Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Translator est un groupe américain formé en 1979 à Los Angeles et composé à l’origine de Steve Barton, Larry Dekker, Dave Scheff et Robert Darlington.

Groupe qui signe avec le label indépendant 415 Records, label qui leur permet de sortir un premier album « Hearbeats and triggers » en 1982. Album au joli succès d’estime et qui va produire le single de gros calibre « Everywhere that I’m not ».

Nouvel album « No time like know » en 1983, album qui produira principalement le single « Un-Alone ».

Il faudra attendre l’année 1985 pour voir la sortie de l’album « Translator », album dont plusieurs titres tireront leur épingle du jeu à savoir « Gravity », « O Lazarus », « Fall forever » et « Come with me ».

L’année 1986 voit la sortie de l’album « Evening of the harvest », album qui verra le groupe décliner de façon irrémédiable.

Un déclin dont il ne se remettra pas même s’il tenter un come-back impossible en 2012 avec l’album « Big green lawn »…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Everywhere that I’m not 1982 
  • Necessary spinning 1982 
  • Sleaping snakes 1982
  • Break down barriers 1983 
  • Un-alone 1983 
  • Come with me 1984 
  • Gravity 1985 
  • O lazarrus 1985 
  • Fall forvever 1985 
  • Standing in line 1986
  • Stony gates of time 1986 
  • Point of no return 1986
  • Soul on fire 2012
Partout où ils ne sont pas...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1982...il aura suffi d'un titre, CE titre, pour le groupe sorte de l'ombre et se retrouve en pleine lumière. Certes, le succès sera limité mais permettra au moins au groupe de laisser une trace dans l'histoire musicale des années 80. C'est déjà ça !

1982...par contre, il est clair que ce n'est pas avec des tempos pareils que le groupe risque de s'imposer auprès du grand public. Dommage car c'était plutôt bien parti cette histoire...

1982...des fondamentaux rocks qu'on retrouve sur chaque titre. Un parti pris évident qui va autant faire leur force que leur faiblesse...

1983...rare pour un groupe américain d'avoir une sonorité aussi 'anglaise'. On a vraiment du mal à imaginer qu'on est bien Outre-Atlantique...

1983...un changement d'année salutaire qui voit le groupe retrouver un niveau d'inspiration digne de ce nom. Comme quoi, quand ils veulent...

1984...l'évolution sonore est évidente et repositionne de facto le groupe sur le marché grand public, il était temps !

1985...chassez le naturel, il revient au galop. Même si l'évolution sonore est évidente, le tempo, lui, reste pour le moins particulièrement élevé. On ne les refera pas comm on dit...

1985...le groupe alterne tout et son contraire en termes de rythmiques mais principalement des rythmiques rapides. Un peu de douceur n'aurait pas nui, bien au contraire

1985...il est clair que le groupe ne restera pas comme le plus doué de sa génération mais sa discographie tient la route, c'est clair. On s'en contentera largement...

1986...bon, ça ne s'arrange pas côté tempo. Un parti-pris totalement contre-productif et qui les aura plus marginalisé qu'autre chose malheureusement...

1986...retour sur des bases à peu près normales. Et encore, pour eux, les bases à peu près normales sont deux crans au-dessus des autres en termes de survitesse...

1986...enfin un titre à peu près normal. On n'y croyait plus et pourtant ils l'ont fait ! Les bases rock restent prépondérantes mais c'est toujours mieux que rien !

2012...on pensait l'affaire pliée après leur titre précédent mais c'était bien mal les connaitre. Les voici de retour 26 ans après comme si de rien n'était et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils n'ont pas changé. Du moins musicalement parlant...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article