Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Thelma Houston est une chanteuse américaine qui démarre sa carrière artistique au sein d’un chœur gospel nommé Art Reynolds Singers.

La carrière professionnelle quant à elle démarre en 1969 lorsqu’on lui propose de signer avec le label Dunhill Records. Label qui lui permet de sortir un premier album « Sunshower » en 1969, album qui connaitra un joli succès d’estime.

C’est l’année d’après qu’elle va enregistrer un premier succès notoire côté single avec « Save the country », titre qui lui offre son premier classement dans les Charts en 1970.

Changement de label deux ans plus tard en 1971 et passage à la Motown. Changement qui ne lui profte pas vraiment puisque elle va devoir attendre l’année 1974 pour enregistrer un premier succès sous ce label avec le titre « You’ve been doing wrong for so long ».

Et il va lui falloir attendre encore deux ans supplémentaires et l’année 1976 pour vraiment décoller grâce à la sortie de l’album « Any way you like it ». Album dont va être extrait son énormissime reprise du titre « Don’t leave me this way » d’Harold Melvin & The Blue Notes datant de l’année précédente. Version revisitée qui va faire un véritable carton planétaire et faire littéralement exploser la notoriété de la chanteuse.

Une année 1976 particulièrement faste pour elle puisqu’elle décroche une deuxième étoile d’envergure avec le titre « If it’s the last thing I do ».

Nouvel album « The devil in me » l’année suivante en 1977, album au succès notoire mais qui peinera paradoxalement un produire un hit digne de ce nom hormis pour le titre « I’m here again », titre qui sera le seul à tirer son épingle du jeu. L’album « Ready to roll » qui sera quant à lui en 1978 fera encore pire avec aucun titre classé !

Une année 1978 qui sera sauvé in extremis par le titre « Love masterpiece », titre présent sur la BO du film Thank God it’s Friday et qui connaitra un succès non négligeable cette année là.

L’année 1979 va lui permettre de revenir quelque peu dans la course avec le succès notoire du single « Saturday night, Sunday morning », titre phare de l’album « Ride to the rainbow » qui sortira la même année et qui sera son dernier album réalisé avec la Motown.

Nouveau label RCA à partir de l’année 1980, label qui lui permet de sortir l’album « Breakwater cat ». Malheureusement, le changement de label ne lui permettra pas de revenir durablement dans la course, du moins sur cet album.

C’est l’album suivant « Never gonna be another one » qui va enfin la remettre en ordre de marche en 1981. Notamment grâce au succès notoire du single « If you feel it ». Et dans une moindre mesure « 96 tears ».

On la retrouve une nouvelle fois en grande forme trois ans plus tard en 1984 sur l’album « Qualifying heat », album dont va être extrait l’énorme single « You used to hold me so tight ». Single qui sera cette fois-ci son dernier d’envergure.

D’autres titres sortiront par la suite mais aucun ne permettra à la chanteuse de revenir une nouvelle fois au contact des meilleures dans les années qui suivront…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Baby mine 1966 
  • Don't cry my soldier boy 1967
  • Everybody gets to go to the moon 1969
  • Save the country 1970 
  • Piano man 1972 
  • You've been doing wrong for so long 1974
  • Don’t leave me this way 1976
  • If it’s the last thing I do 1976 
  • I’m here again 1977
  • I can't go on living without your love 1977
  • Don't pity me 1978
  • Love masterpiece 1978 
  • Saturday night, Sunday morning 1979 
  • If you feel it 1981
  • 96 tears 1981
  • Working girl 1983
  • Just kile all the rest 1983
  • You used to hold me so tight 1984
  • What a woman feels inside 1984
  • I'd rather spend the bad times with you than spend the good times with someone new 1985
  • (I guess) It must be love 1985
  • Lean on me 1989
  • Hold on 1990
  • Out of my hands 1990
  • High 1991
  • Throw you down 1991
  • Brand new day 2007
Samedi soir, Dimanche matin...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1966...le tout début d'une longue, très longue, très très longue carrière. Mais à ce stade, personne ne le sait encore, forcément...

1967...par contre, ce qu'on peut voir dès le début, c'est que cette jeune chanteuse a du talent. Forcément de bon augure pour la suites des évènements...

1969...malgré un talent évident, ça ne veut toujours pas décoller malheureusement. Il va donc falloir attendre la décennie suivante pour espérer voir les choses éventuellement bouger...

1970...il suffisait juste d'être un peu patient. Elle décroche ici son premier titre classé et rentre enfin dans la cour des Grands. Reste maintenant à confirmer ce premier succès...

1972...et la confirmation va prendre un certain temps à arriver. Il est clair qu'il reste encore un peu de travail pour espérer rivaliser avec le gratin du moment...

1974...quoi qu'il en soit, elle continue son aventure vaille que vaille et y croit dur comme fer. Et à juste titre, surtout quand on voit ce qui se profile à l'horizon...

1976...elle avait sacrément raison d'y croire ! Elle va livrer ici tout simplement l'un des plus gros hits Dance de la décennie et s'offrir un ticket direct pour la postérité par la même occasion. Le tout grâce à cette version revisitée du titre d'Harold Melvin & The Blue Notes, une version revisitée qui restera incontestablement comme la plus emblématique de toute. CUL-TE !

1976...il y a des années où tout sourit comme par magie. Pour elle, ce sera cette année 1976 qui lui amène un nouveau top hit avec ce titre tout en finesse. Quand ça veut, ça veut !

1977...elle aura été bonne dans tous les domaines, que ce soit la Dance ou l'Intimiste. Une caractéristique qu'on ne retrouve que chez les plus Grandes, forcément...

1977...la suite va s'avérer un peu plus compliquée à gérer que prévue. Et pourtant, elle est loin de démériter, c'est clair...

1978...après un milieu de décennie 70 exceptionnel en tous points pour la chanteuse, la fin de décennie va la voir quelque peu à la peine. Un nouveau souffle s'impose et rapidement...

1979...c'est la BO d'un petit film à deux sous qui va lui permettre de s'en sortir in extremis. Elle va sauver les meubles grâce à ce titre qui fera partie de la BO du film Than God it's Friday. Qui se rappelle encore de ce film, pas grand monde c'est clair...

1979...et ô miracle, elle va revenir dans la course de façon spectaculaire grâce à l'effet d'aspiration produit par le titre précédent. Comme quoi rien n'est jamais fini !

1981...il va lui falloir 2 ans supplémentaires pour prendre la mesure des changements à effectuer pour coller aux nouvelles tendances musicales du moment. C'est chose faite désormais !

1981...une GROSSE année 1981 avec un niveau de succès en très nette hause grâce à une évolution sonore évidente. Tout bon comme on dit !

1983...l'adaptation aura été salutaire mais pas suffisante malheureusement. Face à une concurrence pléthorique et qui ne fait aucun cadeau, un niveau moyen ne suffit pas et elle va l'apprendre à ses dépends dans les années à venir...

1983...elle se voit de plus en plus reléguée au fin fond des Charts et pourtant ce n'est pas faute d'y mettre de la bonne volonté. Attention danger...

1984...retour en force en cette année 1984 avec un titre nettement plus inspiré et qui va lui permettre de montrer qu'avec elle, tout est toujours possible. La preuve !

1984...mais le niveau d'inspiration fluctue en permanence et rend la position de la chanteuse très instable. Et tenter de sauver les meubles avec de l'Intimiste pur et dur n'est pas chose facile...

1985...il est clair que la Dance est le seul et unique moyen de la maintenir un temps soit peu à flot durant cette décennie 80. Espérons que ça dure...

1985...elle n'aura jamais démérité durant cette décennie 80. Certes, la concurrence est loin devant mais quand on sait qu'elle a commencé sa carrière dans les années 60, on ne peut que saluer le fait qu'elle soit encore là aujourd'hui !

1989...reprendre du Bill Withers de 1972 et pas n'importe lequel de ses titres est un pari hautement risqué. Mais le résultat est loin d'être ridicule, c'est clair...

1990...et la voilà qui entame la décennie 90 en mode House, qui l'eut cru ?? Il faut tout de même se rappeler qu'elle a commencé sa carrière en 1966 !

1990...et elle va même réussir la prouesse d'être classée avec ce titre. Une longévité exceptionnelle pour une artiste décidément hors norme...

1991...à chaque titre l'on se dit que ce sera le dernier. C'est bien mal la connaitre. Une nouvelle fois la preuve avec ce titre qui sera lui aussi classé...

1991...et ça continue ! Quand on repense à ses tous débuts et où elle en est aujourd'hui, surtout côté tempo, la métamorphose est pour le moins bluffante !

2007...l'on se doutait qu'à un moment donné la corde allait lâcher avec à la clé une traversée du désert qui va durer près de 15 ans. Mais une nouvelle fois c'était bien mal la connaitre. Car la revoilà une nouvelle fois et de surcroit dans une forme éblouissante. Mais cette fois-ci, ce sera bel et bien la dernière fois qu'elle nous fera un come-back de ce niveau...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article