Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Arno, de son vrai nom Arnold Hintjens, fut un chanteur belge qui démarra sa carrière artistique au sein d’un duo nommé Tjens Couter au début des années 70, duo qui deviendra quelques années plus tard le groupe TC Matic.

Groupe qui se sépare en 1986 et qui permet ainsi à l’artiste de voler de ses propres ailes. Lequel sort un premier album solo la même année, album au succès somme toute mitigé.

Les albums « Charlatan », « Ratata » et « Idiots savants » qui sortent respectivement en 1988, 1990 et 1993 ne feront pas vraiment mieux.

C’est l’album suivant « A la française » qui va enfin lui permettre en 1995 de voir sa carrière solo prendre de la hauteur. Notamment grâce à des titres comme « Elle pense à lui », « Comme à Ostende » et « Les yeux de ma mère ».

On le retrouve 4 ans plus tard en 1999 avec l’album « A poil commercial », album au succès certain une nouvelle fois.

Mais c’est surtout la décennie 2000 qui va le consacrer avec la réalisation des albums « Arno Charles Ernest » en 2002, « French bazaar » en 2004, « Jus de box » en 2007. Trois albums qui resteront comme les mieux classés de toute sa discographie.

D’autres albums sortiront par la suite mais aucun ne sera capable de rivaliser avec ceux sortis lors de la décennie 2010.

Artiste qui nous quittera le 23 Avril 2022 des suites d’un cancer du Pancréas.

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Forget the cold sweat 1986
  • Yooh 1986
  • Bathroom singer 1988
  • Jive to the beat 1988
  • Lonesome Zorro 1990
  • Whoop that thing 1990
  • Les filles du bord de mer 1993
  • Dancing inside my head 1993
  • Vive ma liberté 1993
  • Boogie woogie into town 1994
  • A eux je montre mon derrière 1994
  • Elle pense à lui 1995
  • Comme à Ostende 1995
  • Seul 1995
  • Les yeux de ma mère 1995
  • Je ne veux pas être grand 1995
  • Martha ma douce 1997
  • I'm not myself 1997
  • Jean Baltazaarrr 1999
  • Dans mon lit 1999
  • Ils ont changé ma chanson 2000
  • Fantastique 2000
  • Lola etc. 2002
  • Hey sister 2002
  • Honky tonk 2002
  • Françoise 2004
  • 40 ans 2004
  • Chic et pas cher 2004
  • Fais gaffe 2005
  • Mourir à plusieurs 2007
  • Miss Amérique 2007
  • Jusqu'au bout 2007
  • Black dog day 2010
  • Brussels 2010
  • Elle pense quand elle danse 2010
  • Show of live 2012
  • I don't believe 2012
  • Die lie 2012
  • I'm just an old motherfucker 2015
  • Please exist 2015
  • Dance like a goose 2015
  • Santeboutique 2019
  • Court-circuit dans mon esprit 2019
  • Je veux vivre 2021
Il ne voulait pas être grand...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1986...l'aventure TC Matic terminée, l'artiste décide de voler de ses propres à partir de cette année 1986. Avec à la clé un premier titre solo non dénué d'intérêt, force est de constater...

1986...qu'il soit en groupe ou en solo, l'artiste ne fait rien comme les autres. Un style 'Arno' qui restera toujours sa marque de Fabrique, en bien comme en mal malheureusement...

1988...même s'il ne colle toujours pas aux standards du moment, il est tout de même moins fantasque qu'avec TC Matic. Les efforts sont réels pour offrir un visage plus dans l'air du temps...

1988...le décollage en solo n'aura pas lieu durant la décennie 80, ça c'est une certitude. Il va lui falloir attendre encore quelques années pour voir tous ses efforts récompensés...

1990...il peut même faire dans la finesse et la légèreté quand il veut, si, si, c'est possible. La preuve avec ce titre qui a au moins le mérite de montrer une autre facette de son talent...

1990...l'on sent bien qu'il se passe quelque chose en ce début de décennie 90 et que ce n'est plus vraiment le même Arno a qui on a affaire. Une évolution qui va forcément dans le bon sens...

1993...il adore brouiller les cartes et passer d'un extrême à un autre. Il livre ici un titre totalement hors du temps et qui ne risque pas vraiment de toucher le grand Public. Parti pris qu'il assume totalement...

1993...et le revoilà revenu sur les rails. Ou l'art de passer d'un extrême à un autre en permanence mais on ne le refera pas comme on dit, ça c'est certain...

1993...l'artiste va commencer à atteindre sa pleine et totale maturité durant cette décennie 90. Une première moitié de décennie pour monter en puissance et la seconde pour se positionner de façon idéale pour la décennie suivante...

1994...et comme toujours, ces fameux titres inclassables dont il a le secret. Il adore livrer des titres que personne n'attend d'autant plus durant cette décennie 90 où tout file à la vitesse de la lumière...

1994...et toujours ce côté exubérant et totalement débridé qui fait autant sa force que sa faiblesse. A ça c'est sur, des comme lui, il n'en y a pas des tonnes...

1995...un style vraiment à part qui l'aura inévitablement marginalisé et qui l'aura surtout empêché de percer au plus haut niveau, du moins au niveau planétaire. Après, est-ce que c'est vraiment cela qu'il cherchait au final, pas sur...

1995...car s'il avait couru après la reconnaissance internationale, il aurait forcément adapté son style et sa sonorité aux standards imposés par le grand Public. Un grand Public qui n'aura jamais été réellement son cœur de cible...

1995...à chaque titre, l'on ne sait jamais quel va être le style employé. C'est ce qui fait tout son charme, c'est à dire qu'il est capable du pire comme du meilleur...

1995...il est certain qu'on le préfère dans ce type de registre plus apaisé et plus mélodique. Mais ses démons intérieurs lui font faire tout et n'importe quoi et c'est donc la loterie à chaque fois côté qualité de titre...

1995...l'on se doutait que la côté apaisé n'allait pas l'emporter sur le reste très longtemps. Retour en mode fantasque et débridé comme il aime si bien le faire...

1997...il est certain que la jeune génération ne risque pas de s'intéresser à lui avec des titres comme celui-ci. Ame sensible s'abstenir comme très souvent avec lui...

1997...dans la même veine. On sent en lui un côté obscur très prononcé qui l'emporte souvent au détriment de l'apaisé, faisant de certains titres une véritable épreuve auditive...

1999...paradoxe temporel, ce titre là sortira en 1999 alors que l'original date de 1966, il suffisait juste d'inverser les deux derniers 6. Il revisite ici le titre de Jacques Dutronc en compagnie de BJ Scott et en donne une version nettement plus rock mais qui aura du mal à égaler l'original...

1999...une décennie 90 qui s'achève en douceur mais dans un style toujours aussi obscur. Une obscurité qui imprègne l'artiste jusqu'au bout des doigts...

2000...revisiter du Dalida datant de 1970 et un pari pour le moins audacieux et tellement éloigné de l'univers des 2 artistes qui s'y risquent. Bien essayé en tout cas...

2000...vu comment ça part, on a du mal à imaginer que c'est bien cette décennie 2000 qui va le consacrer au niveau solo. Et pourtant, cela va bien être le cas...

2002...comme toujours, tout et son contraire. On passe sans arrêt du fantasque au du débridé, du débridé au hors temps, du hors du temps à la finesse et à la légèreté. Un artiste vraiment hors norme...

2002...hors norme et hors système. Un statut qu'il revendique haut et fort et qui le démarquera toujours du reste de la concurrence, ça c'est sur...

2002...il multiplie les duos glamour mais toujours dans son style bien à lui. Du coup, le glamour s'efface au profit de duos pour le moins musclés...

2004...c'est en ce milieu de décennie 2000 qu'il va obtenir les plus gros scores de toute sa discographie côté Charts Albums. Il aura mis du temps à les obtenir mais c'est désormais chose faite...

2004...retour en mode obscur et inclassable. De ses débuts avec TC Matic jusqu'à sa fin de carrière, il aura maintenu un cap pour le moins très personnel...

2004...il est clair que personne n'aura osé lui dire de changer quoi que ce soit. Ou du moins si certains ont essayé, cela n'aura produit aucun effet sur lui...

2005...difficile de trouver son équivalent dans d'autres pays. Il aura vraiment marqué son époque par son côté totalement atypique et totalement décomplexé...

2007...on a du mal à croire qu'il peut faire également dans la normalité. L'on se doute donc que ce titre ne peut être qu'un accident de parcours qui ne risque pas de se reproduire...

2007...une orientation Dance qu'on ne lui connaissait absolument pas. Mais que lui arrive-t-il soudainement ? C'est vraiment à se demander si c'est bien le même...

2007...chassez le naturel, il revient au galop. Il était impensable qu'il ait décidé de rentrer dans les rangs et de se conformer aux exigences du Star System...

2010...et le voilà qui entame fièrement sa 5ème décennie de carrière. Une longévité qu'on ne retrouve comme toujours que chez les plus Grands...

2010...un début de décennie 2010 qui le fera rentrer définitivement au Panthéon musical de cette fin de XXième siècle. Une place de choix mais dans une catégorie où il sera l'un des seuls à s'y trouver...

2010...il aura mis du temps à s'imposer au plus haut niveau mais c'est désormais chose faite. Le plus dur étant fait, tout ce qui viendra par la suite ne sera que du bonus comme on dit...

2012...là où la plupart des 'collègues' qui ont démarré en même temps que lui ont raccroché les gants depuis belle lurette, lui arrive à l'inverse à être toujours présent et surtout à décrocher le Graal en fin de carrière. Qui l'eut cru...?

2012...surtout que le style et la sonorité ont gagné en qualité. Certes, il a toujours ce style de chant rauque qui pique parfois les oreilles mais il y a du mieux au final, force est de constater...

2012...reste maintenant à savoir s'il va tenir encore longtemps la distance. Pour l'instant ça tient mais vu que sa voix disparait au fur et à mesure des années, il ne restera plus grand chose d'exploitable en fin de décennie...

2015...la voix ne s'arrange pas, c'est clair. L'artiste arrive vraiment en bout de course et il est clair que la suite ne va pas être simple à gérer. Après, c'est lui qui voit jusqu'où il est prêt à aller...

2015...une volonté d'y croire jusqu'au bout qui force le respect en tout cas. Car il est clair que plus d'un à sa place aurait raccroché les gants depuis belle lurette...

2015...il est plus facile pour lui désormais de chanter sur des titres nettement plus soft, ce qui lui évite de trop monter dans les tours côté voix. Et on l'aime bien aussi dans ce registre un peu plus feutré, ce qui ne gâche rien...

2019...toujours et encore là, qui l'eut cru ? Une résistance incroyable qui vient d'on ne sais où et qui prouve que cet artiste est vraiment hors norme. A tous points de vue...

2019...on souffre pour lui tellement chanter devient un véritable exploit le concernant. Mais il ira jusqu'au bout, coute que coute et rien, ni personne, ne pourra l'en empêcher...

2021...rien, ni personne, ne pourra l'en empêcher sauf...la maladie. C'est elle qui va décider de mettre un terme définitif à l'aventure, au sens propre comme au sens figuré. Et sa sentence sera irrévocable malheureusement...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article