais c'est toujours mieux que rien...

1989...franchement dommage qu'elle ne se soit jamais essayé à la Dance pure et dure car elle avait tout à fait le potentiel pour. Ce titre là est sympathique mais manque de pep's, c'est clair...

1989...encore un titre qui passera 'à travers'. Une décennie 80 compliquée pour la chanteuse avec de belles réussites mais également un paquet de titres qui passeront plus ou moins inaperçus. Dure loi du métier...

1991...elle va tenter le passage à la décennie 90 avec cette jolie reprise de l'un des titres phare du groupe Starship datant de 1987. La copie ne vaudra pas l'original mais s'en rapprochera de très près avec un niveau de succès dans les Charts non négligeable. Un succès d'envergure qui sera son dernier malheureusement. Mais quelle carrière !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article