Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Meat Loaf, de son vrai nom Marvin Aday, fut un chanteur américain qui pouvait se vanter d’avoir vendu à ce jour pas moins de 100 millions de disques, rien que ça. Son nom de scène "Pain de viande" serait une référence au surnom qu’on lui avait donné après une prise de poids conséquente lorsqu’il était jeune joueur de football américain.

Chanteur qui va former un premier groupe Meat Loaf Soul en 1968 à l’âge de 21 ans, groupe qui passera quelque peu inaperçu et qui changera plusieurs fois de nom par la suite. Mais c’est surtout en intégrant quelques temps plus tard la troupe de la comédie musicale Hair que sa carrière va décoller pour de bon.

C’est ainsi qu’il se fait remarquer de la célèbre Motown, label qui va lui proposer d’enregistrer des titres avec un autre membre de la troupe à savoir la chanteuse Shaun ‘Stoney’ Murphy. Le duo va produire un album nommé « Stoney & Meatloaf » en 1971, album qui va enfin offrir au jeune chanteur son premier succès notoire grâce au titre « What You See Is What You Get ».

On le retrouve deux ans plus tard en 1973 dans une nouvelle comédie musicale et pas des moindres puisqu’il intègre la troupe du Rocky Horror Sow, comédie qui va connaitre un énorme succès cette année là.

Mais il va lui falloir attendre quatre années supplémentaires pour être enfin récompensé de tous ses efforts avec la sortie en 1977 de son premier album en tant que tel à savoir « Bat out of hell », album qu’il avait commencé à écrire en 1972 ! L’album va faire un véritable carton planétaire (au point de se vendre à plus de 43 millions d’exemplaires dans le monde) et projeter le chanteur sur le devant de la scène internationale de façon pour le moins spectaculaire. Notamment grâce à l’énormissime single « You took the words right out of my mouth ».

La suite va malheureusement s’avérer plus compliquée à gérer que prévu avec un chanteur au bord du burn-out le tout à cause d’un trop plein de tournées, de drogue et de fatigue. Avec comme résultat catastrophique la perte progressive de sa voix…

Quatre années vont être nécessaires pour qu’il puisse se refaire une santé et sortir l’album « Dead ringer » en 1981, album au succès moindre que son prédécesseur. Mais qui produira tout de même  2 singles de très gros calibre avec « I’m gonna love her for both of us » ainsi que « Dead ringer for love ».

La situation se redégrade en milieu de décennie 80 avec la sortie ratée de plusieurs albums dont « Midnight at the lost and found » en 1983, « Bad attitude » en 1984 et « Blind before I stop » en 1986. Aucun album ne sera en capacité à produire le moindre single de classe planétaire…

Alors qu’on pensait que l’artiste ne remontrait jamais la pente, il va renaitre de ses cendres de façon spectaculaires en début de décennie 90 avec la sortie de l’album « Bat out of hell II : Back into hell ». L’album va être un énorme succès planétaire et va lui offrir le plus gros succès de toute sa discographie côté Singles avec le titre « I’d do anything for love (But I won’t do that ». Un autre single « Rock and roll dreams come through » connaitra lui aussi un destin planétaire plus que favorable.

Une décennie 90 qui lui réussit particulièrement bien puisque l’album suivant « Welcome to the neighborhood », qui sort deux ans plus tard en 1995, devient à son tour un énorme succès. Album porté à bout de bras par l’énormissime single « I’d lie for you (And that’s the truth) ».

Autant la décennie 90 lui aura été favorable, autant la décennie 2000 et 2010 le seront nettement moins et ce malgré la sortie de plusieurs albums. Des albums qui connaitront un niveau de succès non négligeable, mais sans pour autant réussir à produire le moindre single qui aurait pu ramener le chanteur sur le devant de la scène comme il avait réussi à le faire en 1993.

La belle aventure s’arrêtera définitivement le 20 Janvier 2022, date de son décès à Nashville à l’âge de 74 ans des suites du Covid-19.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • What you see is what you get 1971
  • You Took the Words Right Out of My Mouth 1977
  • Two out of three ain't bad 1978
  • Paradise by the dashboard light 1978
  • All revved up with no place to go 1978
  • Hot patootie - Bless my soul 1978
  • Bat out of hell 1979
  • I'm gonna love her for both of us 1981
  • Dead ringer for love 1981
  • Read 'Em and wheep 1981
  • Peel out 1982
  • If you really want to 1983
  • Midnight at the lost and found 1983
  • Modern girl 1984
  • Nowhere fast 1984
  • Surf's up 1984
  • Piece of the action 1985
  • Rock 'n' Roll mercenaries 1986
  • Getting away with murder 1986
  • Blind before I stop 1987
  • Special girl 1987
  • A time for heroes 1987
  • I'd Do Anything for Love (But I Won't Do That) 1993
  • Life is a lemon and I want my money back 1993
  • Rock and Roll Dreams Come Through 1994
  • Objects in the rear view mirror may appear closer than they are 1994
  • I'd Lie for You (And That's the Truth) 1995
  • Not a Dry Eye in the House 1996
  • Is nothing sacred 1999
  • Did I say that ? 2003
  • Couldn't have said it better 2003
  • Man of steel 2003
  • It's all coming back to me now 2006
  • Blind as a bat 2006
  • Cry over me 2007
  • Los angeloser 2010
  • All of me 2011
  • Going all the way 2016
  • Speaking in tongues 2016
Sur le fil du rasoir...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1971...les débuts en mode duo de choc et de charme. Quoi de mieux pour démarrer une carrière qui s'annonce des plus prometteuses...

1977...fini les titres à 2, voici venir le grand décollage solo avec ce titre. Un énormissime titre qui va projeter le jeune chanteur de façon spectaculaire sur le devant de la scène internationale et en faire l'une des plus grosses révélations du moment...

1978...très rapidement il affiche des aptitudes multiples et surtout multi-tempo. Il va donc falloir compter sur lui autant sur les titres au rythme fou que sur les titres tout en finesse...

1978...un premier album qui n'en finit pas de produire des titres de gros calibre. Quoi de mieux pour faire de lui l'un des plus gros phénomènes du moment...

1978...il ne peut quand même pas décrocher des top hits à chaque fois, ce serait trop beau pour un début de carrière, aussi brillant soit-il. Ce titre là restera donc comme le 'petit' hit de l'album...

1978...il ressort ici l'un des titres du Rocky Horror Show qui lui aura permis de se faire connaitre durant l'année 1973. Une reprise en guise d'hommage à un spectacle qui aura changé son destin en profondeur...

1979...la fin de décennie 70 va être un peu plus compliquée à gérer que prévue avec un chanteur au bord du burn-out. Il va donc devoir se reprendre en main rapidement faute de quoi la sortie de route sera des plus prématurées...

1981...il va mettre 4 ans à remonter la pente mais c'est désormais chose faite. Et de quelle manière car il va revenir dans la course de façon pour le moins spectaculaire avec ce titre...

1981...mais c'est surtout ce duo incroyable qui va lui permettre de montrer qu'il est bel et bien de retour et qu'il ne compte surement pas refaire les mêmes erreurs que par le passé. E-NOR-MI-SSIME !

1981...très étonnamment, ce titre va passer quelque peu 'à travers' malgré une qualité plus que certaine. Comme quoi la finesse ne paie pas toujours, la preuve...

1982...celui-ci ne fera guère mieux. Alors qu'on pensait que l'artiste allait de nouveau tout fracasser, le voici qui retombe direct dans les profondeurs des Charts. Faut-il s'inquiéter sérieusement pour la suite des évènements, c'est l'avenir qui va nous le dire...

1983...c'est l'Angleterre qui va lui permettre de se maintenir un tant soit peu dans la course. Heureusement que les Grands-Bretons sont encore là pour le soutenir et l'aider à continuer l'aventure...

1983...on ne va pas se mentir, le reste de la décennie ne va pas être réellement une partie de plaisir pour le chanteur. Il y a production de titre certes mais les résultats dans les Charts ne seront pas vraiment à la hauteur, force est de constater...

1984...il va réussir à sauver les meubles in-extremis avec ce titre en milieu de décennie mais il n'y en aura pas d'autres par la suite. Du moins jusqu'à la décennie prochaine...

1984...lui en tout cas continue à y croire et ce quel que soit le peu de succès atteint. Et il a sacrément raison car dans la musique tout reste toujours possible...

1984...un Ultimate Slow qui aurait franchement mérité une reconnaissance bien supérieure à ce qu'elle fut. Mais tout est vraiment très compliqué pour lui en ce milieu de décennie...

1985...désormais c'est un titre qui passe 'à travers' et un titre qui s'en sort à peu près correctement. Il assure le minimum syndical en attendant des jours meilleurs et l'avenir va prouver qu'il avait sacrément raison de continuer à y croire...

1986...bon, il va tout de même falloir être encore un peu patients avant de le voir revenir dans la course de façon conséquente. Il faudra donc se contenter encore quelque peu du niveau de qualité assez moyen qu'il propose pour l'instant...

1986...les temps sont vraiment durs en ce milieu de décennie avec un niveau de succès qui se maintient au ras des pâquerettes. Peut et doit mieux faire !

1987...pas d'embellie notoire à attendre durant cette nouvelle année 1987. Il n'arrive toujours pas à renouveler l'exploit du début de décennie et pourtant ce n'est pas faute d'essayer...

1987...une nouvelle fois heureusement que les fans anglais sont là pour continuer à le soutenir car le reste de la planète semble s'être complètement détourné de lui...

1987...chaque année il a au moins un titre qui passe 'à travers' et pour l'année 1987 ce sera celui-ci. Il va vraiment devoir redoubler d'efforts car pour l'instant ça ne veut toujours pas...

1993...il va lui falloir plusieurs années supplémentaires pour prendre la mesure exacte des adaptations à réaliser sur son style et sa sonorité. C'est désormais chose faite en cette année 1993 et le résultat va dépasser toutes ses espérances avec l'obtention du plus gros succès de toute sa discographie côté Singles. MA-GIS-TRAL !

1993...un titre qui paradoxalement passera quelque peu inaperçu faute de promotion suffisante. Pas d'inquiétude à avoir surtout quand on voit ce qui se profile à l'horizon...

1994...nouveau top hit qui vient consacrer définitivement l'artiste. Comme quoi il a eu sacrément raison d'y croire et ce malgré le gros trou d'air qu'il aura rencontré durant la décennie précédente...

1994...pour l'instant tout lui sourit comme par enchantement et chaque titre qui sort lui permet de rajouter une nouvelle étoile de prestige à son palmarès. Espérons que ça dure...

1995...et ça continue avec ce titre ! En seulement 2 ans il sera revenu sur le devant de la scène de façon pour le moins fracassante et aura surtout montré qu'il fallait toujours compter sur lui !

1996...malheureusement toutes les bonnes choses ont une fin et l'euphorie générale va retomber aussi vite qu'elle n'était arrivée. Il aura vraiment eu du mal à se maintenir de façon constante au plus haut niveau, force est de constater...

1999...cela ne l'empêche de continuer son aventure tel qu'il l'entend et peu importe désormais le succès dans les Charts. Un parti-pris pour le moins courageux...

2003...il aura tout de même traversé la décennie 70, puis la décennie 80, puis la décennie 90 et le voila qui aborde fièrement la décennie 2000. Rien que pour ça, respect comme on dit !

2003...une année 2003 qui le voit plutôt en bonne forme puisque le succès est de retour même si l'on ne peut pas parler de succès de très gros calibre. C'est toujours mieux que rien comme on dit...

2003...surtout qu'il va réussir un dernier gros coup non pas sur ce titre mais sur le suivant. Comme quoi, avec lui, rien n'est jamais fini mais ça, on le savait déjà !

2006...et le dernier gros coup le voilà le tout sur un duo totalement improbable avec Marion Raven. Un choc des générations qui fonctionne parfaitement et qui permet surtout de produire un titre à la qualité plus que certaine !

2006...la suite sera nettement moins favorable et l'artiste va plus désormais faire de la figuration qu'autre chose. Mais avec 30 ans de carrière au compteur et quelques très belles réussites, le chanteur a toutes les raisons d'être fier de lui !

2007...une nouvelle fois ce sont les fans anglais qui vont lui permettre d'exister encore un tant soit peu sur le devant de la scène. Des anglais qui l'auront soutenu de façon indéfectible du début jusqu'à la fin...

2010...et le voici qui entame une nouvelle décennie, qui l'eut cru. Il ne veut rien lâcher et surtout il veut montrer à la jeune génération qu'il a encore des choses à proposer et surtout à chanter !

2011...une fin d'aventure qui arrive tout de même à grands pas, on ne va pas se mentir. Cette fois-ci même les anglais ne suivent plus, c'est pour dire...

2016...quasiment 40 ans de carrière et toujours là. Plus pour très longtemps mais lui en tout cas aura mis un point d'honneur à durer au maximum et ce quel que soit le niveau - ou pas - de succès rencontré...

2016...un dernier titre pour clore une magnifique aventure qui l'aura vu inscrire son nom au Panthéon musical de cette fin de XXième siècle de façon magistral. N'est-ce pas l'essentiel...?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article