Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Philippe Swan, de son vrai nom Philippe Colpaert, est un compositeur-interprète belge qui démarre sa carrière artistique en montant un groupe nommé Calvitie Précoce, groupe avec lequel il arrive à sortir un premier single « Garçon, l’addition ». Single qui passera pour le moins quelque peu inaperçu…

On le retrouve par la suite chez Polygram Belgique en 1987 où il va assurer le poste de Responsable des compilations et projets spéciaux.

Mais c’est surtout un an plus tard en 1988 que tout s’accélère subitement côté carrière artistique lorsqu’il sort le single « Dans ma rue », single produit non pas par Polygram mais par le label Phonogram. Titre qui va faire un véritable carton et propulser le jeune chanteur sur le devant de la scène de façon fracassante.

Nouveau single « Suzy » en 1989, single au succès moindre. Tout comme « Machinalement » qui sort en 1990, single extrait de son premier ’album « Sale rêveur » qui sort également la même année et qui connaitra un joli succès d’estime.

Nouvel album « Hip hop » en 1993, album qui ne connaitra pas vraiment le même niveau de succès que son prédécesseur. « Troisième millénaire » qui sortira en 1998 ne fera pas mieux malheureusement.

Durant la décennie 90, il rencontrera plus de succès avec ce qu’il écrit pour les autres que pour lui même. Notamment ce qu’il va écrire pour Fabian et la chanteuse Mélanie…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Dans ma rue 1988
  • Suzy 1989 
  • Machinalement 1990 
  • Paradiso (Fabian) 1992
  • Belinda (Fabian) 1992 
  • Quand Didi partie 1993
  • Blues sur Saturne un soir de juin 1993 
  • The policy of love 1993 
  • Dis oui (Mélanie Cohl) 1998
  • Leila 1998 
  • Belle 1998 
  • Ma chérie d'amour 1998 
Dans sa rue...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1988...il aura suffi d'un titre, CE titre, pour faire la fortune et la gloire de ce jeune chanteur sorti de nulle part. Premier titre et jackpot direct. E-NOR-MI-SSIME !

1989...un titre sympathique mais qui sera incapable de rivaliser avec le rouleau compresseur précédent. Reste maintenant à s'accrocher et surtout à éviter le phénomène 'étoile filante'...

1990...un style bon enfant qui restera pour toujours sa marque de Fabrique. Après, cela ne fait pas tout et le plus dur avec ce style c'est de se renouveler sans tomber dans la caricature...

1992...du coup, comme sa carrière connait des hauts - mais aussi des bas - il se met à composer pour les autres. Et ma foi, le résultat est loin d'être ridicule. La preuve !

1992...un joli titre qui flotte littéralement dans l'air et qui prouve que dans le domaine du registre 'à émotions' il sait faire également. On en redemande !

1993...décidément, il affiche des prédispositions pour l'Intimiste plus qu'évidentes. Encore un titre tout en finesse à la qualité plus que certaine

1993...même si le niveau de succès atteint désormais est des plus limités, ce qu'il continue à proposer tient largement la route. N'est-ce pas l'essentiel...?

1993...l'aventure continue mais il est clair que le chanteur fait plus dans la figuration qu'autre chose. Après, chacun met le curseur du succès au niveau où il le veut...

1998...il va tenter l'Eurovision avec ce titre, du moins il va composer ce titre pour une autre artiste qui elle fera réellement l'Eurovision. Ce titre ne gagnera pas mais finira à une très honorable 6ème place...

1998...et toujours ce style enjoué qui aura autant fait sa force que sa faiblesse. Une force durant la décennie 80 mais plus une faiblesse qu'autre chose durant la décennie 90...

1998...quoi qu'il en soit, lui trace sa route comme il l'entend et ne compte pas changer quoi que ce soit. Après, à tort ou à raison, ça c'est autre chose...

1998...plutôt à tort car l'aventure tire malheureusement à sa fin avec ce titre. Dix ans après avoir explosé au plus haut niveau avec son titre fétiche "Dans ma rue", la boucle est désormais bouclée. Mais l'aventure fut belle et c'est surtout ça l'essentiel !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article