Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Neil Young est un compositeur-interprète d’origine canadienne qui démarre réellement sa carrière artistique à l’âge de 18 ans au sein d’un groupe nommé The Squires, groupe avec lequel il va obtenir en 1963 le premier succès de sa toute jeune carrière avec le titre « The Sultan ». Groupe qui va se faire une jolie réputation durant 3 ans dans toute la région de Winnipeg…

On le retrouve 3 ans plus tard au sein des Mynah Birds, groupe formé par Rick James. Une aventure qui tournera court malheureusement car le groupe n’arrivera jamais à produire l’album qu’il préparait…

Nouvel aventure groupée dans la foulée lorsqu’il crée en compagnie de Bruce Palmer le groupe Buffalo Springfield. Groupe qui va produire pas moins de 3 albums entre 1966 et 1968 et décrocher plusieurs succès de gros calibre côté singles.

L’aventure solo quant à elle va démarrer en toute fin de décennie 60 avec la sortie d’un album éponyme en 1969. Album qui passera pour le moins inaperçu mais qui produira tout de même l’un de ses titres emblématiques à savoir « The loner ».

Toujours en 1969, il s’entoure alors de 3 nouveaux musiciens qui vont prendre le nom de Crazy Horse et enregistre avec eux en un temps record un nouvel album « Everybody knows this is nowhere ». Et cette fois-ci, le succès est bel et bien au rendez-vous notamment grâce au succès du single « Cinnamon girl », single qui va sortir l’année suivante en 1970.

Malgré ce beau succès solo, il repart en mode groupé en intégrant peu de temps après le trio Crosby, Stills & Nash qui devient du coup un quatuor qui se rebaptise Crosby, Stills, Nash & Young.

Malgré de fréquentes disputes entre Young et Stills, le groupe arrive tout de même à produire l’album « Déjà vu » en 1970, album qui va faire un véritable carton planétaire au point de se vendre à plus de 14 millions d’exemplaires au final. Opus qui restera comme le plus gros succès de toute la discographie du groupe, rien que ça.

Toujours en 1970, l’artiste produit également un album solo « After the gold rush », album qui confirme sa montée en puissance incroyable puisque l’album devient son premier gros succès planétaire à titre personnel.

Succès confirmé et encore amplifié deux ans plus tard avec la sortie en 1972 de l’énormissime album « Harvest », album qui restera comme le plus gros succès de toute sa discographie côté albums. Notamment grâce à 2 titres phares que sont « Heart of gold » sorti un an plus tôt en 1971 et « Old man ». Paradoxalement, l’afflux soudain de célébrité va pousser l’artiste à la rejeter autant que se peu…

Nouvel album « On the beach » en 1974, album au succès moindre car l’artiste y aborde des sujets graves tels que l’effondrement des idéaux utopiques des années 60, les inconvénients liés au succès et les dessous du mode vie Californien. Un opus qui s’en sortira in extremis grâce au single » « Walk on »…

L’année suivante sort en 1975 l’album « Tonight’s the night » en remplacement d’un album acoustique que l’artiste avait entièrement finalisé mais dont il redoutait le côté sombre. Nouveau succès relatif dans les Charts pour ce nouvel album qui de surcroit ne produira aucun single de gros calibre…

Une année 1975 tout de même riche en sorties puisqu’un deuxième album « Zuma » voit le jour. Album qui fera un tout petit peu mieux que son prédécesseur grâce au single « Lookin’ for a love ».

On le retrouve aux côté de Stephen Stills une nouvelle fois en 1976 mais cette fois-ci en duo sur l’album « Long may you run ». Côté Charts, l’album s’en sort plutôt bien mais c’est surtout côté singles que les choses ne s’arrangent pas vraiment. Seul le titre « Midnight on the bay » arrivera à tirer son épingle du jeu…

On le retrouve un an plus tard avec les Crazy Horse avec lesquels il produit l’album « American stars ‘n bars ». Une nouvelle fois l’album est un succès mais toujours pas de single de classe planétaire à la clé…

Il va lui falloir attendre l’année 1978 et la sortie de l’album « Comes a time » pour revenir en tête de course de façon conséquente. L’album va réaliser une performance notable dans les Charts notamment grâce au single de gros calibre « Four strong winds ».

A raison d’un album par an c’est l’album « Rust never sleeps » qui sort en toute fin de décennie. Malgré des résultats décevants dans les Charts, l’album est considéré comme l’un de ses albums de référence. Mais comme très souvent depuis un certain temps, l’album peinera à produire un hit digne de ce nom…

Le passage à la décennie 80 se fait avec l’album « Haws and doves », album au succès certain mais qui ne produira pas plus de hit que son prédécesseur. Tout comme « Re:ac:tor’ en 1981, « Trans » en 1982, « Everybody’s rockin’ » en 1983, « Old ways » en 1985, « Landing on water » en 1986, « Life » en 1987 », « This note’s for you » en 1988, « Freedom » en 1989 et « Ragged glory » en 1990…

C’est la décennie 90 et surtout l’année 1992 qui vont lui permettre de revenir dans la course de façon notoire notamment avec l’énorme album « Harvest moon » qui sort cette année là. Album qui va produire le single phare qui porte le nom de l’album.

Une décennie 90 qui va le voir sortir un nombre d’albums pour le moins impressionnant, tout comme les décennies 2000 et 2010. Les albums seront de vrais succès mais du côté singles, ce ne sera pas tout à fait la même chanson comme on dit…

Discographie (entre autres…) :

  • The sultan (The Squires) 1963
  • Nowadays Clancy can’t even sing (Buffalo Springfield) 1966
  • For what it’s worth (Buffalo Springfield) 1967
  • On the way home (Buffalo Springfield) 1968
  • The loner 1969
  • Cinnamon girl 1970
  • Only love can break your heart 1970
  • Woodstock (Crosby, Stills, Nash & Young) 1970
  • Teach your children (Crosby, Stills, Nash & Young) 1970
  • Our house (Crosby, Stills, Nash & Young) 1970
  • When you dance I can really love 1971
  • Heart of gold 1971
  • Old man 1972
  • The needle and the damage done 1972
  • War song 1972
  • Time fades away 1973
  • Walk on 1974
  • New mama 1975
  • Tired eyes 1975
  • Lookin’ for a love 1975
  • Long may you run 1976
  • Midnight on the bay 1976
  • Like a hurricane 1977
  • Sugar mountain 1977
  • Comes a time 1978
  • Four strong winds 1978
  • Hey, hey, my my (Into the black) 1979
  • Stayin’ power 1980
  • Hawks and doves 1980
  • Opera star 1981
  • Southern Pacific 1981
  • Little thing called love 1982
  • Sample and hold 1982
  • Mr. Soul (Part I and II) 1983
  • Wonderin 1983
  • Cry, cry, cry 1983
  • Get back to the country 1985
  • Old ways 1985
  • Are there anymore real cowboys ? 1985
  • Touch the night 1986
  • Weight of the world 1986
  • Long walk home 1987
  • Mideast vacation 1987
  • This note’s for you 1988
  • Ten men workin’ 1988
  • American dream (Crosby, Stills, Nash & Young) 1988
  • Rockin’ in the free world 1989
  • No more 1989
  • Got it made (Crosby, Stills, Nash & Young) 1989
  • Someday 1989
  • Mansion on the hill 1990
  • Over and over 1990
  • Crime in the city 1990
  • War of man 1992
  • Harvest moon 1993
  • Unknown legend 1993
  • Philadelphia 1994
  • Change your mind 1994
  • Downtown 1995
  • Peace and love 1995
  • Big time 1996
  • Let's roll 2001
  • Let's impeach the President 2006
  • Fork in the road 2009
  • Johnny magic 2009
  • Love and war 2010
  • Sign of love 2011
  • Grey riders 2011
  • Who's gonna stand up 2014
  • A rock star bucks a coffee shop 2015
  • My pledge 2016
  • Peace trail 2016
  • Show me 2016
  • Children of destiny 2017
  • Hitchhiker 2017
  • Already great 2017
  • Lookin' for a leader 2020
  • Come along and say you will 2020
  • Homefires 2020
  • Song of the seasons 2021
  • Welcome back 2021
Vieil homme...

1963...les tous débuts qui riment avec histoire sans parole. Un titre qui ne laisse en rien augurer de l'incroyable aventure qui se profile à l'horizon pour le jeune Neil...

1966...on le retrouve 3 ans plus tard dans un groupe qui va nettement plus faire parler de lui. A commencer par ce titre...

1967...leur titre de référence. Un titre qui va faire le tour du monde et qui va offrir au groupe le plus gros succès de sa - très courte - carrière...

1968...trois années qui auront permis à l'artiste de faire ses classes et surtout d'accéder à la cour des Grands. Reste maintenant à voir ce qu'il va proposer par la suite...

1969...les premiers pas en solo. Un titre qui deviendra un titre de référence pour l'artiste par la suite mais qui à sa sortie passera pour le moins sous les radars...

1970...il va lui falloir attendre l'année suivante pour commencer à voir ses efforts récompensés. Il décroche ici son premier succès, un premier succès qui va en appeler un paquet d'autres...

1970...une entrée dans la décennie 70 parfaitement réussie puisqu'il décroche ici un deuxième succès. Sa carrière solo est bel et bien lancée cette fois-ci...

1970...une année 1970 exceptionnelle en tous points car il mène en parallèle une carrière de groupe avec quelques amis rencontrés précédemment. Et qui ne manquent pas de talent non plus...

1970...tout lui sourit comme par magie qu'il soit seul ou à plusieurs en ce tout début de décennie. Qui aurait pu imaginer un décollage de carrière aussi fulgurant...

1970...le quatuor va signer ici un album de légende qui restera comme leur plus belle réalisation. Avec à la clé un début de consécration qu'ils n'auraient jamais imaginé voir arriver si vite...

1971...retour en solo sur ce titre. Le jeune artiste accumule les hits à une vitesse pour le moins impressionnante et devient de facto l'un des phénomènes du moment...

1971...le chanteur marche littéralement sur l'eau et va décrocher ici ce qui restera incontestablement comme l'un de ses plus gros succès. E-NOR-MI-SSIME !

1972...même si ce titre là n'atteindra pas le niveau de succès de son prédécesseur, il confirme tout de même la position de leader du chanteur en ce début de décennie...

1972...tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. L'aventure se déroule de façon idéale et surtout elle est loin, très loin d'être terminée...

1972...certes tous ses titres ne finissent pas N°1 des Charts mais ils sont classés quoi qu'il arrive. Ce qui est déjà largement suffisant pour le maintenir en tête de peloton...

1973...autant les années précédentes auront été prolifiques, autant cette année 1973 va être pour le moins pauvre en titre. Pauvre et peu glorieuse...

1974...l'artiste subit une forte décélération depuis le titre précédent et commence à enchainer les contre-performances. Trou d'air passager ?

1975...comble de l'affaire, ce nouvel opus ne produira aucun single. Décidément, les affaires se compliquent de plus en plus...

1975...l'artiste est-il monté trop et surtout trop vite, c'est la question à se demander. C'est surtout l'avenir qui va dire si c'est le cas ou pas...

1975...les affaires reprennent quelque peu avec ce titre. Ce qui est paradoxal également c'est que les albums marchent très bien mais sans être capables de produire les hits qui vont avec...

1976...tant que ses albums marchent, le chanteur ne se pose pas plus de question que ça. Et sur le principe il a entièrement raison...

1976...surtout que la qualité reste de mise ce qui n'inquiète pas plus que ça donc. Après il est clair qu'il est sur un créneau musical qui n'est pas forcément le plus en vue du moment...

1977...un titre qui marchera principalement en Angleterre. D'un autre côté, du moment que ses titres marchent quelque part, n'est-ce pas l'essentiel...

1977...celui-ci par contre va passer carrément sous les radars. Les temps sont durs pour l'artiste qui a du mal à se relancer après un démarrage de carrière pour le moins fracassant...

1978...pas d'amélioration majeure en ce début d'année 1978. Il va falloir que l'artiste se pose les bonnes questions quant à la suite des évènements...

1978...c'est une reprise du titre de Ian et Sylvia datant de 1963 qui va lui sauver la mise et de bien belle manière. Sa version revisitée va faire un véritable carton et le remettre en selle de façon conséquente...

1979...ce titre là ne va pas vraiment connaitre le même niveau de succès que son prédécesseur. Il sera classé mais vraiment de justesse...

1980...le voici qui entame sa 3ème décennie avec l'envie de continuer l'aventure aussi longtemps que possible. Qui l'en blamerait...

1980...un Millésime 1980 qui ne restera pas comme son meilleur, ça c'est certain, Aucun des 2 titres sortis cette année là ne connaitra les faveurs du public de façon conséquente...

1981...heureusement que les albums eux continuent à bien se porter et permettent à l'artiste de se maintenir à flot sans trop de difficulté. Espérons que ça dure...

1981...c'est légèrement mieux côté Charts avec ce titre, du moins aux Etats-Unis. Comme quoi, il n'y aucune raison à ce stade de craindre en l'avenir...

1982...le seul risque est qu'il n'arrive pas à se réinventer durant cette décennie où tout change très vite. Une évolution indispensable s'il veut durer...

1982...même si ce titre là ne sera pas classé, il montre justement que le chanteur a bien compris le message à première vue. Et tant mieux...

1983...il reprend ici un titre de son ancien groupe les Buffalo Springfield datant de 1967. Cela part d'un bon sentiment mais cela ne lui profitera pas plus que ça...

1983...ce n'est avec ce genre de sonorité qu'il risque d'attirer la jeune génération. Attention donc à ne pas trop cibler les anciennes générations justement...

1983...il revisite ici un titre datant de Johnny Cash datant de 1955 et comme sur sa reprise précédente cela ne va lui profiter plus que ça...

1985...après une année 1984 à vide, le voici de retour en cette année 1985 dans une forme qu'on qualifiera de certaine. Certaine pour faire de la Country en tout cas...

1985...un créneau musical qui ne concerne qu'un public d'initiés et qui va forcément le marginaliser quelque peu. Après c'est peut être ce qu'il veut aussi...

1985...on aurait pu penser que réunir les 2 allait créer des étincelles mais ce ne sera pas vraiment le cas. Dommage car vu le potentiel de chacun, ça aurait du normalement...

1986...c'est plutôt rare de le voir dans un mode musical aussi rythmé et pourtant c'est bel et bien le cas. Une réorientation soudaine qui paie en tout cas...

1986...une année 1986 qui le voit nettement plus en adéquation avec les dernières évolutions musicales du moment. Comme quoi quand il veut...

1987...chassez le naturel, il revient au galop. L'on se doutait que sa réorientation Rock n'allait pas durer et qu'il allait vite revenir à son style d'origine et surtout dans sa zone de confort...

1987...et le voici de retour en mode Rock, c'est à nous donner le tournis à force. Un coup à droite, un coup à gauche, on s'y perd...

1988...du coup ne sachant pas trop quoi choisir il mélange les 2. Et pourquoi pas me direz-vous, peut être est-ce la solution miracle...

1988...l'orientation Blues est plus marqué sur ce titre et brouille une nouvelle fois les pistes. Il adore mélanger tout et son contraire, force est de constater...

1988...le revoilà en compagnie de ses copains de longue date. Cet opus là n'aura pas vraiment le même niveau de succès que leur précédent malheureusement...

1989...une décennie 80 qui s'achève en mode survolté histoire de prouver qu'on existe encore. Et surtout qu'on compte bien continuer l'aventure aussi longtemps que possible...

1989...une décennie 80 qui n'aura pas pu égaler la précédente en termes de succès mais qui lui a tout de même permis de se maintenir au plus haut niveau sans trop de difficultés...

1989...retour à 4 de nouveau sur un titre qui marchera nettement mieux que leur précédent. On ne parle pas de méga succès mais de joli succès tout de même...

1989...cela lui arrive peu souvent mais cela lui arrive tout de même de passer sous les radars. Et pourtant ce titre là n'est pas dénué d'intérêt, ça c'est clair...

1990...le voilà qui entame sa 4ème décennie avec la volonté de bien faire comme toujours. Reste à savoir ce qu'il compte proposer durant cette nouvelle décennie : du neuf ou bien du vieux, bonne question...

1990...pour l'instant il est plutôt sur une voie de coller plus ou moins à son époque. Qui dit coller à son époque dit forcément attirer un public plus large...

1990...les années passent, tous comme les décennies, tout comme les modes et lui est encore là en tout cas. Comme quoi, sa stratégie de carrière sur le long terme était la bonne à première vue...

1992...cela ne l'empêche pas de revenir à ses fondamentaux d'origine de temps en temps histoire de rappeler d'où il vient. A consommer avec modération comme on dit...

1993...il livre ici un titre tout en finesse, inclassable et surtout intemporel. Pari osé mais pari sacrément réussi sur ce coup là vu le succès atteint par le titre...

1993...la tendance de retour aux sources se confirme avec ce nouveau titre. Il a vraiment du mal à s'éloigner trop longtemps de ses racines musicales...

1994...lui aussi fait partie de cette BO de ce petit film qui aura profondément marqué les esprits et son époque. MA-GI-QUE !

1994...pour l'instant tout déroule comme prévu et aucun nuage ne vient assombrir son parcours à travers les décennies. Espérons que ça dure...

1995...un milieu de décennie particulièrement inspiré et qui le voit enchainer les hits de façon impressionnante. Une longévité et des succès qu'il ne doit qu'à un talent vraiment hors norme...

1995...pas sur que la deuxième partie de décennie lui soit aussi favorable mais ce qui est pris n'est plus à prendre comme on dit. Il profite, il profite...

1996...le dernier titre de la décennie. Un atterrissage pour le moins violent et surtout qui surprend par rapport à sa soudaineté...

2001...on le retrouve 5 ans plus tard dans une forme qu'on qualifiera de certaine. Suffisante en tout cas pour le faire revenir dans la course...

2006...côté singles, les trous d'air succèdent aux trous d'air désormais. Une décennie 2000 qui ne restera pas comme sa meilleure, ça c'est certain...

2009...paradoxalement, il sortira un nombre non négligeable d'albums durant cette décennie. Les albums marcheront comme d'habitude mais n'arriveront pas à produire de hits dignes de ce nom...

2009...lui en tout cas continue à y croire et ne compte surement pas s'arrêter en si bon chemin. On va donc le retrouver pour une 6ème décennie...

2010...désormais plus aucun single ne sera classé. Seuls les albums lui permettront de constater qu'il est toujours aussi populaire auprès de ses fans de base...

2011...et pourtant ce n'est pas faute d'y mettre de la bonne volonté. Le problème est qu'il a désormais plusieurs décennies d'écart au niveau âge avec la concurrence. Ca n'aide pas, c'est clair...

2011...un retour en mode Country qui ne va pas aider non plus. Après il mène sa carrière comme il l'entend et rien, ni personne, n'y pourra rien changer...

2014...on a l'impression d'être revenu à ses débuts. Etonnante stratégie qui ravira les fans de base une nouvelle fois mais seulement eux malheureusement...

2015...autant il aura fait des efforts pour coller aux nouvelles tendances musicales durant les décennies précédentes, autant il n'en fera aucun durant cette nouvelle...

2016...on imagine donc que toute la décennie va se dérouler de la même manière. Un retour aux sources qui sent franchement la nostalgie d'un passé pour le moins révolu...

2016...c'est un peu mieux sur ce titre mais de justesse. Dommage que l'artiste n'ait pas fait l'effort de mélanger anciennes et nouvelles influences alors qu'il en avait tout à fait la capacité...

2016...il faudra se contenter de ce qu'il propose quoi qu'il en soit. Car il n'a pas l'intention à première vue de changer quoi que ce soit...

2017...alors qu'on n'y croyait plus, le voici dans un registre déjà un peu plus moderne. Comme quoi, quand il veut, il peut...

2017...l'on se doutait que ça n'allait pas durer longtemps. Retour aux fondamentaux une nouvelle fois et surtout retour dans la zone de confort...

2017...heureusement qu'il y a quelques titres pour rappeler que nous sommes en 2017 et pas en 1977. Il y en a peu mais il y en a...

2020...nouvelle décennie, la 7ème à rajouter à une carrière à la durée exceptionnelle. Seules les plus doués de chaque génération en sont capables forcément...

2020...peu d'espoir que le chanteur décide de changer radicalement de cap musical durant cette décennie. Mais l'aventure continue en tout cas...

2020...après tant qu'il continue à prendre du plaisir dans ce qu'il fait, n'est-ce pas l'essentiel. C'est ce que disent aussi les fans de base qui ne l'ont jamais lâché depuis ses débuts et ils sont quelques uns...

2021...lui ira jusqu'au bout quoi qu'il en soit. Peu importe le poids des années, peu importe les modes, il fera uniquement à sa manière tant qu'il le pourra...

2021...l'on imagine donc que ce titre là ne sera surement pas le dernier. Mais l'on ne se fait pas beaucoup d'illusions sur le fait qu'il décide de tout changer dans les années qui viennent...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article