Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Donnie Iris, de son vrai nom Dominic Ierace, est un chanteur américain qui commence sa carrière de façon pour le moins précoce puisqu’on le retrouve dès l’âge de 8 ans à chanter sur les plateaux de télévision locale ainsi que dans des concours de jeunes talents.

La carrière artistique, la vraie, commence quant à elle en 1964 à l’âge de 21 lorsqu’il forme The Jaggerz, groupe avec lequel il va produire plusieurs albums au succès non négligeable entre 1969 et 1975. Groupe qui connaitra son heure de gloire avec le titre « The rapper » en 1970…

On va également le retrouver au sein des Wild Cherry en fin de décennie 70, groupe avec lequel il produira l’album « Only the wild survive », album qui passera un peu plus inaperçu…

Nouveau groupe Donnie Iris And The Cruisers en début de décennie 80, groupe avec lequel il produit un premier album « Back on the streets » en 1980. Et pour un premier essai il est plutôt réussi puisque l’album va connaitre un succès plus que certain et produire le single de très gros calibre « Ah ! Leah ! ».

Un an plus tard en 1981 c’est au tour de l’album « King cool » de sortir, album au succès moindre mais qui va s’en sortir haut la main grâce au single phare « Love is like a rock ».

A raison d’un album par an, c’est l’album « The high and the mighty » qui sort l’année suivante en 1982. L’album sera classé dans les profondeurs des Charts mais sauvera les meubles in extremis avec le titre « Tough world ».

L’album « Fortune 410 » sort quant à lui en 1983, album porté à bout de bras par le single « Do you compute ? », single mis en valeur par la campagne de promotion croisée du label MCA et la société de jeux Atari.

Un succès qui ne leur rapportera pas plus que ça puisque le label essaiera d’imposer au groupe de nouveaux auteurs-compositeurs, condition inacceptable pour ce dernier. Un refus qui aura pour conséquence un renvoi pur et simple du label en 1984…

Nouveau label HME Records dans la foulée, label avec lequel ils sortent l’album « No muss…No fuss » en 1985. Album qui sera le dernier d’envergure du groupe car d’autres albums sortiront par la suite mais ne connaitront qu’un niveau de succès des plus limités…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • (That's why) Baby I love you (The Jaggerz) 1968
  • Together (The Jaggerz) 1969
  • Higher and higher (The Jaggerz) 1970
  • The rapper (The Jaggerz) 1970
  • I call my baby Candy (The Jaggerz) 1970
  • What a bummer (The Jaggerz) 1970
  • Gotta find my way back home (The Jaggerz) 1975
  • Try a piece of my love (Wild Cherry) 1979
  • Starlight (Wild Cherry) 1979
  • Keep on playin' that funky music (Wil Cherry) 1979
  • Ah ! Leah ! 1981
  • You're only dreaming 1981
  • I can't hear you 1981
  • Sweet Merilee 1981
  • Love is like a rock 1981
  • My girl 1982
  • Tough world 1982
  • The high ant the mighty 1982
  • This time it must be love 1983
  • Do you compute ? 1983
  • Injured in the game of love 1985
  • State of the heart 1985
  • Love whispers 1992
  • Be still my heart 1992
  • The best possible world 1993
  • Poletown 1997
  • How you gonna mend it ? 1997
  • Little black dress 2006
  • Let's go 2006
  • No rest for the wicked 2006
  • This child 2010
  • Ave Maria 2010
  • Pittsburg made 2016
Le Haut et le Puissant...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1968...les tous premiers pas en mode groupé. Des débuts pour le moins réussis et qui vont servir de rampe de lancement idéal pour la suite des évènements...

1969...dans un style et une sonorité parfaitement tendance, le groupe montre d'emblée qu'il n'est pas là pour ne faire que de la figuration. On attend donc la suite avec impatience...

1970...l'année 1969 leur aura permis d'éclore et de se révéler aux yeux du grand Public. Mais c'est l'année 1970 qui va leur permettre de décrocher la timbale. Pas sur ce titre là mais sur le suivant...

1970...c'est donc CE titre qui va permettre au groupe de rentrer de façon pour le moins remarquée dans l'histoire musicale de cette fin de XXième siècle. Le job est fait comme on dit. E-NOR-MI-SSIME !

1970...le succès sera de moindre ampleur sur les titres suivants mais le groupe a fait le plus dur côté reconnaissance de son talent. Du bon boulot, tout simplement...

1970...en seulement 2 ans le groupe aura su s'imposer comme l'une des valeurs sures du moment, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Après, pas sur que l'aventure dure encore des décennies...

1975...on va les perdre de vue pendant près de 5 ans et les voici de retour en cette nouvelle année 1975. Un retour qui ne leur permettra pas de revenir dans la course malheureusement...

1979...changement de groupe en cette fin de décennie et arrivée chez les Wild Cherry. Le tout dans un style qui n'a plus rien à voir avec ce qu'il a pu faire avec les Jaggerz, ça c'est sur...

1979...malgré des titres à la qualité certaine, le groupe n'arrivera pas à reproduire ses exploits du milieu de décennie. L'artiste aura donc raté le bon train à première vue...

1979...cette aventure Wild Cherry lui aura tout de même permis d'évoluer dans un domaine Dance qui lui servira forcément par la suite. D'une façon ou d'une autre...

1980...la preuve avec ce titre ! Premier titre solo et déjà énorme succès d'entrée. Il livre ici tout simplement l'un des plus gros titres de toute sa discographie et se voit projeter de fazçon pour le moins fracassante sur le devant de la scène. E-NOR-MI-SSIME !

1981...paradoxalement, il va être incapable de capitaliser sur l'énorme effet d'aspiration créé par le titre précédent. Dommage car la carrière solo partait de la meilleure des manières...

1981...il va réussir à revenir un tant soit peu dans la course avec ce titre mais sans plus. Reste maintenant à savoir si ce léger trou d'air n'est que passager ou plus durable que prévu...

1981...passager à première vue. Il revient en force avec ce titre et recolle au peloton sans trop de dommages. Le pire a donc été évité...

1981...un retour en force qui se confirme avec ce nouveau titre. L'artiste a su réagir en temps et en heure et le résultat dans les Charts a été immédiat...

1982...et c'est avec CE titre qu'il va obtenir son meilleur classement dans les Charts. Une juste récompense pour des années d'efforts qui devaient forcément finir par payer un jour ou l'autre !

1982...un début de décennie sur les chapeaux de roue où tout lui sourit. Qu'il en profite bien car pas sur que cela dure encore des années et des années...

1982...la preuve avec ce titre qui ne va pas vraiment connaitre le même niveau de succès que ses prédécesseurs. Attention à ne pas trop dévier de la trajectoire...

1983...ce qu'on craignait est en train d 'arriver avec un dévissage pour le moins violent dans les Charts. Mais que lui arrive-t-il...?

1983...il va réussir à redresser la barre in extremis avec ce titre mais il se pourrait bien que ce soit l'une des dernières fois. Attention danger...

1985...on va le perdre de vue pendant l'année 1984 et le voici de retour dans une forme qu'on qualifiera de relative en cette année 1985. Relative mais suffisante pour le voir décrocher un nouveau hit, ça c'est pour la bonne nouvelle. Pour la mauvaise, c'est que ce sera son dernier...

1985...la rechute va être pour le moins violente derrière avec une disparition pure et simple côté Charts . Qui aurait pu imaginer que l'aventure tournerait court à ce point...

1992...nouvelle disparition des radars pendants près de 7 ans et retour en cette nouvelle décennie dans une forme qui ne lui permettra pas d'inverser le cours du temps malheureusement...

1992...lui en tout cas y croit et il se dit qu'en musique, tout reste toujours possible. Sur le principe, il a tout à fait raison mais cela ne va pas lui réussir plus que ça...

1993...il va donc continuer l'aventure coute que coute et peu importe l'absence de résultats dans les Charts. Une volonté d'y croire qui force le respect, quoi qu'il en soit...

1997...nouveau trou d'air de 4 ans. Les trous d'air se succèdent mais il revient toujours et encore. Après, quelles sont ses motivations, bonne question...

1997...une décennie 90 qui ne lui aura pas vraiment réussi malgré tous les efforts déployés. Reste maintenant à savoir si cela vaut le coup de revenir la décennie suivante...

2006...lui en tout cas considère que cela vaut le coup à première vue. Certes il va presque s'écouler 10 ans entre ce titre là et son prédécesseur mais lui en tout cas pense que ça valait le coup d'essayer...

2006...il est clair qu'il va plus faire de la figuration qu'autre chose durant cette décennie 2000. Après, du moment qu'il prend du plaisir à faire ce qu'il fait, n'est-ce pas l'essentiel...

2006...il faut quand même se rappeler qu'il a commencé sa carrière dans les années 60. Et peu d'artistes de son époque sont encore en activité ce qui souligne tout de même la performance...

2010...et comme très souvent dans ces cas là, quand rien ne va plus, on sort un bon vieil album de Noel. Et sur ce coup là, le résultat ne sera pas dénué d'intérêt, force est de constater...

2010...il va revisiter à sa façon des titres ultra connus et surtout ultra traditionnels et va en faire des versions personnelles pour le moins réussies. Comme quoi ça valait le coup d'essayer...

2016...on pensait l'affaire définitivement pliée mais le voici une nouvelle fois de retour, il ne lâche rien comme on dit. On imagine donc que ce titre là ne sera surement pas le dernier le concernant...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article