Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

 

Publié par Nostradam

Peter Frampton est un compositeur-interprète anglais qui démarre sa carrière artistique de façon pour le moins précoce puisqu’on le trouve dès l’âge de 12 ans au sein d’un groupe nommé The Little Ravens.

Jeune artiste qui, dans le même temps, va en croiser un autre et pas des moindres à savoir un certain David Bowie, les 2 fréquentant la même Ecole Technique de Bromley (école où enseigne le père de Peter Frampton…) !

On le retrouve à l’âge de 14 ans au sein d’un nouveau groupe nommé The Trubeats puis au sein des Preachers, groupe alors produit et managé par Bill Wyman qui n’est autre que le producteur des Rolling Stones.

Mais c’est à l’âge de 16 ans qu’il va vraiment commencer à faire parler de lui lorsqu’il intègre les Herd en 1966, groupe avec lequel il va décrocher plusieurs hits d’envergure.

Groupe qu’il quitte 3 ans plus tard pour former les Humble Pie en 1969 avec Steve Marriott, groupe qui connaitra lui aussi le succès et la renommée.

Après 4 albums avec les Humble Pie, le jeune chanteur décide de voler de ses propres ailes et quitte le navire à partir de l’année 1971. Et c’est un an plus tard en 1972 que la véritable carrière solo démarre avec la sortie de l’album « Wind of change ». Album qui ne passera pas inaperçu mais qui sera dans l’incapacité à produire le moindre single d’envergure…

L’album « Frampton’s camel » qui sortira un an plus tard en 1973 ne fera guère mieux malheureusement. Tout comme l’album « Something’s happening » qui sortira quant à lui en 1974…

Les choses vont enfin bouger avec la sortie de l’abum « Frampton » en 1975, album dont va être extrait les titres « Show me the way » et « Baby, I love your way ». Deux titres qui malgré une qualité évidente passeront pourtant quelque peu inaperçus…

Mais une qualité de cet acabit ne pouvait passer inaperçue plus longtemps et le chanteur les ressort dans son album live « Frampton comme salive ! » l’année suivante en 1976. Et là, c’est un véritable carton planétaire autant pour l’album live que pour les 2 singles !

La consécration définitive arrive un an plus tard en 1977 avec la sortie de l’abum « I’m in you », énormissime album qui restera comme le plus gros succès du chanteur côté album et qui va produire le non moins énormissime single du même nom. Single qui lui aussi restera comme son plus gros succès côté single.

C’est un très grave accident de voiture en 1978 qui va stopper nette son ascension vers les étoiles, accident qui aura lieu aux Bahamas et qui va voir l’artiste frôler la mort de près. Un accident qui va sérieusement freiner sa carrière et considérablement peinaliser l’album « Where I should be » qui arrivera l’année suivante en 1979.

Les ennuis sérieux continuent en 1980 avec la destruction de la quasi-totalité de ses guitares dans le crash de l’avion qui devait les emmener sur la tournée que le chanteur devait démarrer aux Brésils. Accident qui fera tout de même 3 morts en plus de la perte des guitares…

Deux revers de fortune dont il ne se remettra quasiment jamais et qui plomberont jusqu’à la fin la suite de carrière avec des albums qui ne connaitront qu’un niveau de succès des plus moyens. Et des singles qui, eux aussi, ne connaitront qu’un niveau de succès somme toute limité….

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Jumpin’ Jack Flash 1972
  • It’s a plain shame 1972
  • All night long 1973 
  • Which way the wind blows 1973
  • Baby (Somethin’s happening) 1974 
  • (I’ll give you) Money 1975 
  • Show me the way 1976 
  • Baby, I love your way 1976 
  • Do you feel like we do 1976
  • I’m in you 1977
  • Signed, sealed, delivered (I’m yours) 1977 
  • Tried to love 1977 
  • I can’t stand it no more 1979 
  • She don’t reply 1979 
  • Breaking all the rules 1981
  • Sleepwalk 1982
  • Lying 1986 
  • Stop 1986
  • All eyes on you 1986 
  • More ways than one 1989 
  • Holding on to you 1989
  • Day in the sun 1994
  • It all comes down to you 1994
  • You 1994 
  • Verge of a thing 2003
  • I want it back 2010
  • Vaudeville Nan and the Banjolele 2010
  • Hummingbird in a box 2014
  • Isn't it a pity 2021
  • Loving the alien 2021
J'aime ce que tu fais, mon chou...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1972...un début de carrière dans la facilité avec cette reprise de luxe du titre des Rolling Stones sortie 4 ans auparavant. Une copie qui sera loin d'égaler l'original coté succès dans les Charts...

1972...pour l'instant le jeune Peter fait plus dans la figuration qu'autre chose. Aucun single sorti n'arrive à percer et le succès est aux abonnés absents...

1973...le changement d'année ne changera pas vraiment la donne. Il va falloir que le chanteur travaille encore et encore pour espérer enfin passer le palier sur lequel il bute depuis ses débuts et qui l'empêche de percer au grand jour...

1973...le seul point positif c'est que cela lui permet au moins de se roder et surtout de voir ce qui ne fonctionne pas. A lui d'en déduire par la suite la bonne recette qui elle va fonctionner...

1974...toujours pas d'amélioration notoire en vue côté Charts. Il va donc falloir patienter encore un peu et il va surtout falloir qu'il hausse son niveau de jeu et ce le plus rapidement possible...

1975...ce ne sera pas non plus pour cette année 1975 mais il se pourrait bien que le bout du tunnel ne soit plus très loin. La persévérance paie toujours à un moment ou à un autre...

1976...il aura mis du temps à le passer ce fameux palier mais il va le passer de façon magistrale en cette année 1976. A commencer par ce titre, sorti dans l'indifférence générale un an auparavant et qu'il ressort un an plus tard. Un titre qui va le projeter de façon fracassante sur le devant de la scène...

1976...il remet le couvert direct derrière avec ce titre lui aussi sorti en 1975 plus ou moins dans l'indifférence générale. Titre qui restera incontestablement comme l'un de ses plus emblématiques car il va être repris quelques années plus tard par le groupe Big Mountain, lequel va en faire un méga hit planétaire, rien que ça !

1994...et voilà la copie qui va largement surpasser l'original. Frampton en avait fait une jolie balade, Big Mountain va en faire un tube Reggae Dance de tout premier plan, d'où un succès multiplié par 10. E-NOR-MI-SSIME !

1976...décidément, dans la série des titres qui n'ont pas marché la 1ère fois, en voilà un autre ! Titre sorti à l'origine en 1973, il ne connaitra son heure de gloire que 3 ans plus tard en cette année 1976. Mieux vaut tard que jamais !

1977...mais la consécration, la vraie, arrive avec CE titre. C'est ce titre là qui restera comme le plus gros succès de toute sa discographie et qui lui offre par la même occasion son ticket direct pour la postérité. MA-GIS-TRAL !

1977...forcément, lorsqu'on a atteint la montagne, il n'a plus d'autre choix que de redescendre. C'est ce que le chanteur va apprendre à ses dépends dans les années qui vont suivre...

1977...la redescente va s'effectuer en douceur mais le niveau de succès dans les Charts va décroitre d'année en année et ce de façon inexorable. Dure loi du métier...

1979...il va continuer l'aventure quoi qu'il en soit mais il est clair que les meilleures années sont désormais derrière. Après, l'essentiel est de continuer à prendre du plaisir...

1979...et il a bien raison d'y croire car en musique tout est toujours possible. Après, est-ce que le destin lui donnera l'occasion de revenir au plus haut niveau, ça c'est une autre question...

1981...il va tout de même tenter le passage aux années 1980. Un décennie 80 qui ne va pas lui réserver que de bonnes surprises malheureusement...

1982...certains titres commencent à passer 'à travers' comme on dit dont celui-ci. Pas vraiment de très bon augure pour la suite des évènements, force est de constater...

1986...on va le perdre de vue pendant près de 4 ans et le voici de retour en cette année 1986 dans une forme qu'on qualifiera de certaine. Suffisante en tout cas pour le ramener temporairement sur le devant de la scène...

1986...il a su parfaitement s'adapter aux dernières tendances musicales du moment mais son absence de 4 ans l'aura de facto relégué aux oubliettes. Franchement dommage car le niveau qualitatif qu'il affiche aujourd'hui est réel...

1986...surtout qu'il est bon dans tous les domaines et qu'il aurait franchement mérité un peu plus d'attention de la part du grand Public en cette décennie 80. Mais le sort en aura décidé autrement...

1989...cela ne l'empêche pas de continuer à y croire et d'avancer coute que coute. Une volonté d'y croire toujours et encore qui force le respect quoi qu'il en soit...

1989...surtout qu'il arrive encore à décrocher quelques lauriers inespérés qui montrent bien qu'il a raison d'y croire. La preuve avec ce titre...

1994...le voilà qui entame sa 3ème décennie en se disant que même s'il y a peu de chances qu'il décroche à nouveau le jackpot, il se dit qu'il peut toujours espérer récolter un ou deux petits succès par ci par là...

1994...la décennie 90 ne va pas lui permettre malheureusement de renverser la vapeur, bien au contraire. Il sortira un seul album durant cette décennie et au succès des plus mitigés...

1994...il aurait pourtant mérité un peu plus de reconnaissance mais quand ça ne veut plus, ça ne veut plus. Quand les vents sont contraires, difficile de lutter comme on dit...

2003...alors qu'on pensait qu'il avait définitivement quitté la scène, le voilà de retour une nouvelle fois en cette décennie 2010. Pour y faire quoi, bonne question...

2010...pas grand chose à première vue puisqu'on le reperd de vue pendant près de 7 ans. Et le revoilà une nouvelle fois en cette nouvelle décennie 2010...

2010...il est loin d'être ridicule, c'est clair mais après quoi court-il désormais ? Il n'y a que lui qui pourra répondre à cette question, ça c'est certain...

2014...une traversée pour le moins solitaire de ce début de nouveau siècle, c'est le moins que l'on puisse dire. Si lui y trouve son compte, c'est l'essentiel...

2021...et on va même le retrouver en cette nouvelle décennie 2020, qui l'eut cru. Il ne lâchera rien jusqu'au bout et ce même si les résultats dans les Charts frôlent le zéro absolu...

2021...un bel hommage à David Bowie que cette version revisitée de son titre de 1985. Une version instrumentale qui n'égalera pas l'original mais qui a le mérite de remettre le titre au gout du jour...

1985...et voici l'original. Une version nettement plus Dance que la version revisitée de Frampton mais il en faut pour tous les gouts comme on dit...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article