Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Loverboy est un groupe canadien formé en 1979 et composé à l’origine de Paul Dean, Scott Smith, Matt Frenette, Doug Johnson et Mike Reno.

Groupe qui signe l’année suivante en 1980 avec le label Columbia Record, label qui leur permet de sortir un premier album éponyme. Et pour un premier essai, c’est un véritable coup de maître puisque l’album va faire un véritable carton dans toute la sphère anglo-saxonne et projeter le groupe de façon fracassante sur le devant de la scène. Notamment grâce à l’énormissime single « Turn me loose ».

Succès confirmé et amplifié l’année suivante en 1981, du moins sur tout le continent nord-américain avec la sortie de l’album « Get lucky », album dont sera extrait le single phare « Working for the weekend » la même année. Mais qui produira également « When it’s over », single au niveau de succès un peu moindre et qui sortira quant à lui un an plus tard en 1982.

C’est au tour de l’album « Keep it up » de sortir en 1983, album qui va produire le plus gros succès de toute leur discographie coté singles avec le titre « Hot girls in love ». Un succès qu’ils doivent en partie à l’énorme diffusion du clip sur MTV…

L’année 1984 va les voir composer le thème de l’équipe américaine en vue de sa participation aux Jeux Olympiques, un thème qui portera le nom de « Nothing’s gonna stop you know ».

Nouvel album « Lovin’ every minute of it » en 1985, album au succès certain mais au succès moindre que ses prédécesseurs. Album qui va produire tout de même 3 titres de gros calibres que sont « Lovin’ every minute of it » et  « Dangerous » en 1985 ainsi que « This could the night » en 1986.

Toujours en 1986, on les retrouve sur la BO d’un petit film nommé…Top Gun ! Le tout grâce au single « Heaven in your eyes », titre qui ne restera pas comme le plus connu de la BO malheureusement…

En 1987 c’est au tour de l’album « Wildisde » de sortir, album qui confirme la lente, mais irréversible, décélération du groupe dans les Charts. Un relatif échec qui va précipiter la chute du groupe et surtout sa dissolution en 1988.

Le groupe renaitra de ses cendres quelques années plus tard et d’autres albums sortiront par la suite mais aucun ne rencontrera de succès équivalent à ceux sortis précédemment…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Turn me loose 1980
  • Lady of the 80's 1980
  • The kid is hot tonite 1981
  • Working for the weekend 1981
  • When it’s over 1982
  • Take me to the top 1982
  • Lucky ones 1982
  • Jump 1982
  • Strike zone 1983
  • Hot girls in love 1983
  • Queen of the broken hearts 1983
  • Nothing’s gonna stop you know 1984
  • Lovin’ every minute of it 1985
  • Dangerous 1985
  • This could be the night 1986
  • Lead a double life 1986
  • Heaven in your eyes 1986
  • Notorious 1987
  • Love will rise again 1987
  • Break it to me gently 1988
  • Too hot 1989
  • Secrets 1997
  • Spinnin' my wheels 1997
  • The real thing 2007
  • Fade to black 2007
  • No tomorrow 2012
  • Heartbreaker 2012
  • Fire me up 2014
  • Ain't such a bad thing 2014
Travailler le week-end...

___________________________________

 

___________________________________

CLIPS 

1980...premier titre et déjà premier hit planétaire ! Certes le succès concernera essentiellement la sphère anglo-saxonne mais tout de même, ça fait un beau paquet de pays tout ça !

1980...malheureusement, ils n'arrivent pas à confirmer derrière tout le bien qu'on pouvait penser d'eux. Il va donc falloir prouver maintenant que l'énorme succès du premier titre était tout sauf un coup de chance évident...

1981...ils vont remettre les pendules à l'heure avec ce titre et prouver de façon incontestable qu'ils méritent bien leur place au plus haut niveau. On a eu peur du contraire...

1981...non seulement ils confirment mais ils en remettent une couche avec ce titre. Nouveau top hit planétaire qui assoit leur position dominante de façon incontestée cette fois-ci...

1982...nouveau coup de mou sur ce titre sauf sur le continent nord américain où le niveau de succès reste des plus élevés. On dira donc que ce titre là est un succès mais limité...

1982...là par contre c'est le gros dévissage dans les Charts. Autant sur le titre précédent ils avaient limité la casse autant sur celui-ci il n'y aura pas de miracle...

1982...et celui-ci ne fera guère mieux. Mais que leur arrive-t-il, il y a vraiment de quoi se poser la question. Déjà le début de la fin...?

1982...après 2 années 80 et 81 pour le moins particulièrement favorables, l'année 1982 les voit vraiment à la peine. Il va donc falloir qu'ils se posent les bonnes questions et vite...

1983...pas d'amélioration en vue pour l'instant. Le groupe se cherche et n'arrive pas à se trouver à première vue. Pourtant ce n'est pas faute d'essayer...

1983...à première vue ils se sont enfin posés les bonnes questions ! Retour du succès franc et massif et surtout retour dans la course de façon pour le moins spectaculaire...

1983...reste maintenant à tenir la distance. Nous font-ils un retour furtif ou peut-on espérer un retour de longue durée ? Il n'y a qu'eux pour répondre à cette question...

1984...ils vont tout de même avoir le privilège en 1984 de signer l'un des thèmes des Jeux Olympiques d'été à Los Angeles en 1984. Belle référence tout de même !

1985...un milieu de décennie qui leur réussit tout particulièrement puisqu'ils vont signer ici l'un de leurs plus gros titres. Tout va donc pour le mieux dans le meilleur des mondes !

1985...une belle aventure qui continue tranquillement et qui leur permet surtout de se maintenir à un niveau de réussite digne des plus grands. Pourvu que ça dure !

1986...une année 1986 qui démarre de la meilleure des manières avec du hit de gros calibre en guise de hors d'œuvre. Ca c'est pour la bonne nouvelle. Pour la mauvaise, ce top hit pourrait bel et bien être le dernier...

1986...le groupe va de nouveau dévisser sur ce titre et cette fois-ci le dévissage risque de ne pas être rattrapable. Dure loi du métier...

1986...figurer sur la BO d'un petit film comme...Topgun est pour le moins flatteur. Malheureusement, les concernant, cela ne va pas leur rapporter plus que ça...

1987...un des derniers titres classés. Après 7 ans passés en haut de l'affiche, le groupe va très fortement décélérer dans les Charts puis carrément disparaitre des radars avec les titres qui vont suivre...

1987...le groupe ne va pas savoir se réinventer en ce milieu de décennie 80 et va le payer au prix fort. Pourtant ils sont loin de démériter, c'est clair...

1988...il faut dire qu'avec une survitesse pareille, le grand Public ne risque pas de suivre. messieurs, il ne faut pas confondre vitesse et précipitation...

1989...ils vont revenir très temporairement dans la course en toute fin de décennie. Mais ce sera bel et bien la dernière fois car désormais l'aventure sera plus figurative qu'autre chose...

1997...on va les perdre de vue pendant près de 8 ans et les voici de retour en cette année 1997 dans une forme qu'on qualifiera de relative. Insuffisante en tout cas pour les ramener dans la course...

1997...même s'ils ont disparu purement et simplement des Charts, cela ne les empêche de continuer à y croire. A tort ou a raison, ça c'est autre chose...

2007...là c'est carrément 10 ans qui vont séparer ce titre du précédent. Mais ils reviennent une nouvelle fois et ne comptent pas lâcher l'affaire comme ça...

2007...une volonté d'y croire jusqu'au bout qui force le respect incontestablement. Du moment qu'ils prennent du plaisir à faire ce qu'ils font, n'est-ce pas l'essentiel...

2012...ils reviennent au moins 1 fois durant chaque décennie. Et peu importe que le succès ne soit pas forcément au rendez-vous, l'essentiel pour eux est d'être toujours présents...

2012...quoi qu'il en soit, les fans de base s'y retrouvent forcément. Voir leur groupe fétiche passer les années, les décennies et les siècles ne peut que les ravir !

2014...ils vont même se permettre le luxe de sortir deux albums quasiment coup sur coup. Le groupe est en grande forme et ça se voit, surtout ça s'entend...

2014...une grande forme qui ne leur permet pas pour autant de revenir dans la course. Malgré une volonté évidente de bien faire, rien n'y fait...

2014...reste maintenant à savoir si ce titre sera le dernier ou pas. Mais comme avec eux rien n'est jamais fini, il se pourrait qu'on les retrouve la décennie suivante...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article