Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Babyface, de son vrai nom Kenneth Edmonds, est un compositeur-interprète américain qui peut se vanter d’avoir remporter à ce jour pas moins de 12 Grammy Awards, rien que ça !

Artiste qui commence sa carrière artistique aux côtés du chanteur Bootsy Collins lequel va le surnommer ‘Babyface’ à cause de son allure particulièrement juvénile.

On le retrouve par la suite au sein du groupe Manchild en fin de décennie 70 puis dans les groupes Redd Hott et The Deele en début de décennie 80.

Mais c’est vraiment à partir de l’année 1983 que les choses décollent lorsqu’il compose le titre « Slow jam » pour le groupe Midnight Star.

Côté perso, il va enregistrer son premier succès trois ans plus tard en 1986 avec le single « I love you babe », titre extrait de son premier album « Lovers » qui sort la même année.

Le décollage, le vrai, a lieu en 1989 avec la sortie de l’album « Tender lover », album qui va lui offrir son premier top hit avec le titre qui porte le nom de l’album. Album qui produira 3 autres titres de gros calibre avec les singles « It’s no crime », « Whip appeal » et « My kinda girl ».

La décennie 80 l’aura révélé au plus haut niveau mais c’est la décennie 90 qui va le consacrer avec pour commencer la sortie de l’album « For the cool in you » en 1993. Album dont seront extraits pas moins de 5 singles à succès dont le plus abouti sera « When I can see you », single qui lui offre une première reconnaissance planétaire digne des plus Grands.

La consécration ultime a lieu trois ans après en 1996 avec l’album « The day », album qui va faire un véritable carton planétaire et qui reste à ce jour son plus gros succès côté album. Album qui va produire 2 méga hits que sont « This is for the lover in you » et « Every time I close my eyes ».

Malheureusement, la suite sera moins glorieuse malgré la sortie d’autres albums à succès. D’autres albums qui seront dans l’incapacité à produire des singles de niveau équivalent aux précédents…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • I love you babe 1986
  • Lovers 1987
  • Mary Mack 1987 
  • If we try 1988 
  • Love saw it 1989
  • It’s no crime 1989
  • Tender lover 1989
  • Whip appeal 1990
  • Love makes things happen 1990
  • Give you my heart 1992
  • For the cool in you 1993
  • Never keeping secrets 1993
  • And our feelings 1994
  • Rock bottom 1994
  • When can I see you 1994
  • Take a bow (Madonna) 1994
  • Where is my love ? 1994
  • Dream away 1994
  • Someone to love (Jon B.) 1995 
  • Slow Jams 1996
  • This is for the lover in you 1996 
  • Every time I close my eyes 1997
  • How come, how long 1997
  • Talk to me 1997
  • (Always be my) Sunshine 1997
  • Gone to soon 1998
  • Fire 1998
  • You were there 1998
  • Reason for breathing 2000
  • There she goes 2001
  • What if 2001
  • The loneliness 2004
  • Sorry for the stupid things 2005
  • Grow and sexy 2005
  • Fire and rain 2007
  • Comfortable 2008
  • I need a love song 2008
  • Hurt you 2013
  • Where did we go wrong 2013
  • We've got love 2015
  • Exceptionnal 2015
  • He don't know nothin' 'bout it 2020
A chaque fois qu'il ferme les yeux...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1986...premier titre et déjà première étoile au palmarès. Un démarrage pour le moins idéale et qui positionne idéalement le jeune chanteur pour la suite des évènements...

1987...certes, le succès est limité aux Charts R&B mais c'est déjà ça comme on dit. Une entrée en matière idéale qui lui permet de se roder tranquillement mais surement...

1987...surtout qu'il est bon dans tous les domaines. Un potentiel global des plus intéressants et qui va forcément finir par produire de grandes choses...

1988...année après année, titre après titre, il gravit la pente à son rythme et se rapproche de façon de plus en plus certaine du sommet de la montagne. Il se pourrait donc que la fin de décennie nous réserve une belle surprise...

1989...il démarre l'année 1989 en charmante compagnie et nous livre par la même occasion un titre qui flotte littéralement dans l'air. MA-GI-QUE !

1989...pour le grand décollage, c'est maintenant ! L'on se doutait qu'à un moment donné tous ses efforts allaient payer. Cette fois-ci, c'est parti pour de bon !

1989...le succès devient désormais planétaire. La décennie 80 l'aura vu se révéler et atteindre le plus haut niveau. Reste maintenant à atteindre la consécration, la vraie...

1990...un savoir faire dans l'Intimiste qui, une nouvelle fois, fait des merveilles sur ce titre. Une année 1990 qui démarre tout en douceur et qui permet surtout à l'artiste de prouver s'il le fallait encore qu'il n'est pas là par hasard...

1990...un attrait pour les duos de choc mais surtout de charme plus que certain et qui lui réussit, c'est le moins que l'on puisse dire. Tout lui sourit désormais, à commencer par les femmes...

1992...il remet le couvert cette fois-ci avec Toni Braxton. Elles le veulent tout, force est de constater ! Et tant que cela marche, il aurait tort de ne pas en profiter !

1993...un style 'glamour' qui va devenir de plus en plus sa marque de Fabrique. Mi Dance, mi Intimiste, un subtil mélange qu'il maitrise désormais à la perfection...

1993...mais il n'est jamais aussi efficace que dans le registre 'à émotions', c'est clair. On pourrait dire trop d'Intimiste tue l'Intimiste mais avec lui, on en redemande encore et encore !

1994...il n'y a qu'à demander et il remet le couvert direct. Une décennie 90 placée de façon incontestable sous le signe de la douceur et de la finesse. Qui s'en plaindrait...

1994...il lui arrive tout de même de connaitre quelque 'loupés'. Ce titre ne manque pas d'intérêt, loin de là, mais il passera quelque peu sous les radars. Etonnant...

1994...par contre celui-ci ne va pas passer sous les radars, ça c'est certain. Un titre qui flotte littéralement dans l'air et avec lequel il va obtenir l'un de ses plus gros succès. MA-GI-QUE une nouvelle fois !

1994...il aura chanté avec quasiment toutes les stars du moment côté féminin. Les 2 nous livrent ici un titre absolument somptueux qui vient rajouter une nouvelle étoile à leur palmarès respectif. Et quelle étoile !

1994...une année 1994 exceptionnelle qui le voit enchainer les duos de légende de façon pour le moins impressionnante. Cette fois-ci, ce sera un duo 100 % masculin. Et pourquoi pas...?

1994...comme si cela ne suffisait pas, le voici maintenant aux côtés de Lisa Stansfield. Et une nouvelle fois, le duo fonctionne fonctionne du feu de dieu. Quel talent !

1995...le mode duo est également devenu son fond de commerce. Et il aurait tort de s'en priver car il obtient à chaque fois des scores de ventes pour le moins impressionnants...

1996...là, ce n'est même plus un duo auquel on a affaire mais carrément à un quintet. Mais comme le dit le vieil adage, plus on est de fous et plus on rit...

1996...un titre qui le voit encore particulièrement bien entouré. A tel point que ce titre là va lui apporter son premier méga hit. Enfin !

1997...il aura connu le plus gros succès de sa carrière sur le titre précédent mais à plusieurs. Cette fois-ci, il va connaitre le plus gros succès de sa carrière mais en solo. La boucle est désormais bel et bien bouclée. MA-GIS-TRAL !

1997...rarement un artiste aura autant chanté avec les autres. Cette fois-ci, c'est carrément avec le Maître Stevie Wonder qu'il pousse la chansonnette. Avec à la clé un résultat forcément de très grande classe vu le pedigree des 2 protagonistes !

1997...retour en solo le temps de ce titre, un titre qui restera comme son 'petit' hit de l'année. Surtout quand on voit ce qui s'annonce à l'horizon...

1997...une année 1997 qui se finit en apothéose avec ce nouveau titre à plusieurs, nouveau titre qui rajoute une étoile supplémentaire à un palmarès déjà copieusement garni. Ce chanteur devient une véritable machine de guerre lorsqu'il est associé aux autres, c'est clair...

1998...il remet le couvert avec le Grand Stevie. Malheureusement, ce titre là ne rencontrera pas vraiment le même niveau de succès que leur précédente collaboration. Allez comprendre...

1998...une année 1998 décidément bien plus compliquée à gérer que prévue. Les titres se succèdent mais ne connaissent qu'un niveau de succès des plus minimes. Trou d'air passager ou début de la fin, bonne question...

2000...trou d'air passager. Le voici de retour en cette nouvelle décennie 2000 dans une forme qu'on qualifiera de certaine. Suffisante en tout cas pour recoller au peloton...

2001...certes le niveau de succès de cette nouvelle décennie n'aura pas grand chose à voir avec celui de la précédente mais il permet tout de même au chanteur de continuer à y croire. C'est déjà ça...

2001...toujours aussi efficace dans l'Intimiste. Il s'y réfugie dès que les choses se compliquent et ma foi, on ne va pas s'en plaindre, loin de là quand on voit ce qu'il arrive encore à produire...

2004...le chanteur continue à tracer sa route sans se soucier d'une concurrence qui est à des années lumières devant dorénavant. D'un autre côté, tant qu'il existe un temps soit peu dans les Charts, pourquoi tout arrêter...

2005...le niveau de succès est en chute libre malgré une volonté de bien faire évidente. Malgré un talent plus qu'évident, les 20 ans de carrière commencent sérieusement à peser, c'est clair...

2005...celui-ci fera un tout petit mieux mais de peu. Ca se complique de plus en plus et il est évident que ça ne va pas aller en s'arrangeant...

2007...il avait très peu pratiqué les reprises de luxe et s'y essaye avec ce titre. Une version revisitée du titre de James Taylor datant de 1970 qui tient largement la route mais qui ne connaitra qu'un niveau de succès des plus limités...

2008...même les duos, qui jusqu'alors lui rapportaient des succès plus que conséquents, ne lui rapportent plus désormais. Dure loi du métier...

2008...une décennie 2000 qui l'aura vu décliner doucement mais surement. Mais il est encore là et ça, personne ne pourra lui enlever...

2013...c'est encore un duo de choc mais surtout de charme qui va lui apporter son dernier hit d'envergure. Les femmes lui auront porter bonheur jusqu'au bout...

2013...aussi paradoxal que cela puisse paraitre, ce titre là passera totalement sous les radars alors qu'on retrouve les mêmes protagonistes que sur le titre prédécèdent. Des fois, il ne faut pas chercher à comprendre...

2015...impossible de l'arrêter et ce quel que soit le résultat dans les Charts. Sa volonté d'y croire toujours et encore force le respect, c'est indéniable...

2015...quasiment 30 ans de carrière, et oui, déjà. Et malgré ces multiples décennies et un niveau de succès dans les chaussettes, ce qu'il continue à proposer tient largement la route. Quel talent !

2020...qui sait ce qu'il nous réserve pour l'avenir car il n'a pas l'air vraiment décidé à jeter l'éponge. Et qui l'en blâmerait? Surement pas nous...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article