Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Forum années 80 & 90

 

 

 

Publié par Nostradam

Quasiment aucune info concernant De Blanc, de son vrai nom Ralph De Blanc, si ce n’est le fait que c’est un chanteur qui restera principalement dans l’histoire musicale de cette fin de XXième siècle pour le single de gros calibre « Hush », single sortie en 1983.

Rien qu’à ce titre l’on se devait de lui consacrer cet article.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Oh no not my baby 1975
  • So you win again 1977
  • Temptation 1982
  • Hush “Callate” 1983 
  • Shame 1983 
  • Ways of the world 1983 
  • Chariots of fire 1983 
Tentation...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1975...des débuts pour le moins tendances avec un style et une sonorité qui collent parfaitement aux dernières tendances musicales. Mais cela ne suffira pas à propulser le jeune chanteur sur le devant de la scène...

1977...toujours pas de miracle en vue mais du bon boulot, quoi qu'il en soit. Après, il va tout de même falloir qu'à un moment donné le niveau de jeu gagne en consistance...

1982...il veut prouver avec ce titre qu'il est capable d'embrasser tous les styles et tous les domaines musicaux possibles et imaginables. Le message est bien passé !

1983...c'est avec cette reprise du titre de Louise Tucker composé par Charlie Skarbek et datant de 1982 que le chanteur va enfin passer de l'ombre à la lumière et de quelle manière. Il signe ici le plus gros titre de toute sa carrière et s'offre par la même occasion une place d'office au Panthéon musical des années 80. E-NOR-MI-SSIME !

1983...malheureusement, la chute va être aussi rapide que l'ascension. Il aura tout fracassé sur le titre précédent mais c'est lui qui va se fracasser sur ce titre. Dure loi du métier...

1983...un année 1983 qui sera sa dernière en activité. Il revisite ici un autre titre de Charlie Skarbek et ma foi, sa version ne vaudra pas celle de Louise Tucker mais elle tient la route quoi qu'il en soit...

1983...faire dans la reprise, c'est bien mais ne faire quasiment que cela, c'est un pari hautement risqué. Il reprend ici l'un des titres phares de Vangelis datant de 1981 mais l'on sent bien que l'artiste est arrivé au bout de ses limites. Fin de l'aventure...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article