Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Sweet, plus connu sous le nom de The Sweet, est un groupe anglais formé en 1968 et composé à l’origine de Brin Connolly, Frank Torpey, Steve Priest et Mick Tucker.

Groupe qui émerge au départ sous le nom de The Sweetshop et qui produit un premier single « Slow motion », single qui passera quelque peu inaperçu malheureusement…

Le groupe signe avec le label EMI un an plus tard en 1969, label avec lequel ils vont sortir d’autres singles comme « Lollipop man » la même année et « All you’ll ever get from me » et « Get on the line » en 1970. Singles qui une nouvelle fois passeront ‘à travers’…

Changement de label en 1971 et passage chez RCA, un passage qui va leur permettre de voir enfin leurs efforts récompensés avec le succès, et pas des moindres, du single « Funny funny ». Le titre va faire un véritable carton planétaire et projeter le groupe sur le devant de la scène internationale de façon pour le moins fracassante. Un énorme succès suivi d’un autre encore plus gros dans la foulée avec la sortie du titre « Co-Co », titre qui fait du groupe l’une  des plus grosses révélations du moment.

Deux titres extraits de l’album « Funny how sweet Co-Co can be », album qui sort la même année et qui, paradoxalement, ne connaitra pas vraiment le même niveau de reconnaissance que les 2 singles qu’il a porté…

Côté singles, par contre, c’est toujours autant l’euphorie avec la sortie en 1972 du titre « Poppa Joe » hors album, single qui va confirmer l’incroyable dynamique qui porte le groupe à ce stade. Suivi de peu de « Little Willy » et « Wig-Wam bam », deux autres singles qui sortent également la même année et eux aussi hors album. Deux titres qui eux aussi finiront en méga hits, une véritable prouesse !

L’on pouvait penser que le groupe avait atteint le toit du monde durant cette année 1972 mais c’était bien mal les connaitre. Car ils vont réaliser l’exploit incroyable de faire encore plus fort durant l’année 1973 avec la sortie de 3 nouveaux singles. Singles sortis une nouvelle fois hors album et qui vont atteindre des scores de ventes pour le moins hallucinants pour deux d’entre eux à savoir « Block buster ! » et « The ballroom blitz ». Le troisième, « Hell raiser » sera un cran en-dessous mais vraiment d’un cheveux.

Une année 1973 qui les voit également changer de nom pour passer de The Sweet à Sweet.

Lassés de leur image un peu trop pop bubble-gum, le groupe décide de changer son image ainsi que sa sonorité à partir de l’année 1974. Avec une orientation musicale nettement plus hard rock. Une année qui coïncide également avec la sortie de 2 nouveaux albums, rien que ça.

A commencer par « Sweet Fanny Adams », album au succès notoire mais qui sera dans l’incapacité à produire un quelconque single de classe planétaire. Par contre, le suivant, « Desolation boulevard », va connaitre un destin nettement plus favorable avec pour commencer la production de deux énormes singles « The six teens » et « Turn it down » la même année.

Mais la cerise sur le gâteau va arriver un an plus tard en 1975 avec la sortie d’un troisième titre « Fox on the run », single qui va tout fracasser au niveau planétaire et maintenir le groupe à un niveau de réussite toujours aussi hallucinant.

Année 1975 exceptionnelle une nouvelle fois avec la sortie d’un autre énormissime single avec le titre « Action », titre extrait de leur nouvel album « Give us a wink » qui sortira un an plus tard en 1976.

Une année 1976 qui correspond au point de rupture entre une première partie de carrière aux succès hors normes et une deuxième partie aux succès nettement plus limités.

Les albums « Off the record », « Level headed » et « Cut above the best » qui sortiront respectivement en 1977, 1978 et 1979 vont connaitre des scores de ventes honorables mais vont vraiment peiner à produire des singles de la classe des précédents. Seul le single phare « Love is like oxygen » qui sortira en 1978 leur permettra de décrocher une dernière étoile.

Car tout ce qui sortira par la suite ne connaitra qu’un niveau de succès des plus limités avec comme conséquence la lente, mais irrémédiable disparition d’un groupe qui restera incontestablement comme l’un des plus doués de sa génération.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres...) :

  • Slow motion 1968 
  • Lollipop man 1969 
  • All you'll ever get from me 1970
  • Get on the line 1970
  • Funny funny 1971
  • Co-co 1971
  • Alexander Graham Bell 1971 
  • Poppa Joe 1972
  • Jeanie 1972
  • Little Willy 1972
  • Wig-Wag Bam 1972
  • Block buster ! 1973 
  • Hell raiser 1973
  • The ballroom blitz 1973 
  • Teenage rampage 1974 
  • The six teens 1974 
  • Turn it down 1974 
  • Breakdown 1974
  • Peppermint twist 1974
  • Fox on the run 1975
  • Action 1975 
  • Lady starlight 1975 
  • The lies in your eyes 1976
  • Lost angels 1976
  • Fever of love 1977
  • Funk it up (David's song) 1977 
  • Love is like oxygen 1978
  • California nights 1978
  • Call me 1979
  • Big apple waltz 1979
  • Give the lady some respect 1980
  • Sixties man 1980 
  • It’s… It’s… The sweet mix 1984 
  • Sweet 2th - The wigwam Willy mix 1985 
  • X-Ray-Specs 1991 
  • Stand up 1992
  • Am I ever gonna see your face again 1992 
  • Do it all over again 2002 
  • Join together 2012
  • Defender 2015 
L'amour est comme l'oxygène...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1968...les tous premiers pas d'un p'tit groupe sorti de nulle part. Personne n'imagine à ce stade l'incroyable carrière qui les attend derrière...

1969...le groupe affiche un potentiel plus qu'évident. Mais il reste encore un peu de travail avant de pouvoir intégrer à terme la cour des Grands, c'est clair...

1970...la décennie 60 les aura vu éclore mais c'est la décennie 70 qui va les voir littéralement exploser sur la scène musicale internationale. Du moins à partir de l'année 1971...

1970...en seulement 3 ans ils auront atteint le niveau suffisant pour pouvoir rivaliser avec les pointures du moment. Non seulement ils vont rivaliser mais ils vont carrément écraser la concurrence purement et simplement...

1971...le titre du grand décollage et quel décollage ! Le groupe passe de l'ombre à la lumière de façon pour le moins fracassante et va commencer à écrire la légende avec ce titre...

1971...une année 1971 incroyable qui voit un groupe tout écraser sur son passage et devenir en seulement 2 titres l'un des plus gros phénomènes musicaux du moment. Bluffant !

1971...2 méga hits et1 top hit. Pour un groupe qui n'avait pas fait parler de lui plus que ça, c'est ce qu'on appelle un carton plein. Et ce n'est que le début !

1972...le groupe a trouvé la recette miracle de façon évidente car tout ce qui sort désormais se transforme immédiatement en or massif. Le tout grâce à un talent largement au-dessus de la moyenne...

1972...une sonorité parfaitement tendance, tout comme le style. Le groupe est un exemple parfait de l'humeur de l'époque...

1972...l'on pensait que le groupe avait atteint le maximum de ses possibilités mais c'était légèrement les sous-estimer. Ils arrivent encore à passer un nouveau palier avec ce titre, fait proprement stupéfiant...

1972...les méga hits se succèdent à une vitesse hallucinante et font de ce groupe l'un des groupes majeurs du moment et ce de façon incontestable...

1973...déjà 2 ans tout en haut de l'affiche. L'on pourrait se dire que le groupe a peut être donné le meilleur de lui-même et que la chute dans les Charts va s'amorcer. Oh que non, c'est même tout le contraire qui va se produire !

1973...le niveau de succès dans les Charts reste à un niveau stratosphérique et la concurrence ne peut absolument rien faire à ce stade pour les contrer. Quand ça veut, ça veut !

1973...le groupe continue à tout fracasser avec une facilité totalement déconcertante. Tout leur réussit comme par magie et chaque titre produit crée instantanément l'évènement...

1974...l'année 1974 repart sur les mêmes bases que les 3 années précédentes. Un groupe hors norme qui affiche un niveau de réussite pour le moins hors norme lui aussi...

1974...même si l'année 1974 sera un cran en dessous de l'année 1973 en termes de succès dans les Charts, il reste tout de même à un niveau qui ferait pâlir d'envie 99,9 % de la concurrence...

1974...le groupe continue à dérouler tranquillement sans trop se soucier de la concurrence et encore moins des nouvelles tendances musicales qui pointent le bout de leur nez. A tort où à raison, ça c'est autre chose...

1974...une année 1974 dense en titres et de la qualité à tous les étages. Il va falloir en profiter car les années à venir vont être nettement moins riches en termes de productivité de titres...

1974...le groupe aura fait rarement dans la reprise mais il y a un début à tout. Les voilà qui reprennent ce titre de Joey Dee And The Starliters datant de 1961 et le résultat décoiffe comme on dit. Sauf dans les Charts malheureusement...

1975...les affaires reprennent du feu de Dieu en cette année 1975. Le groupe est au summum de son art et signe ici incontestablement l'un de ses titres parmi les plus emblématiques. MA-GIS-TRAL !

1975...une année 1975 exceptionnelle en tous points et qui les voit littéralement marcher sur l'eau. Pas sur que cela dure comme ça encore longtemps malheureusement...

1975...ils savent faire dans le pêchu mais ils savent faire également dans l'Intimiste et ce de façon incontestable. Une polyvalence qu'on ne retrouve que chez les plus Grands, forcément...

1976...après 5 années totalement euphoriques, le groupe va commencer à fortement décélérer à partir de cette année 1976. L'on se doutait qu'en même qu'avec un niveau de succès pareil, se maintenir indéfiniment de la sorte relevait de l'exploit quasi surhumain...

1976...la décélération dans les Charts va être pour le moins sévère. On ne parle pas de disparition pure et simple mais la chute va tout de même être un peu plus rapide que prévue...

1977...cette année 1977 ne va ressembler en aucune manière aux années précédentes côté Charts, force est de constater. Et pourtant, le groupe fait de réels efforts pour coller aux dernières tendances musicales du moment. Franchement dommage...

1977...les efforts d'évolution sonore sont évidents mais rien n'y fait, la désaffection pour le groupe est évidente. Un retournement de situation pour le moins inattendu et surtout quelque peu inexplicable...

1978...mais c'est sans compter sur leur capacité incroyable à rebondir et surtout à ne rien lâcher. Ils vont signer ici tout simplement l'un de leurs titres parmi les plus marquants et revenir dans la course de façon pour le moins spectaculaire. E-NOR-MI-SSI-ME !

1978...un retour en tête de course pour le moins éphémère. Ils rechutent direct derrière et cette fois-ci, la chute sera encore plus violente et surtout irréversible...

1979...le dévissage a été tellement sévère que le retard pris avec la concurrence est désormais impossible à combler. Une suite qui va être forcément bien compliquée à gérer, c'est clair...

1979...après avoir été les Rois du monde en milieu de décennie, le groupe termine cette dernière dans l'indifférence générale. Quel retournement pour le moins incroyable...!

1980...ils vont tenter le passage à la décennie 80 mais rien n'y fera malheureusement et ce malgré tous leurs efforts. Quand ça ne veut plus, ça ne veut plus...

1980...ils n'auront pas su anticiper les changements majeurs qui s'annonçaient pour ce début de décennie 80 avec à la clé une mise hors jeu direct. Dure loi du métier...

1984...le dernier tout 'petit' hit. Et encore sur une compilation de leurs plus grands titres, rien de très original du coup...

1985...les affaires ne s'arrangent guère. Le groupe va traverser la décennie tel un fantôme à la recherche d'un glorieux passé qu'il ne retrouvera plus jamais malheureusement...

1991...la décennie 80 ne leur aura pas vraiment réussi mais ils vont tout de même tenter le passage à la décennie suivante. Pari osé et surtout pari perdu d'avance...

1992...le groupe essaye de rerentrer par la petite porte après avoir adapté sa sonorité et son style afin de coller aux dernières tendances du moment. Mais il est bien trop tard pour inverser le cours du temps malheureusement...

1992...quoi qu'il en soit, il y auront cru jusqu'au bout. Un jusque-boutisme pour le moins stérile mais qui force le respect tout de même...

2002...impossible de les arrêter les p'tits gars ! Ils reviennent toujours et encore sans s'embarrasser des qu'en dira-t-on et de l'absence totale de résultats dans les Charts. Moi je dis bravo...

2012...ils reviennent désormais tous les 10 ans. On ne sait plus réellement ce qui peut encore les motiver mais eux y croient encore en tout cas...

2015...cette fois-ci, c'est bel et bien la fin. Du moins pour l'instant. Car avec eux, tout est possible donc il se pourrait qu'on les retrouve encore par la suite...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article