Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

 

Publié par Nostradam

Teddy Pendergrass, de son vrai nom Theodore Pendergrass, fut un chanteur américain qui restera dans l’histoire pour avoir été notamment le chanteur du groupe Harold Melvin & The Blue Notes. Mais également pour avoir produit 5 albums consécutifs certifiés Platine dans le domaine R&B lors de sa carrière solo.

Chanteur qui démarre sa carrière artistique non pas en tant que chanteur mais en tant que batteur pour divers groupes locaux de Philadelphie en fin de décennie 60.

Et c’est en 1970 qu’Harold Melvin le repère justement en tant que batteur et lui propose d’intégrer son groupe. Lors d’une prestation, le jeune batteur va être amené à chanter et c’est là que son destin va basculer car sa prestation ne va pas passée inaperçue et va pousser Melvin à le propulser chanteur principal. Une promotion qui va littéralement changer le destin du groupe lequel va passer de l’ombre à la lumière de façon fracassante.

L’aventure avec les Blue Notes va durer jusqu’en 1975 et c’est à partir de l’année 1977 que le chanteur reprend réellement sa carrière en main avec la sortie d’un premier album solo. Album éponyme qui offre au chanteur ses premiers succès personnel de très gros calibre grâce aux singles « I don’t love you anymore » et « The whole’s town laughing at me ».

Succès confirmé et amplifié un an plus tard avec la sortie en 1978 de l’album « Life is a song worth singing », énorme album dont sera extrait principalement le single phare « Close the door ».

Mais c’est sans compter sur la sortie de l’album « Teddy » en 1979, album qui restera comme son plus gros succès côté album. Album qui paradoxalement n’arrivera pas à produire de singles de classe planétaire. Seul le titre « Turn off the lights » arrivera à peu près à sauver les meubles…

La popularité du chanteur est telle à cette époque, notamment auprès des femmes, que son producteur lui organise alors des tournées ‘spéciale femmes’ ! Une popularité telle que les médias spécialisés n’hésitent plus à l’appeler ‘L’Elvis noir’, d’autant plus que le chanteur a acheté un manoir équivalent au Graceland du King.

L’aventure continue en début de décennie 80 avec la sortie à succès de l’album « TP », album au rayonnement planétaire une nouvelle fois limité et qui ne s’en sortira que grâce aux singles « Can’t we try » et « Love T.K.O. ».

Nouvel album « It’s time for love » en 1981, album qui vient conclure l’incroyable série des 5 albums consécutifs certifiés Platine, une prouesse incroyable pour l’époque Outre-Atlantique pour un artiste R&B. Album porté à bouts de bras par le single « You’re my latest, my  greatest inspiration ».

Une incroyable aventure qui va être stoppée nette un an plus tard en 1982 par un accident de voiture dont va être victime le chanteur, un accident qui serait du à première vue par un sabotage de la Rolls Royce qu’il conduit alors. Accident qui va le laisser tétraplégique, paralysé de la poitrine jusqu’en bas !

Une année 1982 qui voit également la sortie de l’album « This one’s for you », album au succès moindre que ses prédécesseurs et qui ne contient que des enregistrements datant d’avant l’accident. Idem pour l’album « Heaven only know » qui sortira quant à lui en 1983 et qui ne connaitra qu’un niveau de succès somme toute limité.

L’artiste se remet tout de même au travail et sort l’album « Love language » en 1984, album qui le voit revenir dans la course de façon impressionnante. Notamment grâce à l’énorme single « Hold me » qu’il interprète en duo avec une jeune inconnue du nom de…Whitney Houston !

A raison d’un album par an depuis ses débuts solo, c’est au tour de l’album « Workin’ it back » de sortir en 1985, album dont le single phare sera « Love 4/2 ». Titre qui sortira un an plus tard en 1986.

Il va falloir attendre 2 ans et l’année 1988 pour voir sortir l’album suivant « Joy », album qui confirme que l’artiste est toujours tendance et qui va lui offrir son dernier top hit planétaire avec le single qui porte le nom de l’album.

Malheureusement, la décennie 90 va être nettement moins favorable et tous les albums qui sortiront par la suite ne connaitront qu’un niveau de succès somme toute moyen et l’artiste ne retrouvera jamais plus le niveau de succès incroyable atteint en fin de début de décennie 70/début de décennie 80.

Et l’aventure s’arrêtera définitivement le 13 Janvier 2010 lorsque le chanteur décédera à l’âge de 59 ans des suites d’une insuffisance respiratoire.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • I don’t love you anymore 1977 
  • You can't hide from yourself 1977 
  • The whole’s town laughing at me 1977 
  • Close the door 1978 
  • Only you 1978 
  • It don’t hurt now 1978
  • Turn off the lights 1979
  • Come go with me 1979
  • Shout and scream 1979
  • It's you I love 1980 
  • Can’t we try 1980
  • Love T.K.O. 1980 
  • Two hearts 1981 
  • I can't live without your love 1981
  • You're my latest, my greatest inspiration 1981 
  • The gift of life 1982 
  • Nine times out of ten 1982
  • I want my baby back 1984 
  • Hold me 1984 
  • You're my choice tonight (Choose me) 1984 
  • Somewhere I belong 1985
  • Never felt like dancin’ 1985
  • Love 4/2 1986 
  • Let me be closer 1986
  • Joy 1988
  • 2 A.M. 1988
  • Love is the power 1988 
  • Glad to be alive 1990 
  • It should've been you 1991
  • Voodoo 1993 
  • Believe in love 1994
  • I'm always thinking about you 1994 
  • Don't keep wastin' my time 1997 
  • Give it to me 1997 
Seul le ciel sait désormais...

1977...premier titre solo et carton d'entrée. La transition d'avec les Blue Notes se fait de la meilleure des manières et permet au chanteur d'exister désormais seul au grand jour...

1977...l'on pensait qu'il n'existait qu'à travers les Blue Notes mais il va rapidement démontrer tout le contraire. C'est plutôt les Blue Notes qui existaient à travers lui...

1977...il va révéler des qualités absolument exceptionnelles dans l'Intimiste. A commencer par ce titre qui lui permet de décrocher son premier succès de classe planétaire...

1978...en quelques années il va devenir l'un des plus gros sex symbol du R&B. Il faut dire qu'avec des titres comme celui-ci, facile de faire fondre les filles, c'est clair...

1978...ce qui ne l'empêche pas de tenter quelques incursions réussies dans la Dance. Une année 1978 qui restera incontestablement comme l'un de ses meilleurs Millésimes !

1978...encore un titre Intimiste de très grande classe et qui paradoxalement ne sera même pas classé. Quoi qu'il en soit, une année 1978 vraiment exceptionnelle en tous points !

1979...encore un titre 'Serial lover' qui lui permet de montrer que dans ce domaine il est l'un des tous meilleurs du moment. Et ce n'est qu'un début...

1979...un talent dans l'Intimiste qui surclasse littéralement la concurrence. Une concurrence qui ronge son frein en attendant une baisse d'inspiration de sa part pour revenir au contact. Il va falloir attendre encore un peu...

1979...le titre Dance de l'année. Il est clair qu'il ne connaitra pas ses plus gros succès dans ce domaine mais ce qu'il propose tient la route, force est de constater !

1980...chassez le naturel, il revient au galop. Il ne s'éloigne jamais très longtemps du registre 'à émotions' et l'on sent bien que cela fait vraiment partie de son ADN. Quel talent !

1980...comment les filles peuvent-elles lui résister avec un nombre aussi incroyable de titres glamour ? C'est quasiment impossible et il l'a bien compris...

1980...écrit à l'origine pour David Oliver, c'est le beau Teddy qui va lui ravir la vedette et faire de ce titre l'un de ses titres phare. Rien, ni personne, ne peut lui résister à ce stade...

1981...le duo de choc et de charme qui manquait à son palmarès. C'est désormais chose faite avec à la clé un titre qui va faire le tour du monde. C'est tellement mieux à 2 !

1981...à chaque année son lot de titres 'sortez les mouchoirs'. La liste de titres dans ce domaine produit par l'artiste est proprement hallucinante et frôle le record absolu. Et c'est pas fini !

1981...la preuve avec ce nouveau titre ! C'est une suite ininterrompue de titres Intimiste incroyables depuis qu'il a repris sa carrière en main et l'on n'a pas encore tout vu, ou du moins tout entendu !

1982...et ça continue ! Mais comment fait-il pour maintenir un niveau d'inspiration tel dans un domaine aussi exigeant ? Bonne question comme on dit...

1982...même si le tempo accélère quelque peu, on sait qu'avec lui ça ne dure jamais longtemps. Il faut donc bien en profiter car la suite risque d'être nettement moins rythmée...

1984...chose promis, chose due, le tempo ralentit de façon drastique. Rarement un artiste aura autant bâti sa carrière quasiment uniquement sur de l'Intimiste pur et dur...

1984...si ce n'est pas ce qu'on appelle du flair, je ne sais pas ce que c'est alors. Car prendre cette jeune inconnue pour pousser la chansonnette était pour le moins risqué. Mais lui a déjà tout compris et sais qu'il a côté de lui un véritable joyau qui ne demande qu'à être taillé...

1984...comme un léger frémissement de début de décélération. Rien d'inquiétant pour l'instant mais le niveau de succès commence légèrement à décroitre...

1985...le voici arrivé en mode BO et pour un film qui restera comme l'un des films marquants de la décennie. Mais à ce moment là, personne ne le sait encore...

1985...un artiste complet qui aura su tout faire, que ce soit en groupe, en solo, en duo, en mode Intimiste, en mode Dance ou en mode BO. Difficile de faire mieux !

1986...impossible d'enchainer 2 titre Dance d'affilé. Il faut systématiquement qu'il intercale un titre tout en douceur histoire de rappeler à la gente féminine qu'il est encore là. On ne le refera pas une nouvelle fois !

1986...il faut dire qu'avec un niveau d'inspiration toujours aussi élevé, il serait dommage de ne pas en redemander. On prend, on prend !

1988...nouveau hit de classe planétaire de surcroit en mode Dance, fait notable le concernant. Ca c'est pour le côté positif. Malheureusement il y a un coté négatif également dans l'affaire, à savoir que ce sera son dernier hit d'envergure...

1988...pas d'année possible sans au minimum 1 titre Intimiste. Pour l'année 1988, ce sera donc celui-ci. Paradoxalement, le titre Dance précédent lui aura nettement plus rapporté côté Charts. La tendance s'inverse...

1988...celui-ci fera encore moins bien que, son prédécesseur. Décidément, le vent semble tourner pour le bellâtre. Attention danger...

1990...nouveau duo de choc et de charme. Malheureusement, ce duo là n'aura pas vraiment le même niveau de réussite que le précédent. N'est pas Whitney qui veut...

1991...même si le niveau de succès n'a plus grand chose à voir avec ce qu'il était en début de décennie 80, force est de constater que ce propose l'artiste tient encore largement la route. On ne va donc pas bouder notre plaisir, c'est clair...

1993...les années passent, tout comme les décennies, et rien n'entame son talent extrême dans le registre 'à émotions'. Un registre vraiment taillé sur mesure pour lui et dans lequel il aura brillé de mille feux !

1994...une décennie 90 qui l'aura vu nettement plus à l'œuvre dans le registre Dance. Une réorientation pas forcément payante mais qui aura au moins eu le mérite de le montrer sous un autre jour...

1994...bon, qui dit titre Dance dit titre Intimiste direct dans la foulée. Il ne déroge pas à la règle et nous livre ce titre qui flotte une nouvelle fois dans l'air tout comme les autres...

1997...20 ans après ses débuts solo, la boucle est en passe d'être bouclée. Il signe ici ses derniers titres d'envergure et s'apprête à quitter l'aventure par la grande porte, la très grande même...

1997...un titre somptueux pour clore une aventure incroyable qui l'aura consacré autant en mode groupe qu'en mode solo. Avec à la clé une place de choix au Panthéon musical de cette fin de XXième siècle largement méritée !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article