Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Wings est un groupe américano-anglais formé en 1971 par l’ex Beatles Paul McCartney, lequel sera entouré à l’origine de sa femme Linda McCartney, de Denny Seiwell et de Denny Laine (ex Moody Blues).

Le nom Wings serait venu à McCartney alors qu’il se trouvait à la maternité pour la naissance de son deuxième enfant à savoir sa fille Stella. Accouchement qui se serait très mal passé et qui aurait vu le chanteur prier pour que sa femme et l’enfant à naitre survivent. C’est durant cette prière qu’il aurait vu apparaitre dans son esprit des ailes d’où le nom de Wings

Le groupe sort son premier album « Wild life »  l’année de sa formation et pour un premier album, il est particulièrement réussi. L’album fait un véritable carton planétaire et lance le groupe sur la scène internationale de façon fracassante. Paradoxalement, aucun titre ne sera classé…

En 1972 sortent 3 nouveaux singles hors album, « Give Ireland back to the Irish » (en réponse aux évènements tragiques du Bloody Sunday), « Mary had a little lamb » et « Hi, Hi, Hi ». Trois titres qui ne vont pas passer inaperçus cette fois, loin de là. Les 3 sont d’énormes succès planétaires et confirment la montée en puissance spectaculaire du groupe.

Nouvel album « Red Rose speedaway » en 1973 cette fois-ci sous le nom de groupe Paul McCartney & Wings. Album qui va faire encore plus fort que son prédécesseur notamment grâce à l’énormissime single « My love », single qui restera incontestablement comme le titre phare de l’album.  

Une année 1973 qui le voit le groupe marcher sur l’eau avec la sortie du titre « Live and let die », titre qu’on va retrouver sur la BO du 8ème opus de James Bond qui porte le même nom. Le titre est un énorme succès planétaire et reste à ce jour l’un des titres parmi les plus marquants de la saga Bond.

Une année 1973 qui n’en finit pas avec la sortie d’un nouvel album « Band on the run ». Et fait incroyable, ce deuxième album de l’année va devenir tout simplement l’album le mieux classé de toute la discographie du groupe, rien que ça. Album porté à bout de bras par les singles « Helen wheels », « Jet » mais aussi, et surtout, par le single phare « Band on the run ».

C’est au tour de l’album « Venus and Mars » de sortir en 1975, album qui vient confirmer une fois de plus le statut de poids lourd du groupe. Même si son niveau de succès ne saurait égaler celui atteint par l’album précédent, il permet au groupe de maintenir sa position en tête de peloton notamment grâce à des titres comme « Letting go », « Venus and Mars » ainsi que « Listen to what the man said », titre qui restera de façon incontestable comme le titre de référence de l’album.

A ce stade, rien n’est en mesure de contrarier leur main mise sur la scène musicale internationale avec la sortie d’un nouvel album à succès « Wings at the speed of sound » en 1976. Album dont sera extrait l’un de leurs titres parmi les plus emblématiques à savoir « Silly love songs », single qui va offrir à McCartney la distinction suprême d’être l’un des très rares artistes à avoir obtenu deux titres classés N°1 dans le Billboard américain avec 2 groupes différents, une véritable prouesse ! Album dont sera extrait un autre single de très gros calibre à savoir « Let ’em in ».

Un succès incroyable qui se confirme l’année suivante en 1977 avec la sortie d’un nouveau joyau à savoir le titre « Mull of Kyntire », titre écrit en hommage à la région écossaise où McCartney avait élu domicile au début des années 1970. Sorti peu de temps avant Noel à cette époque là, le titre va devenir un énorme succès et reste à ce jour l’un des titres phares de l’artiste.

Et l’aventure continue en 1978 avec la sortie de l’album « London town », album qui voit le groupe évoluer vers un niveau de sonorité plus apaisée notamment au niveau synthétiseurs. Album dont le single phare sera « With a little luck » et dans une moindre mesure « I’ve had enough » et « London town ».

La fin de décennie voit le groupe changer de label, avec un McCartney qui quitte Capitol (label avec lequel il travaillait depuis ses débuts…) pour passer chez Columbia Records. Un changement de label qui va leur permettre d’aborder de nouveaux objectifs.

Côté positif, ce changement va consacrer définitivement le groupe avec la sortie hors-album en 1979 du single « Goodnight tonight », single qui restera incontestablement comme leur plus gros succès côté Dancefloor. Le groupe prouve de façon magistrale avec ce single qu’il excelle dans tous les domaines musicaux possibles et qu’il incontestablement l’un des groupes majeurs de la décennie.  

Côté négatif, l’album « Back to the egg » qui sort la même année ne va pas atteindre les niveaux de succès escomptés et montre pour la première fois que le groupe est peut être arrivé au maximum de ce qu’il était capable de faire. Album qui sauvera les meubles uniquement avec le titre « Getting closer ».

Une aventure qui va malheureusement prendre une tournure nettement plus sombre lorsque McCartney est arrêté au Japon en 1980 en possession de 220 grammes de Marijuana alors qu’il s’apprêtait à démarrer une tournée de 11 dates là bas avec les Wings. Conséquences immédiates, toute la tournée est annulée et le chanteur est même incarcéré pendant 10 jours avant d’être expulsé du pays.

Sans compter de plus en plus de divergences au sein du groupe sur l’orientation musicale à donner aux futures productions du groupe, des divergences qui vont plomber gravement l’ambiance au sein du groupe. Avec comme conséquence une disparition inévitable qui aura lieu assez rapidement et ce malgré la production ultérieure de quelques titres qui ne changeront en rien la donne malheureusement…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Love is strange 1971 
  • Wild life 1971
  • Some people never know 1971 
  • Dear friend 1971 
  • Give Ireland back to the Irish 1972 
  • Mary had a little lamb 1972 
  • Hi, Hi, Hi 1972 
  • My love 1973
  • Live and let die 1973
  • Helen wheels 1973 
  • Jet 1973 
  • Let me roll it 1973
  • Bluebird 1973 
  • Band on the run 1974 
  • Junior’s farm 1974 
  • Listen to what the man said 1975 
  • Letting go 1975
  • Venus and Mars 1975
  • Silly love songs 1976 
  • Let ‘Em in 1976 
  • Maybe I’m amazed 1977 
  • Mull of Kintyre 1977
  • With a little luck 1978
  • I’ve had enough 1978
  • London town 1978
  • Goodnight tonight 1979
  • Getting closer 1979
  • Coming up 1980
  • Spies like us 1985
  • Put it there 1990
Bonne nuit ce soir...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1971...l'énormissime aventure Beatles refermée, Paul McCartney se lance dans une nouvelle aventure cette fois-ci solo. Qui ne va pas l'être très longtemps solo puisqu'il lance dans la foulée ce nouveau groupe du nom de Wings...

1971...paradoxalement, le premier album du groupe fait un malheur mais pas les singles qu'il contient. Des fois il ne faut pas chercher à comprendre...

1971...quoi qu'il en soit, l'aventure Wings est bel et bien lancée. Et l'artiste va montrer de façon éblouissante dans les années qui viennent qu'il peut largement exister en dehors des Beatles...

1971...la réponse du berger à la bergère. Paul McCartney qui répond tout en finesse à John Lennon et surtout à son single 'How do you sleep ?', single empli de critiques acerbes qui visent directement McCartney...

1972...un titre en réponse aux événements tragiques du Bloody Sunday. Evènement tragique qui va se dérouler le dimanche 30 Janvier 1972 et qui va opposer manifestants pacifistes et armée anglaise, laquelle va ouvrir le feu et tuer 14 personnes...

1972...Paul McCartney qui fait de la chanson pour enfants, qui l'eut cru...? Et pourtant, ce sera le cas avec ce titre. Et ma foi, même dans ce registre, il assure !

1972...un troisième titre hors album en cette année 1972 et comme les 2 précédents, cela ne l'empêchera pas de remporter un énorme succès planétaire. Une prouesse d'autant plus à saluer que ce titre là sera carrément censuré par la BBC pour ses paroles soi-disant outrancières et ouvertement pro-drogue...

1973...l'année du grand décollage. Après avoir signé plusieurs titres de très gros calibre, le groupe va réussir à passer un palier supplémentaire grâce à une année 1973 qui va se révéler exceptionnelle en tous points. A commencer par ce titre...

1973...après avoir signé un titre Intimiste absolument somptueux pour commencer l'année, le groupe va avoir l'extrême privilège de signer l'un des titres phares de la BO du 8ème opus de la saga James Bond. Quand on regarde dans l'histoire quels sont les autres à avoir eu ce privilège, à chaque fois, c'était les meilleurs du moment, tout simplement. Ceci explique cela...

1973...troisième single et troisième méga hit de l'année ! Le groupe a atteint un niveau de reconnaissance et de renommée tel que chaque titre qui sort désormais est un évènement à lui seul...

1973...comme si cela ne suffisait pas, ils en remettent un quatrième derrière. Et lui aussi va connaitre un parcours des plus flatteurs dans les Charts. Quand ça veut, ça veut !

1973...vous en voulez encore, pas de problème, il n'y qu'à demander ! Le groupe marche littéralement sur l'eau et tout ce qui sort se transforme immédiatement en or massif. Bluffant !

1973...ce qui accroit encore leur puissance, c'est qu'ils sont bons dans tous les domaines. Du tempo le plus rapide au plus lent, du style le plus classique au plus exotique, rien n'est à jeter. Une véritable prouesse !

1974...certes, l'année 1974 ne saura égaler l'incroyable année 1973 mais ce qu'ils vont livrer ici est une nouvelle fois à la hauteur ! Une inspiration incroyable qui se renouvelle en permanence et qui montre une nouvelle fois que Paul McCartney est vraiment un artiste totalement hors norme...

1974...il leur arrive tout de même de faire dans le tout venant et la facilité. Ils en feront peu mais lorsque cela arrive, ça se voit. Du moins ça s'entend...

1975...une légère faiblesse d'inspiration qui ne va pas durer longtemps. Les affaires reprennent de façon spectaculaire dès l'année suivante avec ce nouveau titre avec à la clé un nouveau méga hit à rajouter à un palmarès déjà hallucinant...

1975...encore un titre qui ne marchera que modérément. Décidément, l'histoire commence à se répéter. Mais d'un autre côté, un paquet de groupe aimerait réaliser ce genre de 'contre-performance' vu le niveau de succès tout de même atteint par ce titre...

1975...celui-ci fera encore moins bien. L'on commence sérieusement à s'interroger sur le devenir du groupe et sa capacité à rebondir. Vu ce qui s'annonce à l'horizon, aucun souci à se faire les concernant...

1976...1973 fut une année exceptionnelle et bien en voilà une autre ! Certes, l'année 1976 produira moins de titres mais le groupe va tout simplement obtenir le plus gros succès de toute sa discographie singles avec CE titre ! Une consécration largement méritée et qui vient récompenser l'un des groupes parmi les plus doués de la décennie, c'est clair. MA-GIS-TRAL !

1976...le groupe ne produira que 2 titres cette année là mais quels titres ! Le groupe est au summum de son art et déroule avec une facilité qui en ferait pâlir plus d'un, c'est clair...

1977...un début d'année 1977 qui ne ressemble en rien à ce que fut le début d'année précèdent. Les années se suivent mais ne se ressemblent plus forcément désormais pour le groupe. Fin de l'état de grâce..?

1977...un titre à la limite du folklorique et qui pourtant va apporter au groupe l'un de ses plus gros succès planétaires. Un titre qui rend hommage à l'Ecosse et plus particulièrement à la péninsule de Kintyre, endroit de l'Ecosse où le chanteur est propriétaire du domaine de High Park Farm depuis 1966...

1978...en parlant de méga succès, en voilà un autre ! Une fin de décennie 70 qui les voit parfaitement maitriser leur sujet et qui montre surtout qu'il va falloir encore compter sur eux dans les mois et les années qui viennent...

1978...quasiment aucun titre du groupe ne passera sous les radars mais certains réussiront moins que d'autres. La preuve avec celui-ci...

1978...quoi qu'il en soit, qu'il y ait méga hit ou pas, le niveau de succès est largement suffisant pour maintenir le groupe dans le peloton de tête sans trop de difficulté. Encore pour longtemps...?

1979...pour l'instant, aucune inquiétude à avoir les concernant. Ils vont livrer ici l'un des plus gros hits Dance de cette fin de décennie et montrer de façon éclatante qu'ils ne comptent rien lâcher. A bon entendeur salut !

1979...comme toujours, les morceaux de milieu ou de fin d'année n'ont pas le même impact sur le grand Public. La preuve une nouvelle fois avec ce titre. Etonnant non...?

1980...malheureusement, toutes les plus belles aventures ont une fin. Le groupe vit ses derniers instants, minés par de fortes dissensions internes dont il ne se relèvera pas malheureusement...

1985...plusieurs titres sortiront par la suite mais qui seront plus à mettre au crédit de Paul McCartney qu'autre chose. Mais que l'aventure fut belle !

1990...une aventure incroyable qui aura fait de ce groupe l'un des groupes majeurs de cette fin de XXième siècle. Le tout grâce au talent hors norme de son leader une nouvelle fois...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
B
Merci pour votre beau partage de WINGS. SUPER ! Bon jeudi et bonnes vacances si vous y êtes en ce moment. Bibi
Répondre
N
Merci Bibi pour votre commentaire. Il est clair que ce groupe mérite largement sa place au Panthéon Musical des années 80 !