Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Radio 80

Made In 80

 

 

 

Publié par Nostradam

Annie Lennox, de son vrai nom Ann Lennox, est une chanteuse écossaise plus connue pour avoir été la chanteuse ô combien charismatique du groupe Eurythmics. Mais elle peut également se vanter d’avoir remporter à ce jour pas moins de 4 Grammy Awards et 8 Brit Awards.

Chanteuse hors norme qui démarre sa carrière artistique au sein de la Royal Academy Of Music durant les années 70, école prestigieuse où elle étudie la flute, le piano et le clavecin.

On la retrouve justement en 1976 en tant que joueuse de flute au sein d’un groupe nommé Dragon’s Playground. Puis au sein d’un autre groupe nommé The Tourists entre 1977 et 1980, groupe au sein duquel elle va croiser un certain Dave Stewart…

Et c’est justement avec le même Dave Stewart qu’elle va constituer en tout début de décennie 80 le groupe Eurythmics, groupe phare qui va régner sur la scène musicale anglaise pendant près de 10 ans de façon pour le moins magistrale.

Elle tente une première expérience solo en 1988 en sortant le single « Put a little love in your heart », single qui va prouver de façon éclatante qu’elle peut désormais évoluer seule.

Mais c’est seulement 4 ans plus tard que la carrière solo commence réellement avec la sortie en 1992 de son premier album « Diva », lequel va faire un véritable carton planétaire et montrer de façon éclatante au monde entier qu’elle peut exister au plus haut niveau par ses propres moyens. Album qui va produire pas moins de 3 méga hits que sont « Why », « Precious » et « Walking on broken glass ».

On la retrouve trois ans plus tard en 1995 avec un nouvel album « Medusa », album qui va faire quasiment aussi fort que son prédécesseur. Notamment grâce à l’énormissime single « No more I love you’s ».

On va la retrouver par la suite de nouveau avec son compère Dave Stewart mais aussi encore en solo dans les décennies qui suivront. Mais elle n’atteindra plus jamais le niveau de succès incroyable qu’elle aura connu en début de décennie 90…

A découvrir ou redécouvrir.

Discographie (entre autres…) :

  • Put a little love in your heart 1988
  • Why 1992
  • Precious 1992
  • Walking on broken glass 1992
  • Cold 1992
  • Little bird 1993
  • Love song for a vampire 1993
  • No more I love you’s 1995
  • A whiter shade of pale 1995
  • Waiting in vain 1995
  • Something so right 1995
  • Mama 1995
  • Pavement cracks 2003
  • Into the west 2003
  • A thousand beautiful things 2004
  • Wonderful 2004
  • Hush, hush, hush 2005
  • Fade away 2006
  • Dark road 2007
  • Sing 2007
  • Many rivers to cross 2008
  • Shining light 2009
  • Pattern of my life 2009
  • Full stream 2009
  • Universal child 2010
  • God rest ye merry gentlemen 2010
  • The holly and the ivy 2011
  • I put a spell on you 2014
  • Summertime 2014
  • Georgia on my mind 2014
  • Streets of London 2017
  • Requiem for a private war 2018
Plus de je t'aime...

1988...un premier titre solo, du moins hors Eurythmics, qui rime avec reprise de luxe du titre de Jackie DeShannon datant de 1969. Le tout sur la BO du film Scrogged, une BO qui va lui porter chance car elle va décrocher ici un énorme premier succès qui va en appeler bien d'autres...

1992...le vrai décollage de la carrière a eu lieu réellement 4 ans plus tard en 1992. Un décollage solo qui va montrer à la terre entière qu'elle peut largement exister au plus haut niveau seule...

1992...elle va enchainer les méga hits durant cette année 1992 de façon pour le moins impressionnante. Une réussite insolente qu'elle ne doit qu'à une chose, son talent !

1992...et de 3 ! Tout se déroule de façon idéale pour elle et lui permet d'être incontestablement l'un des phénomènes musicaux de ce début de décennie 90...

1992...quatre titres rien que pour cette année 1992 dont 3 méga hits et 1 top hit, qui dit mieux ! Pas sur qu'elle arrive à reproduire l'exploit par la suite mais ce qui est pris n'est plus à prendre...

1993...l'année 1993 sera un léger cran en-dessous de l'année 1992 mais de peu. Il faut dire qu'égaler cette année 1992 en termes de succès aurait été pour le moins incroyablement incroyable...

1993...quand on fait le compte du nombre de méga hits décrochés avec Eurythmics et maintenant en solo, cela donne un palmarès pour le moins exceptionnel. Et ce n'est pas fini, loin de là...

1995...petit break en 1994 et retour en cette année 1995 dans une forme qu'on qualifiera de certaine. Tellement certaine que sa version revisitée du titre des Lover Speaks datant de 1986 va lui offrir son plus gros succès solo, rien que ça. MA-GIS-TRAL !

1995...toujours extrêmement périlleux de revisiter ce titre culte des Procol Harum datant de 1967. Et pourtant elle va relever le défi de façon magistrale et en faire une version personnelle absolument somptueuse...

1995...puis soudainement la machine va se gripper de façon pour le moins inexplicable. La chanteuse va dévisser littéralement dans les Charts alors que tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes...

1995...un dévissage qui va se révéler quasi irréversible, ce qui surprend d'autant plus. Tout lui souriait de façon pour le moins insolente et la voilà redescendue tout en bas de l'échelle...

1995...et pourtant elle est loin de démériter. Mais elle n'arrive plus à créer l'évènement comme elle le faisait par le passé et du coup le grand Public est parti voir ailleurs...

2003...du coup elle va disparaitre pendant près de 8 ans histoire de se reconstruire. Une reconstruction qui ne donnera rien de concret côté singles, par contre côté albums les fans de base continuent à la suivre de façon évidente. Et il en reste un paquet des fans de base...

2003...la voici au cœur de la BO d'un film et pas n'importe lequel puisqu'il s'agit de 'The return of the king'. On aurait pu espérer que le film allait lui permettre de se refaire une santé côté Charts mais ce ne sera pas vraiment le cas...

2004...il faut dire que la concurrence ne lui fait pas de cadeau et qu'elle doit lutter désormais avec des petites jeunettes qui ont 20 ans de moins qu'elle. Pas facile dans ces conditions de lutter à armes égales...

2004...il faut dire également qu'elle a perdu le petit + qui avait fait toute la différence sur ses titres les décennies précédentes. Dure loi du métier...

2005...une association étonnante entre deux pointures des années 80. L'on aurait pu imaginer que cela allait produire des étincelles mais ce ne sera pas vraiment le cas...

2006...elle multiplie les partenariats les plus variés et explore des voies musicales pour le moins originales. Et pourquoi pas me direz-vous...

2007...après un passage à vide jusqu'en milieu de décennie, la voici enfin qui retrouve des couleurs durant la deuxième partie de celle-ci. L'on se doutait qu'à un moment donné elle n'allait pas laisser faire indéfiniment...

2007...ça ne marche pas à tous les coups malheureusement. La preuve avec ce titre qui va passer quelque peu inaperçu, ce qui lui prouve aussi que rien n'est gagné à ce stade...

2008...elle adore s'attaquer à des monuments Intimistes qui nous viennent du passé. La voilà qui revisite le titre phare de Jimmy Cliff datant de 1969 et sa version n'égalera pas l'original mais s'en sortira mieux que prévu...

2009...ce qui peut la rassurer en tout cas c'est que les albums continuent à bien fonctionner en tout cas. Ce qui lui permet de se maintenir à flot sans trop de difficultés...

2009...mais comme toujours depuis un certain temps, il y a les titres qui marchent et ceux qui passent 'à travers'. Comme le précédent a marché, vous imaginez facilement ce qui va arriver à celui-ci...

2009...elle se dit qu'à 2 ce serait peut être mieux du coup. Cela part d'un bon sentiment mais cela ne fonctionnera que moyennement sur ce titre...

2010...el la voilà qui entame sa 4ème décennie de carrière, ce qui n'est pas rien. Il est clair que les meilleures années sont derrière mais ce qu'elle continue à proposer est loin d'être dénué d'intérêt, ça c'est certain...

2010...elle nous revisite ici un titre dont l'origine remonterait au 17ème siècle, ce qui ne nous rajeunit pas, ça c'est sur. Difficile d'attirer vers elle les jeunes générations dans ces cas là...

2011...elle continue l'aventure coute que coute mais loin du haut de l'affiche. Après, du moment qu'elle prend du plaisir à faire ce qu'elle fait, n'est-ce pas l'essentiel...

2014...elle retente le pari fou de revisiter un vieux standard planétaire datant de 1956 et interprété à l'époque par Screamin' Jay Hawkins. Et sur ce coup là, ça va être le jackpot ! Qui eut cru cela possible...

2014...les reprises se suivent mais n'ont pas forcément le même niveau de succès. On va passer d'un extrême à un autre avec cette version revisitée du titre de George Gershwin datant de 1935 et qui va passer complément sous les radars. Cruelle loi du métier...

2014...elle revisite ici un nouveau monument musical avec cette reprise du titre d'Hoaghy Carmichael datant de 1930. Et oui l'original n'a jamais été de Ray Charles...

2017...une jolie association qui va lui permettre de montrer qu'elle est encore là. Elle ira jusqu'au bout et peu importe les résultats dans les Charts...

2018...nouvelle BO de film cette fois-ci pour le film 'A private war'. Un titre qui ne sera surement pas le dernier car l'on sait pertinemment qu'avec elle tout reste toujours possible...

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article