Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Mr Soft...

___________________________________

Steve Harley, de son vrai nom Stephen Nice, est un compositeur-interprète anglais plus particulièrement connu pour avoir été le leader des Cockney Rebel durant la décennie 70.

Artiste qui démarre sa carrière professionnelle à l’âge de 17 ans non pas en tant que chanteur mais en tant que journaliste d’abord pour le Daily Express, puis pour plusieurs journaux locaux. Carrière qu’il va rapidement abandonner au profit de la carrière musicale qu’il démarre en 1971 en se produisant dans des bars et des clubs. Puis en formant le groupe Cockney Rebel en 1972.

Groupe qui va connaitre son heure de gloire avec des titres comme « Sebastian » en 1973, « Judy Teen » et « Mr Soft » en 1974, mais aussi et surtout « Make me smile (Come up and see me) » en 1975, titre qui restera comme leur plus gros succès côté single.

Harley quitte le groupe durant l’année 1977 et entame sa carrière solo un an plus tard en 1978 avec l’album « Hobo with a grin », album qui va passer quelque peu inaperçu malheureusement tout comme l’album « The candidate » qui sort un an plus tard en 1978.

Il va lui falloir attendre le milieu de décennie 80 pour enfin connaitre un semblant de reconnaissance côté solo avec les titre « Ballerina (Prima Donna) » en 1983, suivi du single « Irresistible » en 1985.

Nouveaux albums « Yes you can » en 1992 et « Poetic justice » en 1996, deux nouveaux albums qui ne trouveront pas leur public une nouvelle fois. Tous comme ceux qui sortiront durant les décennies suivantes.

Des échecs à répétition qui auront lourdement plombé la carrière solo de l’artiste et qui ne lui auront jamais permis d’exploser au niveau planétaire comme il aurait du.

A découvrir ou à redécouvrir...

___________________________________

 

Discographie (entre autres...) :

Décennie 70 :

  • Sebastian (Cockney Rebel) 1973 
  • Judy Teen (Cockney Rebel) 1974 
  • Psychomodo (Cockney Rebel) 1974 
  • Mr Soft 1974 
  • Tumbling down (Cockney Rebel) 1974 
  • Make me smile (Come up and see me) (Cockney Rebel) 1975 
  • Mr. Raffles (Man, it was me)  (Cockney Rebel) 1975 
  • Here comes the sun (Cockney Rebel) 1976 
  • (Love) Compared with you (Cockney Rebel) 1976 
  •  The best years of our lives (Cockney Rebel) 1977 
  • Roll the dice (Cockney Rebel) 1978 
  • Someone's coming (Cockney Rebel) 1979 
  • Freedom’s prisoner (Cockney Rebel) 1979 

Décennie 80 :

  • I can’t even touch you (Cockney Rebel) 1982 
  • Ballerina (Prima donna) (Cockney Rebel) 1983 
  • Irresistible 1985 
  • The phantom of the opera 1986 
  • Heartbeat like thunder 1986 
  • Whatever you believe 1988
  • When I'm with you 1989 

Décennie 90 :

  • Star for a week (Dino) 1993 
  • Rain in Venice 1993 
  • The alibi 1993 
  • The last time I saw you 1996
  • All in a life's work 1996
  • Love minus zero - No limit 1996

Décennie 2000 :

  • A friend for life 2001
  • The last goodbye 2005
  • The coast of Amalfi 2005
  • Save me from myself 2005

Décennie 2010 :

  • Faith & virtue 2010
  • For sale. Baby shoes. Never worn 2010
  • 2000 years from now 2010
  • Ordinary people 2015 

 

Décennie 2020 :

  • Out of time 2020

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1973...un premier titre qui va permettre au groupe de passer directement de l'ombre à la lumière. Rien d'extraordinaire à ce stade mais un travail suffisant pour faire parler de soi en bien...

1974...après une première année de rodage, le groupe confirme avec ce titre qu'il va falloir compter sur lui dans les années à venir. Du moins espérons le...

1974...ça démarrait plutôt bien cette histoire mais la suite va être un peu plus compliquée à gérer que prévue. Notamment avec un niveau de succès dans les Charts qui va retomber au ras des pâquerettes...

1974...ce titre là s'en sortira mieux mais force est de constater que le groupe n'a pas une assise assez solide à ce stade pour espérer intégrer la cour des Grands. Peut et doit mieux faire...

1974...un titre qui ne sortira qu'aux Etats-Unis d'où un rayonnement forcément des plus limités. Et comme il ne marchera pas plus que ça Outre-Atlantique, un rayonnement au final proche de 0...

1975...puis arrive CE titre ! L'on pouvait craindre le pire vu la tournure des évènements et pourtant ils vont réussir le hold-up parfait avec ce titre. Un titre qui va finir en méga hit planétaire et leur offrir leur plus gros succès côté single. E-NOR-MI-SSIME !

1975...malheureusement, ils vont redescendre de leur piédestal aussi vite qu'ils y sont montés. Et la chute va être particulièrement brutale, c'est le moins que l'on puisse dire...

1976...reprendre l'un des titres phare des Beatles datant de 1969 est un pari hautement risqué et quasiment perdu d'avance. Ils arriveront tout de même à sauver les meubles Outre-Manche mais sans plus...

1976...encore un titre qui ne sortira qu'Outre-Atlantique. Une stratégie pour le moins étonnante et surtout totalement contre-productive vu le résultat atteint une nouvelle fois...

1977...les affaires ne s'arrangent pas vraiment en cette année 1977. Le groupe ne tient pas vraiment compte des nouvelles évolutions musicales du moment et se voit relégué de plus en plus dans les oubliettes...

1978...pas d'évolution notoire en 1978. Le groupe est vraiment à la peine et n'arrive pas à se réinventer. Franchement dommage car le début de décennie 70 était franchement prometteur...

1979...même quand le chanteur essaye de la jouer solo, cela ne change en rien la donne. Il n'est pas ridicule, c'est clair mais quand on voit ce que propose la concurrence, il va lui falloir sacrément muscler son jeu pour espérer revenir dans la course...

1979...il va sauver les meubles in extremis avec ce titre et obtenir un premier succès solo. Pas sur que cela se reproduise dans la foulée...

1982...le revoilà en mode Groupe avec une sonorité et un style qui ont plutôt évolué dans le bon sens. Et pourtant, malgré tous leurs efforts, cela ne suffira pas à les ramener dans la course...

1983...celui-ci connaitra un destin un peu plus favorable. Malgré cela, on est quand même loin des standards musicaux dont raffole désormais la jeune génération...

1986...son plus 'gros' succès de la décennie. Succès uniquement en Angleterre et qu'il devra uniquement à ce duo présent dans la comédie musicale 'The Phantom of the opera'...

1986...incontestablement l'un de ses titres solo parmi les plus aboutis et qui pourtant passera totalement sous les radars. Des fois, il ne faut pas chercher à comprendre...

1988...un titre tout en finesse et en légèreté totalement en dehors des standards du moment. Normal, il fut enregistré dans la cadre d'un téléthon...

1989...la fin de décennie n'apportera pas grand chose de plus. Le retard pris sur la concurrence devient abyssal et quasiment impossible à combler désormais...

1993...cela ne l'empêche pas de passer à la décennie suivante. Ce qui ne marchait pas durant la décennie 80 ne risque pas de marcher plus que ça durant la décennie 90 mais lui y croit en tout cas. A tort où à raison, ça c'est autre chose...

1993...

1993...

1996...

1996

2001...l'on se doutait qu'il n'y aurait pas de miracle et la traversée de la décennie 90 sera pour le moins difficile pour le chanteur. Il tente de revenir en cette nouvelle décennie 2000 mais le pari est pour le moins risqué...

2005...

2005...

2010...l'on se doutait que la décennie 2000 serait rude et elle l'aura été. Du coup, nouvelle tentative de come-back désespéré durant la décennie suivante. Et nouvel échec...

2010

2010...

2015...rien, ni personne, ne semble être en mesure de lui dire d'arrêter. Lui continue son aventure coute que coute et ce peu importe les résultats dans les Charts. Sacré abnégation...

___________________________________

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article