Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

The Spinners est un groupe américain formé en 1954 à Ferndale et composé à l’origine de Pervis Jakson, Billy Henderson, C.P. Spencer, James Edwards, Bobby Smith et Henry Fambrough.

Groupe qui sort un premier single « That’s what girls are made for » en 1961 et pour un premier essai il est plutôt réussi puisque le groupe va décrocher son premier titre classé.

Succès qu’ils vont avoir du mal à confirmer puisqu’il va leur falloir attendre 4 ans avant de rééditer l’exploit grâce à la sortie du single « I’ll always love you » en 1965.

Premier album « The original Spinners » en 1967, album qui reprendra principalement les titres sortis précédemment et qui ne connaitra qu’un niveau de succès des plus limités.

C’est leur deuxième album « 2nd time around » qui va leur permettre en 1970 de passer enfin à la vitesse supérieure notamment grâce au single « It’s a shame ».

Le début de consécration arrive quant à lui à partir de l’année 1972, année qui voit le groupe changer de label et passer de la Motown à Atlantic Records. Un changement de label qui va les booster comme jamais puisqu’ils vont décrocher cette année là l’un de leurs plus gros succès côté singles avec le titre « Could it be I’m falling in love ».

Singles extrait de l’album « Spinners » qui sort un an plus tard en 1973 et qui leur offre leur premier gros succès dans les Charts Albums.

De gros succès qui vont se répéter dans les années suivantes notamment avec les albums « Mighty love » et « New and improved » en 1974 ainsi que « Pick of the letter » en 1975.

D’autres albums sortiront par la suite mais aucun n’arrivera à égaler le niveau de succès atteint par ceux du milieu de décennie 70…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • That’s what girls are made for 1961
  • Love (I'm so glad) I found you 1961
  • I've got your water boiling, baby (I'm gonna cook yougoose) 1962
  • Sweet thing 1964
  • I’ll always love you 1965
  • Truly yours 1966
  • For all we know 1967
  • Bad, bad weather (Till you come home) 1968
  • In my diary 1969
  • It’s a shame 1970
  • We’ll have it made 1971
  • How could I let you get away 1972
  • I’ll be around 1972
  • Could it be I’m falling in love ? 1972
  • One of a kind (Love affair) 1973
  • Together we can make such sweet music 1973
  • Ghetto child 1973
  • Mighty love (Part 1) 1974
  • I’m coming home 1974
  • Then came you 1974
  • Love don’t love nobody 1974
  • Living a little, laughing a little 1975
  • Sadie 1975
  • Games people play 1975
  • Love or leave 1975
  • Wake up Susan 1976
  • The rubberband man 1976
  • You’re throwing a good love away 1977
  • Heaven on earth (So fine) 1977
  • If you wanna do a dance 1978
  • Body language 1979
  • Working my way back to you 1979
  • Cupid 1980
  • Now that you’re mine again 1980
  • Yesterday once more 1981
  • You go your way (I’ll go mine) 1981
  • Love connection (Raise the window down) 1981
  • Never thought I'd fall in love 1982
  • Magic in the moonlight 1982
  • Funny how time slips away 1982
  • City full of memories 1983
  • Right or wrong 1984
  • (We have come into) Our time for love 1984
  • She does 1985
  • Put us together again 1985
  • Spaceballs 1987
  • Heal me 1989
  • I don’t need another love 1990
  • Cliché 2021
C'est drôle comme le temps s'écoule...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1961...premier titre et premier succès d'entrée. C'est ce qu'on appelle une entrée en matière pour le moins idéale, il n'y a pas d'autre mot...

1961...surtout que le groupe confirme dans la foulée qu'il n'est surement pas là par hasard. Et que le succès rencontré sur le premier titre était tout sauf un coup de chance...

1962...ça avait démarré idéalement mais l'année 1962 ne va pas vraiment être de même niveau que l'année 1961. Aucun titre classé...

1964...malgré des titres à la qualité certaine, le groupe n'arrive pas à remonter la pente et aligne les années sans succès. Attention danger comme on dit...

1965...il y allait bien y avoir un moment où le groupe allait prouver que ce léger trou d'air n'était que passager. C'est désormais chose faite avec ce retour en fanfare dans les Charts...

1966...le groupe joue la sécurité et ne sort qu'un titre par an du coup. Après, mieux vaut un seul titre au succès certain que plusieurs qui passent 'à travers'...

1967...sauf que cela ne va pas marcher à chaque fois. Cette année 1967 sera elle aussi mono titre ce qui n'empêchera pas ce titre de passer sous les radars...

1968...idem pour celui-ci. Le groupe fait du yoyo dans les Charts de façon étonnante et n'arrive pas à se stabiliser. Il y a vraiment les années avec et les années sans...

1969...pour l'instant, rien ne fonctionne comme prévu. Il va donc falloir que le groupe se pose les bonnes questions s'il veut survivre à la prochaine décennie...

1970...il se sont posés les bonnes questions à première vue car les voici de retour sur le devant de la scène de façon pour le moins impressionnante. Il était temps...

1971...non seulement ils sont revenus dans la course mais surtout ils vont aligner désormais les succès avec une facilité plus qu'évidente. Il suffisait juste de leur laisser le temps de se roder...

1972...ils possèdent en plus une polyvalence de style qui leur permet de rayonner dans tous les domaines musicaux. C'est là qu'on reconnait les meilleurs comme toujours...

1972...la montée en puissance est impressionnante et leur permet de rayonner sur toute la planète. Ils auront mis du temps à décoller mais maintenant que c'est fait plus rien ne peut les arrêter...

1972...ils vont même décrocher avec ce titre l'un de leurs plus gros succès. Un titre à la qualité tellement certaine qu'il fera la gloire et la fortune de Jaki Graham en 1985, c'est pour dire la puissance du titre...

1973...ce titre là fera un peu moins bien que son prédécesseur mais confirme quand même la tendance de fond à savoir que le groupe est sur son petit nuage. Espérons que ça dure !

1973...le 'petit' hit de l'année. Mais quand on voit ce qui se profile à l'horizon, aucune inquiétude à avoir les concernant et surtout sur la suite des évènements...

1973...une année 1973 qui les voit marcher sur l'eau avec une succession de hits de très gros calibre. Ils décrochent ici une nouvelle étoile de prestige qui vient s'ajouter à un palmarès qui grossit d'année en année de façon pour le moins conséquente...

1974...un milieu de décennie 70 des plus favorables pour le groupe avec une succession quasi ininterrompue de succès. Quand ça veut, ça veut comme on dit !

1974...cela leur arrive peu de faire dans la version revisitée mais cela leur arrive quand même. La preuve avec cette reprise du titre de Johnny Matis datant de l'année précédente. Et sur ce coup là, leur version va faire plus fort que l'original, tout bon les p'tits gars !

1974...quand vous prenez ce qui se fait de mieux au niveau musical forcément le résultat est à la hauteur. La preuve avec cette association ô combien réussie avec Dionne Warwick !

1974...le nombre de titres produits chaque année est lui aussi impressionnant et souligne d'autant plus le niveau particulièrement élevé du travail réalisé par le groupe en ce milieu de décennie...

1975...les années se suivent sans que le niveau qualitatif ne baisse d'un iota. Pour l'instant, c'est le scénario idéal pour le groupe et cela va encore durer comme ça quelques années...

1975...un savoir faire dans l'Intimiste plus qu'évident et qui leur permet de produire du gros calibre dans ce domaine. Du bon boulot une nouvelle fois...

1975...à raison d'un très gros titre par an, pour l'année 1975, ce sera celui-ci. Le groupe déroule avec une facilité plus qu'évidente et ne compte surement pas s'arrêter en si bon chemin...

1975...depuis plusieurs années c'est minimum 3 ou 4 titres qui sortent chaque année. Un niveau d'inspiration parmi les meilleurs du moment et qui leur permet de se maintenir en tête de peloton sans trop forcer leur talent...

1976...pas de changements majeurs en vue, le groupe est toujours sur la même dynamique du succès. Les titres s'enchainent, tout comme les succès et tout va bien dans le meilleur des mondes...

1976...le gros titre de l'année 1976 sera celui-ci. Et des gros titres comme celui-ci ils en ont déjà sortis un certain nombre ce qui souligne une nouvelle fois une régularité qualitative parmi les meilleures du moment...

1977...le niveau quantitatif se maintient mais c'est plutôt le niveau qualitatif qui va quelque peu s'émousser durant cette deuxième partie de décennie. D'un autre côté, on ne peut pas être génial tout le temps, ça c'est certain...

1977...on se contentera quoi qu'il en soit de ce qu'ils continuent à proposer. De toute façon il se pourrait que cette légère baisse de régime ne dure pas éternellement...

1978...elle va durer encore le temps de cette année 1978. Qu'on se rassure, ils apparaissent toujours dans les Charts, là n'est pas le problème. C'est simplement le niveau de succès qui fait un peu de surplace...

1979...il se pourrait que cette dernière année de la décennie les voit revenir dans la course de façon pour le moins spectaculaire. Par sur ce titre mais sur le prochain...

1979...c'est une nouvelle reprise qui va leur permettre de refaire parler d'eux de façon conséquente. Le tout grâce à cette version revisitée du titre des Four Seasons datant de 1966. E-NOR-MI-SSIME !

1980...puisque les reprises leur portent chance, ils remettent le couvert avec cette reprise du titre de Sam Cooke datant de 1961. Avec à la clé un nouveau méga hit planétaire à rajouter au palmarès !

1980...un méga hit qui sera le dernier malheureusement. Car l'aventure va continuer mais le niveau de succès atteint n'aura plus rien à voir avec celui atteint les années précédentes...

1981...il est clair que la décennie 80 ne va pas avoir grand chose à voir avec la décennie 70 côté succès. Il va donc falloir s'y habituer...

1981...on ne parle pas de disparition pure et simple des Charts mais d'une chute pour le moins sévère du niveau atteint. L'essentiel étant quand même qu'ils y figurent encore un tant soit peu...

1981...la seule bonne nouvelle pour l'instant est le fait qu'ils se soient adaptés aux dernières évolutions musicales du moment. C'est déjà ça...

1982...l'année 1981 leur aura permis de sauver un minimum les meubles mais l'année 1982 ne va pas être aussi clémente. Dure loi du métier...

1982...on va frôler la sortie de route durant cette année et ce à plusieurs reprises. Les temps deviennent de plus en plus durs pour le groupe, force est de constater...

1982...ils décident de revisiter ici un titre de Billy Walker datant de 1961. Un joli titre tout en finesse qui leur permet de montrer une nouvelle fois que dans le registre 'à émotions', ils assurent !

1983...le niveau de succès est en chute libre ainsi que la production de titres. Un peu plus de 20 ans après ses débuts, le groupe a vraiment du mal à trouver un second souffle...

1984...ils arrivent quand même à faire quelques gros coups par ci par là. On ne parle pas de succès majeur mais de succès tout de même, suffisant en tout cas pour rappeler au grand Public qu'ils existent encore...

1984...un titre qui ne sera même pas classé et qui aurait franchement mérité de l'être. Le problème c'est que le groupe fait désormais du passé pour la jeune génération et ça, rien ni personne, ni peut rien...

1985...une année 1985 qui va les voir passer à travers sur tous les titres sortis. La situation du groupe s'aggrave d'année en année et cela devient vraiment de plus en plus difficile de continuer à exister tout simplement...

1985...un titre rythmé à souhaits et qui fonctionne ma foi fort bien. Mais qui, comme son prédécesseur, passera totalement inaperçu. Des fois il ne faut pas chercher à comprendre...

1987...année à vide en 1986 et retour dans une forme relative en cette année 1987. Insuffisante en tout cas pour espérer un éventuel retournement de situation providentiel...

1989...ils arriveront tout de même à atteindre la fin de décennie 80 mais le cœur n'y est plus, force est de constater. Cela vaut-il le coup d'essayer le passage à la décennie suivante, bonne question...

1990...du coup ils préfèrent assurer et surtout s'entourer d'une légende de la musique pour essayer de se remettre à flots. Mais même la légendaire Dionne ne pourra pas faire grand chose pour eux...

2021...alors qu'on pensait l'affaire définitivement pliée depuis des décennies, les voilà de retour en cette décennie 2020. Un retour totalement inattendu et surtout pour le moins inespéré...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article